×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2863 Le 18/09/2008 | Partager

    . La Bourse se reprend un peu La Bourse semble retrouver son calme, pour la séance de mercredi. Néanmoins, les indices terminent sur des petites pertes, bien moins importantes que celles des 2 premiers jours de la semaine. Le Masi concède 0,58% à 12.230,58 points. Le Madex n’a pu faire mieux que -0,64% pour clôturer à 10.030,62 points. Preuve du regain d’intérêt des investisseurs, le volume du marché est plus conséquent, il a atteint plus de 1,2 milliard de DH, exclusivement réalisé sur le marché central. Les valeurs immobilières subissent toujours les foudres des spéculations. Pour preuve, Addoha a été réservée à la baisse. L’action perd 5,98% à 162,05 DH dans un volume de 456 millions de DH (le premier de la séance). Idem pour les autres (Alliances et CGI) qui se déprécient respectivement de 5,89% à 799 DH et 5,98% à 1.587 DH. Itissalat Al Maghrib tire son épingle du jeu. Le titre gagne 0,56% à 171,80 DH dans un volume de 159 millions de DH. BMCE, pour sa part, réalise un volume important (115 millions de DH). L’action stagne, toutefois, à 2.740 DH. . L’habitat aura son observatoirePas de crise immobilière au Maroc. Le propos a été prononcé par Ahmed Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat, lors du lancement d’une étude prospective sur le secteur à l’horizon 2020. Selon lui, le secteur a de beaux jours devant lui, car le déficit en logements est énorme: 614.000 à fin 2007 pour l’habitat social. Par cette étude, Hjira veut impliquer les différents opérateurs du secteur pour une meilleure visibilité d’ici 2020. Les résultats de ce travail sont attendus pour juillet 2009. Parallèlement, un observatoire national sera créé et chargé de la mise en application des recommandations de cette étude.. CDVM et DAPS: Indépendants?La DAPS (direction des assurance et de la prévoyance sociale) pourrait devenir une entité autonome. Idem pour le CDVM. C’est l’un des principaux chantiers sur lesquel travaillent les autorités marocaines qui en auraient fait la promesse aux représentants du FMI.. Renault: L’exception MarocLes ventes mondiales du groupe Renault sont en baisse de 5,8% en août. Dans la région Euromed (de laquelle relève le Maroc), le marché a baissé de 0,6% sur un marché quasi stable. Les ventes au Maroc s’inscrivent plutôt à la hausse (+32,9%) en août. L’effet Logan est certain. Toutefois, en Roumanie, les ventes ont baissé de 7,8%. . Le Fisc plus attentif à l’analyse risqueLa direction générale des impôts finalise actuellement le développement d’un outil d’analyse risque. Objectif: cibler à la fois le remboursement et la vérification des informations fournies par le contribuable…. Une charte du contribuableLa question de transparence de la gestion des finances publiques est au cœur de la stratégie du Fisc. Son projet, très avancé, de création d’une charte pour baliser les relations avec le contribuable, en atteste. En plus de la volonté de préserver les garanties du contribuable, ce dispositif lui proposera de se faire assister au besoin par des conseillers juridiques. . La mise en garde du FMILe FMI vient de publier un énième rapport sur le Maroc au titre des consultations pour l’article IV. L’institution insiste encore une fois sur la nécessité de mieux cibler les subventions, de surveiller le risque inflation (notamment l’inflation importée) ainsi que le risque crédit (en particulier immobilier). Selon les prévisions du FMI, le Maroc pourrait pâtir du ralentissement de la croissance en Europe, ce qui impacterait la cadence des exportations ainsi que les flux touristiques.. TGR consolide son activité bancaireL’Agence bancaire centrale de la Trésorerie générale du Royaume (TGR) vient d’être certifiée ISO 9001 version 2000. On apprend que ce processus de certification vise à améliorer la qualité du service rendu «afin de répondre aux besoins et attentes de la clientèle» bancaire de la TGR.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc