×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2766 Le 29/04/2008 | Partager

. Activités royalesS.M. le Roi Mohammed VI a procédé, lundi 28 avril à Meknès, à la remise des trophées et attestations de mérite aux lauréats et à des participants aux concours organisés dans le cadre du 3e Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM, 23-28 avril). Ces trophées se déclinent en sept 7 thématiques, à savoir «Le pôle agro-fournitures», «Le pôle élevage», «Le pôle international», «Le pôle machinisme», «Le pôle produits spatiaux», «Le pôle nature, environnement et vie» et «Le pôle produits du terroir et pavillon oléicole». Par ailleurs, le Souverain doit se rendre demain mercredi dans le village d’Anfgou, dans la région de Midelt. En février 2007, ce coin perdu dans la montagne avait fait la une des médias après la mort d’enfants due à une vague de froid. Le Maroc avait alors découvert une région manquant de tout. D’importants convois humanitaires avaient été déployés pour aider les populations.


. Bourse: Addoha concentre les échangesLa Bourse a clôturé la séance d’hier, lundi, à la hausse. Le Masi et le Madex s’apprécient de 0,43% s’établissant respectivement  à 14.397 et  11.885 points. Le volume du marché a atteint 248,7 millions de DH. Il a été réalisé intégralement sur le marché central. C’est Addoha qui a monopolisé les échanges avec un volume d’un peu plus de 54 millions de DH. Le titre baisse de 0,5% à 2.179 DH. La plus forte hausse a concerné le titre M2M dont la valeur se renchérit de 5,92% à 859 DH. L’action s’est échangée à 926.340 DH. La plus forte baisse a touché Microdata qui cède 5,96% à 505 DH. L’action s’est échangée pour un volume d’un peu plus de 1,3 million de DH. A noter le franchissement à la hausse des seuils de participation de 5%, 10%, 20%, 33,33%, 50%, 66.66% de Charaf Corporation Holding dans le capital de Fertima. Charaf Corporation Holding est actuellement détentrice de 86,61% du capital de Fertima.. Les syndicats défilent chez le Premier ministreLe dialogue social devait reprendre hier lundi en fin d’après midi par l’UMT, suivie par la FDT. Le Premier ministre doit recevoir aujourd’hui dans la matinée la CDT et l’UGTM. Quant à l’UNMT, elle est programmée pour l’après-midi.. Tourisme: L’étude Vision 2020, lancéeUn comité réunissant l’Office et la Fédération nationale du tourisme, ainsi que le ministère de tutelle, a lancé vendredi dernier une étude pour la Vision 2020. C’est le cabinet international Booz Allen Hamilton (désigné par appel d’offres) qui en aura la charge. . Fiscalité: Le filon espagnol Pour encourager l’internationalisation de ses entreprises, l’Espagne dispose d’un régime qui ferait rêver n’importe quel investisseur, à savoir l’exonération de dividendes rapatriés de filiales installées à l’étranger. Si cette disposition visait à l’origine les sociétés espagnoles, elle peut s’avérer redoutable pour le Maroc qui pourrait voir des investisseurs, dont des Marocains, tentés d’opérer à partir de l’Espagne pour leurs opérations dans le Royaume. L’immobilier et le tourisme sont les deux secteurs particulièrement exposés à cette «fuite» de centres de décision et de l’assiette fiscale. La concurrence fiscale ne vient pas toujours de là où on l’attendait.. Accord maroco-suédois: Ce qui est fait est fait!Depuis le 1er janvier 2008, la convention fiscale liant le Maroc à la Suède a été dénoncée à l’initiative du gouvernement marocain. Celle-ci contenait une disposition qui affranchissait d’impôt les dividendes des investisseurs suédois. Pendant vingt ans, il en a été ainsi jusqu’à ce que le fisc détecte que plusieurs opérateurs se découvraient subitement un amour pour la Suède en y implantant une structure, leur servant de base pour opérer au Maroc. En réalité, ces derniers profitaient de l’exonération des dividendes, alors qu’il leur est appliquée d’habitude une retenue de 10%.. Maroc/Espagne: Une pensée aux transfrontaliers«Il serait peut-être temps de réfléchir à un aménagement fiscal particulier pour les travailleurs transfrontaliers entre l’Espagne et le Maroc». Interpellés par les avocats fiscaux espagnols lors du séminaire organisé à Tanger par l’Association fiscale internationale (IFA), les responsables du fisc se sont dits ouverts à la discussion «afin d’intégrer cette nouvelle dimension humaine dans les relations économiques entre les deux pays». Le Maroc est le seul voisin de l’Espagne dont la convention fiscale bilatérale ne traite pas de travailleurs transfrontaliers.. Investissement: Abraaj Capital en prospection au MarocLe directeur exécutif du fonds d’investissement émirati Abraaj Capital est au Maroc depuis le week end dernier. Frederic Sicre gère un fonds de 4 milliards de dollars. Il serait intéressé par les secteurs touristique et immobilier marocains. . Coûts de production industrielle: +3,5% en marsL’indice des prix à la production industrielle a augmenté en moyenne de 3,5% en mars 2008. La hausse la plus forte a concerné le secteur du raffinage de pétrole (+10,1%). Suivent les prix des industries alimentaires et du «travail des métaux» qui s’apprécient respectivement de 2,7% et de 2%. . Casa-Mohammédia: Bonne route?De nombreux automobilistes, qui empruntent la route côtière Casa-Mohammédia, se plaignent de l’état de délabrement de la chaussée sur le tronçon dépassant la société Trarem (en allant vers Mohammédia). Nids-de-poule, dénivellements et défoncements (un coup c’est plat, un coup il y a une bosse) faisant prendre d’énormes risques à la conduite. Faut-il attendre que le Roi passe par là?. Sajid et les permis d’habiterOn délivre bien des autorisations à des usines sans normes, mais on les refuse à des... showrooms d’artisanat! Les services de la mairie de Casablanca font preuve d’un arcboutisme prononcé, voire inhabituel,  concernant un permis d’habiter qu’ils refusent à la société Safi Ceramic.  Dès le départ, l’entrepreneur a l’impression que tout est fait pour le dégoûter. D’abord le projet du showroom se heurte à un arrêt de chantier. Il attaque alors, devant le tribunal administratif puis la cour suprême, la commune urbaine du Maârif et l’agence urbaine pour «arrêt de chantier non motivé». Il finit par les débouter. Maintenant, c’est le permis d’habiter qui bloque. Et à aucun moment le refus n’a été notifié, du moins par écrit, aux intéressés, ni les motifs du refus justifiés. A qui profitent les tergiversations?. Maroc Telecom: Vivendi veut monter à 53%Vivendi envisage une augmentation de capital d’1 à 2 milliards d’euros d’ici juin 2009, a déclaré son président du directoire Jean-Bernard Lévy. «Nous ferons tout pour éviter de diluer nos actionnaires», assure-t-il, «mais, dans nos plans actuels, nous pensons qu’il faut renforcer nos fonds propres pour la solidité et la signature de Vivendi». «Quant à SFR, un retrait de Vodafone (actionnaire à 44%) n’est pas d’actualité, selon lui, tandis que Vivendi pourrait aussi, à l’avenir, détenir plus de 53% du capital de Maroc Telecom, mais la société restera cotée.. La Cisco Academy cartonneL’Académie Cisco fait visiblement le plein au Maroc. Ce programme de formation aux TI parrainé par le géant mondial de l’informatique et des résaux a en effet enregistré une croissance record de 47% de ses effectifs sur les 12 derniers mois. Au total, ce sont pas moins de 7.500 étudiants qui en ont bénéficé depuis le démarrage du programme en 2001.. Contrefaçon: Comité public/privé Le ministère de l’Industrie et la CGEM viennent de mettre en place un comité national pour la propriété industrielle et anti-contrefaçon. Ce comité aura, entre autres, la charge de renforcer le cadre législatif et réglementaire de la propriété industrielle, et d’évaluer l’impact de la contrefaçon.. Cnops: Grève de 48 heuresLes salariés de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (Cnops), observeront une grève le 29 et 30 avril à Casablanca.. Prénoms: Proposition d’amendement Le Parti du renouveau et de l’équité (PRE) a déposé devant la Chambre des représentants une proposition d’amendement de la loi 37-99 relative à l’état civil. Elle «vise à mieux protéger le droit de tout nouveau-né à un prénom selon le choix de ses parents ou ses tuteurs» et cela «particulièrement lorsqu’il s’agit d’un prénom amazigh».
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc