×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2768 Le 02/05/2008 | Partager

    . Anfgou: Visite royaleLe Souverain est attendu vendredi 2 mai, dans le village d’Anfgou, dans la région de Khénifra. Sa visite coïncide avec le lancement et l’inauguration de plusieurs projets de développement au profit de la population de cette localité (1.200 personnes). Rappelons qu’en février 2007, ce petit village situé dans l’Atlas avait fait l’actualité après la mort d’enfants due à une vague de froid..Fonction publique: Encore une grèveLa Fédération démocratique du travail (FDT) et l’Organisation démocratique du travail (ODT) ont appelé à une grève nationale de 24 heures, le 13 mai, dans la fonction publique, les administrations et les collectivités locales..Incendie de Lissasfa: Premières sanctions L’enquête administrative menée par un inspecteur du ministère de l’Intérieur concernant le certificat de conformité délivré au patron de l’usine Rosamor ameublement a donné ses premiers résultats: «Le commandant régional de la Protection civile vient d’être suspendu. Le certificat de conformité, signé par ses services, est jugé complaisant puisque les installations de sécurité n’étaient manifestement pas réglementaires à l’usine Rosamor», confie une source policière. D’autres sanctions, émanant du Conseil de la ville de Casablanca, devraient tomber incessamment, puisque le certificat de conformité a également été signé par un des vice-présidents de la mairie de Casablanca..Incendie de Lissasfa: Report du procès Le tribunal de première instance de Casablanca a décidé, mercredi dernier, de reporter au mercredi 7 mai l’examen de l’affaire de l’incendie de l’usine Rosamor qui a fait un grand nombre de morts et de blessés parmi les salariés. Le report de ce procès, dont c’est la première audience, a été décidé à la demande des avocats des mis en cause afin qu’ils puissent préparer leurs dossiers..Oui, oui, «les femmes accouchent comme des bêtes!»Lorsque le sage montre la lune, le fou regarde le doigt... Au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes de la santé, le syndicat des médecins du secteur public n’a trouvé rien de mieux que d’exiger des excuses de sa ministre de tutelle. Il considère que Yasmina Baddou a utilisé des propos offensant en affirmant, dans une de ses dernières sorties médiatique, que «les femmes accouchent comme des bêtes». Aïe, aïe, aïe, mal engagée la réforme!!.El Nene en grève de la faimTous les moyens sont bons pour El Nene pour échapper à son extradition vers le Maroc. Le trafiquant de drogue, arrêté il y a une semaine à Sebta après 4 mois de cavale, vient d’entamer une grève de la faim. Il s’agit, selon son avocat, de protester contre le refus des autorités ibériques de lui reconnaître sa nationalité espagnole. Mohamed El Ouazzani, alias El Nene, né à Sebta, est titulaire conformément au droit du sol, de la double nationalité. .Projet de loi sur les résidences touristiques adopté La Chambre des conseillers a adopté, mardi dernier, le projet de loi 01.07 édictant des dispositions particulières relatives aux résidences immobilières a vocation touristique. Ce projet vient combler le vide juridique constaté au niveau de la définition et de la gestion des résidences immobilières situées en zones touristiques et destinées à héberger des visiteurs..5e Forum des écoles nationales d’ingénieursLa 5e édition du Forum des grandes écoles nationales d’ingénieurs «GENI» aura lieu les 7 et 8 mai prochain à Rabat. Le thème de cette édition est «L’ingénieur marocain, gouvernance et ouverture»..Arrestation d’un des évadés de la prison de KénitraLes services de sécurité ont procédé à l’arrestation de Mohamed Chetbi, condamné à vingt ans de réclusion, l’un des neuf détenus islamistes évadés de la prison de Kénitra dans la nuit du 6 au 7 avril dernier. Les dénommés Mohamed Saïd Essoussi et Khalid Guemmouri, qui lui avaient donné refuge pour le soustraire aux recherches des services de sécurité, ont été également interpellés.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc