×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2858 Le 11/09/2008 | Partager

. Bourse: Toujours dans le rougeLa baisse est toujours d’actualité pour les indices boursiers. Le Masi a clôturé la séance d’hier, mercredi, à 13.402,49 points (-1%), tandis que le Madex a terminé à 11.029,67 points (-1,07%). Côté variations, la meilleure performance est à mettre à l’actif de Timar, qui voit son titre s’apprécier de 5,96% pour clôturer à 338 DH. La plus forte baisse est subie par Maroc Leasing, dont le titre accuse une baisse de 6% à 339,35 DH. Le marché global n’est pas très en forme non plus. Du côté des blocs, un volume de 3,70 millions est à signaler, exclusivement réalisé sur la valeur Risma. Sur le marché central qui a réalisé un volume de 317,31 millions de DH, Addoha est toujours en tête, son cours ayant clôturé à 195 DH (-1,12%). A la seconde place, Maroc Telecom termine à 181 DH. Alliances perd une place dans le trio de tête, son cours s’étant déprécié de 3,76% à 1.025 DH. A noter que la valeur BMCI n’a pas été traitée.. Sahara: Christopher Ross remplace Van WalsumUn diplomate américain, Christopher Ross, sera nommé dans les prochains jours envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour le Sahara, a assuré le quotidien espagnol El Pais hier mercredi. Ce spécialiste du monde arabe sera nommé «dans les prochains jours» par le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, selon El Pais, qui cite des sources proches du dossier. Il remplacera le Néerlandais Peter van Walsum dont l’Onu a annoncé le 28 août qu’elle ne renouvellerait pas son mandat. . Bouregreg: Sit-in contre l’expropriationPrès de 4.000 personnes, tous propriétaires des terres ciblées par le mégaprojet de la vallée de Bouregreg, comptent observer un sit-in le vendredi 12 septembre à 16 heures au carrefour Sala El Jadida et Sidi Hmida. Constitués récemment en association, ces propriétaires refusent l’expropriation et revendiquent plutôt une participation au projet. Du moins pour ce qui est du résidentiel. . La presse invitée... enfin presque!La première réunion interministérielle sur la question du déficit de la balance commerciale, à laquelle la presse a été invitée, a été tenue mercredi à la Primature. Curieusement, sur place, c’était le black-out total. Seuls les photographes et cameramen étaient admis dans la salle de conférences. Les journalistes, eux, étaient priés de rester dans le couloir et, au besoin, interviewer le ministre du Commerce extérieur à la fin de son intervention. Toutefois, l’attachée de presse du ministre a distribué un communiqué édulcoré de la présentation du ministre. . Hôtellerie: L’indien Berggruen investit au MarocLe groupe hôtelier indien «Berggruen» compte investir au Maroc environ 75 millions de dollars dans la construction d’unités hôtelières dans plusieurs villes touristiques du Royaume. C’est dans ce cadre que le groupe indien a signé, lundi dernier, avec la société marocaine Filacom, un mémorandum d’entente d’un montant de 50 millions de dollars pour la construction, dans une première étape, de six à sept hôtels de trois et quatre étoiles. Ce projet sera réalisé dans les villes de Casablanca, Rabat, Meknès, Mohammédia et Fès. Le groupe hôtelier indien «Berggruen» est une filiale de «Berggruen International», basé à New York aux Etats-Unis et dont le chiffre d’affaires s’élève à plus d’un milliard de dollars. . Casablanca: Les abattoirs paralysésLes abattoirs de Casablanca sont quasi paralysés suite au mouvement de grève des chevillards qui dure depuis samedi dernier. Derniers développements dans ce feuilleton, «l’expulsion de 43 employés par la nouvelle direction turque des abattoirs dont le bureau syndical», selon une source bien informée. Cela risque de provoquer un déficit en viandes rouges contrôlées au niveau de la wilaya de Casablanca dont les besoins s’élèvent à 140.000 tonnes par an.. Les premières pluies Les premières pluies, qui se sont précipitées hier, vont se poursuivre durant cette semaine. En effet, la direction de la Météorologie nationale prévoit à partir d’aujourd’hui de l’instabilité dans l’intérieur et l’est du pays, avec du vent faible, des averses et des orages par endroits. Pour vendredi, la météorologie prévoit un temps instable sur l’Atlas avec une température en légère hausse progressive.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc