×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2650 Le 13/11/2007 | Partager

. Bourse: AWB suspendueLes indices boursiers casablancais sont bien orientés en ce début de semaine. Hier, Masi et Madex ont gagné respectivement 0,26 et 0,31% à 13.025,76 et 10.745,1 points. Le volume des transactions a été, par ailleurs, modeste. Il s’est établi à 343 millions de DH environ sur le marché central et 127 millions sur celui des blocs. 34.964 titres Snep ont changé de mains sur ce dernier. Ce qui représente, selon un trader, un signe de bonne tenue sur le marché central. Le titre reste toujours réservé à la hausse. Attijariwafa bank a demandé la suspension de la valeur de la cote (voir explication ci-après). Atlanta reste la vedette du marché avec un volume échangé de 79 millions de DH. Le marché se fait écho d’une éventuelle acquisition par un investisseur, probablement étranger, d’un gros paquet à la Bourse.. AWB: Merci présidentC’est un geste fort que le conseil d’administration a fait pour les salariés de la banque. Dans le cadre de son programme d’actionnariat salariés, les collaborateurs d’Attijariwafa bank ont le droit d’acheter 1,5% du capital global avec une décote très importante. Pour les 25 premiers titres, le prix est fixé à 1.800 DH. Il passe à 2.000 DH pour chaque action supplémentaire, après satisfaction de la première tranche.. AWB: Nouvelle croissance au SénégalLe groupe Attijariwafa bank vient de racheter 79,15% du capital de la première banque du Sénégal, la CBAO (Compagnie bancaire de l’Afrique occidentale). A noter que AWB est actionnaire à hauteur de 71,43% d’Attijariwafa bank Sénégal née de la fusion de BST (Banque sénégalo-tunisienne) et Attijariwafa bank Sénégal.. AWB: 1 milliard de DH d’emprunts obligataires Nouvelle levée du groupe Attijariwafa bank sur le marché des obligations privé. L’opérateur bancaire émet deux emprunts obligataires d’une valeur globale d’un milliard de DH. Le premier, dont le montant s’élève à 800 millions de DH, sera coté à la Bourse de Casablanca. Sa valeur sera scindée en 8.000 titres. Le second, non coté, est doté de 200 millions de DH scindés en 2.000 obligations. Les titres des deux emprunts ont une valeur nominale de 100.000 DH, un taux nominal de 5,1% et une maturité de 10 ans. Leur prime d’admission s’élève à 0,8%. A noter que l’émission est réservée aux institutionnels marocains. La période de souscription s’étale du 19 au 21 novembre.. Les vrais chiffres de l’AMOAu dernier décompte effectué par la CNSS, 3,3 millions de personnes (assurés et ayants droit) sont éligibles aux prestations de l’assurance maladie. Mais attention, dans cette population, il faut intégrer ceux qui relèvent de la catégorie des élus, c’est-à-dire des assurés qui ont été déclarés au moins 54 jours durant les six derniers mois et dont les employeurs sont à jour des cotisations. Ce sont ceux-là qui peuvent donc prétendre aux prestations de l’AMO. Ils sont aujourd’hui 2,2 millions de personnes, dont 500.000 retraités. . RAM/ASI: La commission mixte réunie hierLa commission mixte RAM-Air Sénégal Internationale annoncée pour le 5 novembre suite au «divorce» à l’amiable des deux compagnies, s’est finalement réunie hier à Casablanca. La délégation sénégalaise était conduite par le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Sénégal. Si l’on en croit le ministre des Transports terrestres et aériens du Sénégal, cette commission mixte mise sur pied par pays décidera du sort qui sera réservé aux 25% représentant la part marocaine. . Ramaël, persona non grata Patrick Ramaël, le magistrat français chargé d’instruire l’affaire de disparition de Mehdi Ben Barka a été interdit, hier lundi 12 novembre, de rentrer sur le territoire marocain. Arrivant par un vol qui relie Paris à Casablanca, Ramaël n’a pas pu passer la police des frontières, assure une source policière. Rappelons que le magistrat avait rendu public un mandat d’arrêt international contre 5 citoyens marocains dont Hosni Benslimane, général de corps d’armée et commandant de la Gendarmerie Royale. Un second magistrat accompagnant le juge d’instruction a néanmoins pu passer la police des frontières. Les deux magistrats sont arrivés dans le cadre d’une commission rogatoire concernant l’affaire Ben Barka. . L’enquête Diorh/Mercer 2007 Le groupe Diorh et son partenaire Mercer, un des leaders dans le conseil en rémunération, présentent ce jeudi 15 à Casablanca, les résultats de l’édition 2007 de l’enquête de rémunération. Ils seront accessibles sur un site web dédié de Mercer, ce qui permet des comparaisons internationales entre filiales de multinationales. L’échantillon de l’enquête comprend 60 entreprises. 280 postes ont été traités et 12.000 personnes interrogées.. L’extension des médicaments remboursablesLa liste des médicaments remboursables par l’AMO va être bientôt étendue pour atteindre un total de 2.300 produits. Les discussions sont engagées entre les différentes parties prenantes. Toutes familles thérapeutiques confondues, la totalité des produits pharmaceutiques commercialisés au Maroc s’élève à peu près à 5.000.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    publicite[email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc