×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2962 Le 12/02/2009 | Partager

. Conseil de gouvernement aujourd’hui Un conseil de gouvernement se réunira aujourd’hui à Rabat. Au début de ses travaux, le conseil suivra un exposé de la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité sur la participation marocaine à la 2e Conférence islamique des ministres chargés de l’Enfance. Le conseil suivra également deux autres exposés respectivement sur la stratégie de modernisation de l’administration marocaine et sur le plan de sécurité dans le secteur de l’artisanat. Le conseil examinera, par la suite, un projet de décret amendant le décret instituant une indemnité pour le travail de nuit assuré par le personnel du corps national de la Protection civile. La réunion se penchera, également, sur l’examen de cinq accords internationaux.. Bourse: Toujours au vertPour la 3e séance consécutive de la semaine, la Bourse clôture au vert. Le Masi termine en hausse de 0,50% à 10.202,02 points. Le Madex, pour sa part, achève la journée en gagnant 0,49% à 8.364,80 points. Dans ce contexte, les pertes annuelles se réduisent, respectivement, à -7,12 et -7,68%. Par conséquent, la valorisation s’élargit à 498,8 milliards de DH. . Addoha et Managem, réservées à la hausseCôté variations, Addoha réalise la plus forte hausse de la journée. La valeur a même été réservée à la hausse, pour se bonifier de 6% à 96,46 DH. Idem pour Managem, qui reprend du poil de la bête, pour voir à son tour sa valeur réservée à la hausse. Le titre gagne 5,99% à 150,05 DH. Delta Holding suit également la tendance, pour s’apprécier de 4,89% à 55,80 DH. A l’inverse, la plus forte baisse revient à Rebab, qui recule de 6% à 385,40 DH. Le titre est suivi d’Involys, qui se déleste de 5,98% à 115,65 DH. Enfin Maghrebail, perd 5,44% à 504 DH.. Addoha, en tête d’affiche La volumétrie de la séance est plutôt moyenne. Exclusivement réalisé sur le marché central, le flux transactionnel s’établit à plus de 438 millions de DH. Avec près de 1,06 million de titres échangés (201 millions de DH), Addoha monopolise le marché. Ce qui justifie, certainement, sa réservation à la hausse. IAM est second avec un volume de plus de 88 millions de DH. L’action se déprécie, néanmoins, de 0,20% à 147,20 DH. . BAM injecte 12 milliards Bank Al-Maghrib, aura servi sur le marché monétaire, pendant la période du 5 au 11 février, 12 milliards de DH au titre des avances à 7 jours au taux de 3,50%. Par ailleurs, durant l’appel d’offres d’hier, la Banque centrale a reconduit les 12 milliards servis la semaine précédente pour les avances à 7 jours. Le montant demandé s’élevait de 15,3 milliards de DH.. OPR des actions La Marocaine Vie prend fin demainL’OPR des actions de la Marocaine Vie, initiée par le groupe Société Générale, prend fin demain, vendredi 13 février. Les derniers détenteurs de cette action sont invités à s’adresser à leur banque ou à leur société de Bourse habituelle pour accomplir les démarches nécessaires à la cession de ce titre. Pour tout renseignement, contacter le 0 8100 50 50. Rappelons qu’à travers cette opération, le groupe Société Générale se propose de racheter aux actionnaires minoritaires de La Marocaine Vie, au prix de 350 DH l’action, soit une prime de 80% par rapport au cours (194,35 DH), auquel le titre traitait avant sa suspension temporaire le 25 novembre dernier.. AWB s’implante en LibyeLe président directeur général du groupe Attijariwafa bank préside ce dimanche l’inauguration d’un bureau de représentation à Tripoli. Avec cette nouvelle implantation en Libye, AWB poursuit sa stratégie de développement au Maghreb et en Afrique subsaharienne. Elle offre ainsi une nouvelle plateforme d’échanges entre les deux pays et plus largement pour tous les opérateurs maghrébins et africains.. Accélération des grands chantiers Nizar Baraka, ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, a annoncé à Tanger l’accélération du rythme des grands chantiers que le Maroc connaît actuellement. Pour les cinq prochaines années, Baraka a affirmé que 289 milliards de DH allaient être consentis, en clair contraste avec les 85 milliards consentis les 5 dernières années. Baraka a aussi annoncé qu’en matière de valorisation des ressources humaines, le budget consacré à la formation et à l’enseignement sera augmenté de 23% pour atteindre les 46 milliards de DH.. Le nouveau logo d’Air France Air France s’est engagée depuis plusieurs années dans un processus d’évolution de son positionnement. En ce début d’année, la compagnie révèle son nouveau logo. Le changement se fera progressivement. Le renouvellement des livrées d’avion s’effectuera au rythme des livraisons des nouveaux appareils et des passages en peinture lors des opérations de maintenance de la flotte. Dessiné par l’agence Brandimage, ce logotype se lit désormais en un seul mot (AirFrance) avec une typographie allégée. . Projet Renault: Nizar Baraka rassure Le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, a affirmé que le constructeur automobile Renault maintient son engagement pour l’implantation de son usine à Melloussa. Il a souligné que le retrait du partenaire japonais Nissan n’aura pas d’incidence sur son engagement à réaliser ce projet de grande envergure. Il a précisé qu’un tel retrait pourrait se traduire, tout au plus, par une légère réduction de la capacité de production de la future usine qui passera de 400.000 véhicules/an, comme prévu initialement, à 360.000 unités/an.. Energie: Bilan des actions prioritairesLe comité du pilotage du Plan d’actions prioritaires dédié à l’énergie a rendu public son bilan, mercredi 11 février à Rabat sous la présidence du Premier ministre. En matière de renforcement des capacités de production, ce plan a permis l’accélération de la réalisation des projets prioritaires (Ain Beni Methar, Tan Tan, parc éolien de Tanger et la centrale électrique de Mohammédia). S’ajoutent, le renforcement de la station de Jorf Lasfar, l’entrée en service de la station de Safi en juin 2014 et le renforcement de l’interconnexion avec l’Espagne. . L’Onmt tient son conseil d’administrationLe conseil d’administration de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) s’est réuni, hier 11 février, sous la présidence du ministre du Tourisme. Le directeur général de l’ONMT a dressé un bilan de l’année 2008, mettant en exergue les résultats positifs enregistrés par la destination Maroc en matière d’arrivées touristiques (7,9 millions de touristes) malgré la crise économique dans les principaux pays émetteurs. Après avoir adopté le bilan financier de 2008 et le plan d’action de 2009, le conseil d’administration a également approuvé une résolution autorisant l’ONMT à ouvrir deux nouvelles délégations à Moscou et à Pékin. . Atlas voyages et Marmara à SaidiaLes voyagistes marocain et français ont pris le pari sur la première station du plan Azur. Atlas voyages et Marmara ont misé sur Saïdia pour ouvrir un hôtel club de 350 chambres d’une capacité de 1.000 lits. Le montant de l’investissement s’élève à 220 millions de DH. Les premiers clients sont attendus en avril 2012. . Nouveau barrage à Essaouira Les infrastructures hydrauliques au niveau de la province d’Essaouira seront renforcées par la construction d’un barrage, le Zerrar, sur l’oued Ksob pour un investissement de 600 millions de DH, et dont la fin des travaux est prévue en 2012. Ce barrage, dont les travaux de préparation et d’installation ont déjà démarré, va permettre de régulariser un volume de 19 millions m3 d’eau par an et d’alimenter la ville d’Essaouira et les régions avoisinantes en eau potable. . Textile: Le jean épargné par la crise« La composante la moins affectée du secteur textile est le volet innovation», admet Karim Tazi, patron de la société de confection Folly Fashion lors d’un débat organisé par le club Entreprendre, mercredi 11 février à casablanca. Pour preuve, «le blue-jean ne revient qu’à 3 euros au Maroc, alors qu’il est vendu à 70 euros en Europe».. Al Ayyam perquisitionnéSelon un communiqué du journal Al Ayyam, son directeur de publication Nour Eddine Miftah et la rédactrice en chef Maria Moukrim ont été auditionnés mardi dernier par la police judiciaire, concernant une photo d’un membre de la famille royale qui n’a pas été publiée.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc