×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les Scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:612 Le 08/10/1999 | Partager

· 1.173.000 actions Fertima cédées au privé
Le Ministère du Secteur Public et de la Privatisation vient de concrétiser l'opération de cession du noyau dur de la société marocaine des fertilisants "Fertima". La participation publique cédée porte sur un bloc de 1.173.000 actions représentant 51% du capital de la société pour un montant global de 230.000.000 de DH. Le responsable Communication au Ministère de la Privatisation affirme que le repreneur est bien le consortium maroco-portugais (l'industriel Adubos, la Banque Portugaise d'Investissement, la Sanad et la Mamda, en plus d'une cinquième société dont le nom est gardé secret). Le ministre de la Privatisation donnera une conférence de presse en début de semaine prochaine pour présenter les détails de l'opération. L'offre minimum était de 229,5 millions de DH.

· Ranch Adarouch cède 50% de son capital au privé
La participation publique dans le capital de la société Ranch Adarouch vient d'être cédée au privé, selon le Ministère du Secteur Public et de la Privatisation. Cette opération porte sur 55.000 actions représentant 50% du capital social pour un montant de 33 millions de DH. L'offre minimum était de 18 millions de DH.

· OCP: Un investissement
de 11,6 milliards de DH à l'horizon 2004
Pour la période 1999-2004, le Groupe OCP prévoit un investissement global de 11,6 milliards de DH. Parmi les projets phares, figurent la construction de deux trémies d'épierrage dans la zone de Khouribga, la rénovation de la laverie et son équipement en broyage et flottation pour l'enrichissement des phosphates provenant des couches II et III de Daoudi et Sidi Chemane. S'y ajoute l'acquisition de deux tailles mécanisées destinées au gisement de Youssoufia.

· OCP: (Suite)
Pour l'exercice 1999, l'Office table sur un chiffre d'affaires de 1,5 à 1,6 milliard de DH "malgré les perturbations enregistrées dans la zone asiatique", indique M. Mourad Chérif. Pour atteindre ce chiffre, le directeur général de l'OCP déclare que les exportations en 1999 devront dépasser les 12 millions de tonnes pour les phosphates et 90.000 pour l'acide.

· Al Wataniya détient 5% du capital de BMCE-Bank
Le Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières confirme qu'Al Wataniya a relevé le seuil de sa participation dans le capital de BMCE-Bank à 5%. La société d'assurances a acquis le 28 septembre sur le marché central 2.002 actions BMCE, portant sa participation à 722.002 actions. Al Watanya envisage dans les 12 mois qui viennent de poursuivre l'achat d'actions BMCE.

· Douane: Caution personnelle pour 20 MDH de CA à l'export
Lors de la conférence de presse tenue mardi 5 octobre, l'Administration des Douanes a annoncé la baisse de la caution personnelle. Elle a été ramenée d'un chiffre d'affaires à l'export de 30 millions de DH à 20 millions de DH. De même, les entreprises désireuses de bénéficier des entrepôts industriels francs peuvent déroger à la condition concernant l'investissement. Pour les sociétés nouvellement créées, ce dernier est de 150 millions de DH. Au terme de la dérogation, ce montant est réduit à 100 millions de DH si l'entreprise s'engage à créer 200 emplois au minimum.

· Euro-Maroc-Entreprises va redémarrer
Bloqué depuis près de deux ans par des procédures administratives européennes, le programme d'appui pour la mise à niveau des entreprises marocaines, Euro-Maroc-Entreprises, pourra démarrer d'ici janvier 2000. Dans son langage de bureaucratie très expérimentée, la Commission de Bruxelles "a déconcentré les procédures de mobilisation des fonds opérationnels à la Délégation de Rabat". En clair, c'est la Délégation de Rabat qui pourra signer les appels d'offres des services d'expertise que le programme Euro-Maroc-Entreprises met à la disposition des entreprises. Les observateurs pensent qu'il faut encore deux bons mois pour que les fonds opérationnels le soient vraiment. Ces fonds sont de 22 millions d'Euros. Ils financeront des missions d'experts demandées par des entreprises. La première partie, le diagnostic, est gratuite. Les suivantes sont subventionnées par le programme.

· Agadir: Séminaire sur le programme d'appui à l'auto-emploi
C'est aujourd'hui qu'a lieu à la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Services (CCIS) d'Agadir la demi-journée d'information sur "le programme national d'appui à l'auto-emploi". Cette rencontre est organisée par la CCIS de la ville, en collaboration avec le Centre d'Information et d'Orientation pour l'Emploi (CIOPE). Ce programme vise à accompagner les demandeurs d'emplois porteurs de projets économiques dont le coût est inférieur à 250.000 DH.


Erratum
Une erreur s'est glissée dans la rubrique De Bonnes Sources parue dans notre édition d'hier portant sur le code des hydrocarbures. Lors de la séance consacrée à l'examen du projet de loi, les députés "ne se sont pas opposés aux propositions du code". En fait, ils ont juste émis des réserves sur l'urgence des mesures proposées pour relancer la recherche dans le domaine des hydrocarbures.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc