×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:3378 Le 07/10/2010 | Partager

. Centrale solaire: 18 candidatures à la préqualification18 consortiums d’entreprises se sont engagés dans le processus de préqualification à l’ouverture des plis, lundi 4 octobre, pour l’appel à manifestation de la première unité de 125 MW de la centrale thermo-salaire de 500 MW de Ouarzazate. La commission d’évaluation a jusqu’au 19 octobre pour sélectionner les préqualifiés à l’appel d’offres qui sera lancé avant fin novembre. . Energie: Solairedirect s’installe au MarocLe 2e producteur français d’électricité solaire se positionne pour saisir l’immense opportunité du boom de l’électricité solaire à prix de marché dans les pays émergents. Après l’Afrique du Sud et l’Inde, c’est au Maroc que ce pionnier du modèle d’énergéticien solaire intégré va s’installer, en créant une filiale à Casablanca. Solairedirect a déjà répondu à l’appel à manifestation d’intérêt pour le Plan solaire marocain, en consortium avec Schneider Electric. . Prospection pétrolière: Longreach optimisteLe groupe pétrolier Longreach Oil and Gas est très optimiste concernant ses forages exploratoires au Maroc. L’entreprise, détient des participations dans 4 permis exploratoires offshore et onshore au sud du Maroc avec des résultats prometteurs pour certains d’entre eux. Longreach considère que le Maroc offre un environnement des prix ainsi qu’un régime fiscal intéressants.. Besoins du Trésor: Jusqu’à 1 milliard de DH pour octobreAvis aux investisseurs. Selon la direction du Trésor et des finances extérieures le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor, au titre du mois d’octobre 2010, portera sur un montant se situant entre 500 millions et 1 milliard de DH.. Bourse: Une direction RH instaurée Suite aux recommandations du CDVM dans son rapport annuel, la société gestionnaire de la Bourse de Casablanca (SBVC) a mis en place un plan d’action précis portant sur plusieurs axes de développements, notamment la sécurisation du système de cotation, la création d’une direction des ressources humaines, la mise en place d’un indice Footsie qui replacerait un Madex «vieillissant»… A l’exception de ce dernier point qui est toujours dans le pipe, la SBVC a avancé dans les différents autres chantiers. Il reste, tout de même, à convaincre plus d’entrepreneurs à franchir le pas de la Bourse. . Réserves de changes: BAM rassuréeSi les autorités monétaires s’inquiètent pour le déficit du compte courant, elles ne le semblent, en revanche, pas pour les réserves de changes. Des réserves qui représentent 6 à 7 mois d’importation. «Nous n’avons jamais affirmé que leur niveau est jugé insuffisant par le FMI», fait-on valoir auprès de Bank Al-Maghrib. . Maroc Vert: Le ministre présente le bilan Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime a présenté hier l’état d’avancement des différentes stratégies agricoles adossées au plan Maroc Vert. Ainsi, dans le cadre du contrat-programme de la filière céréalière, il a été procédé au lancement de deux projets pour un coût de 54 millions de DH tandis que pour la filière agrumicole, 14 projets ont été lancés pour un budget de 2,5 millions de DH. De plus, 4 projets d’un montant de 700 millions de DH ont été lancés par la filière oléicole. 4 autres ont vu le jour dans la filière maraîchère pour un budget de 309 millions de DH. Quant au contrat-programme laitier, il a été marqué par le démarrage de 4 projets, pour un budget de 1,2 milliard de DH. Les filières viandes rouges (4 projets) et avicole (23 projets) ne sont pas en reste. Ces projets totalisent respectivement 306 millions et 50 millions de DH.. Un zoopôle à Aïn JemâaLe ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime a annoncé hier mercredi 6 octobre la création d’un zoopôle à Aïn Jemâa, à Casablanca. Un projet destiné à favoriser le développement des filières animales, principalement dans les filières avicole, laitière et viandes rouges.. Casablanca: Nouveau SG au Conseil de la RégionAbdelfettah Naïmi vient d’être nommé secrétaire général du Conseil de la Région du Grand Casablanca. Auparavant, cet ancien cadre supérieur du ministère de l’Intérieur a occupé le poste de chef de cabinet à la préfecture El Fida Mers Sultan ainsi que celui de chef de division des collectivités locales.. La CCG ouvre son 1er centre d’affaires à TangerLa Caisse centrale de garantie vient d’ouvrir son 1er centre d’affaires à Tanger. L’ouverture de ce centre s’inscrit dans le cadre de la politique de régio-nalisation qui constitue un des principaux axes du plan de développement de la Caisse sur la période 2009-2012. Il est ainsi prévu l’ouverture progressive de représentations de la CCG dans les principales régions du Royaume. Parmi les principales missions du centre d’affaires de Tanger, l’information des banques sur les produits et les procédures de la CCG, l’information et la sensibilisation des entreprises à travers les associations professionnelles, chambres professionnelles, CRI… sur le financement des projets ainsi que le conseil et l’accompagnement des entreprises.. Mise en demeure: Pizzorno s’explique Un peu plus de 90 millions de DH. Tel est le montant des arriérés que le Conseil de la ville de Casablanca doit à la société Segedema, chargée de la gestion déléguée des déchets ménagers à Sidi Othmane, Lissasfa, Ben Msik, Sbata, Aïn Chock et Sidi Maârouf. Ce sont des arriérés qui remontent à 2005, une année après la signature du contrat de gestion déléguée avec la ville. En effet, la filiale du groupe français Pizzorno Environnement, ne comprend toujours pas les motifs de la mise en demeure qui leur a été récemment adressée par le Conseil de la ville. Une réunion doit se tenir, aujourd’hui jeudi, avec le maire de la ville, Mohamed Sajid, pour essayer de trouver un terrain d’entente entre le délégataire et l’autorité délégante. «On nous reproche, en premier, l’obsolescence de notre matériel, chose qui n’est pas vraie. Il faudra éclaircir les éventuels malentendus qui ont déclenché cette mise en demeure», indique Gérard Prenant, directeur général Maroc du groupe Segedema Environnement.. Permis de conduire: Aucun changement dans les examensLe nouveau code de la route n’a apporté aucun changement au niveau des épreuves théoriques et pratiques pour l’obtention du permis de conduire. La moyenne pour réussir l’examen théorique est restée la même. Soit 30 bonnes réponses sur 40 pour la catégorie B et 36 sur 46 pour le permis des poids lourds et motos.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc