×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2649 Le 12/11/2007 | Partager

. Activités royalesSM le Roi Mohammed VI a donné le coup d’envoi à d’importants projets urbains représentant 4,7 milliards de DH pour construire un total de 11.202 logements. Il s’agit de nouvelles zones d’urbanisation de 70 ha à Sidi Bouzid et de 112 ha à Hay Mohammadi. Par ailleurs, la construction de 202 villas économiques sera bientôt lancée. D’autres projets concernent le recasement de 400 familles du quartier Amouni menaçant ruine. Le programme «Villes sans bidonvilles» prévoit de son côté de reloger 500 familles. SM le Roi s’est également enquis de l’avancement des travaux du village touristique «Souiria Laqdima» dans laquelle l’opération Mimosa III a été lancée avec des investissements de 899 millions de DH pour 2.800 logements.


. Bourse: Gros volumes sur les blocsLes indices boursiers poursuivent leur trend baissier pour la troisième séance consécutive. Masi et Madex ont perdu 0,43 et 0,44% à 12.992 et 10.712 points respectivement. Les performances annuelles ressortent à 37,05 pour le premier indice et 38,33% pour le second. Côté volume, les transactions de la semaine dernière ont drainé 4,6 milliards de DH de chiffre d’affaires dont 2,1 milliards de DH relatif à l’introduction en Bourse de Snep (1,05 milliard comptabilisé deux fois). Les deux compartiments de transaction ont enregistré à peu près le même volume (1,2 milliard de DH). Sur le marché de blocs, la majeure partie des transactions ont porté sur deux paquets de 2,05 millions d’actions Maroc Telecom échangé à un cours unitaire de 143 DH pour une valeur globale de 588 millions de DH chacun. Deux autres paquets Snep ont été échangés pour des valeurs respectives de 15,1 et 24,1 millions de DH. La nouvelle recrue a réalisé la plus forte hausse sur le marché central (20,95% à 1.663 DH) dans un volume de 32 millions de DH. Sur ce compartiment, Atlanta a engrangé le plus gros chiffre d’affaires (231 millions de DH) après avoir perdu 4,23% à 1.925 DH.. Attijariwafa bank brigue la LibyeLa Banque centrale de Libye (BCL) a choisi Attijariwafa bank parmi cinq banques candidates à l’acquisition de 19% du capital de la banque Al-Wahda. Société Générale, la banque italienne Intesa Sanpaolo, la Banque Arabe de Jordanie et Arab Banking Corporation de Bahreïn sont également en lice. L’adjudicataire, qui devrait être annoncé en février 2008, pourra, à moyen terme, augmenter sa part de 19 à 51%. Cinquième banque du pays en termes d’actifs avec 1,7 milliard d’euros, Al-Wahda détient 20% de parts du marché local et compte 71 agences dans tout le pays.. Et aussi l’Afrique centraleAttijariwafa bank finalise son projet d’établissement dans la région des grands lacs, en Afrique centrale. Ce qui, le cas échéant, permettra au champion national d’emboîter le pas à la banque d’affaires, BMCE Capital, du groupe BMCE Bank, déjà installée au Congo Brazzaville. Selon une source proche du dossier, le choix du site final se fera entre Brazzaville et Kinshasa, en République démocratique. . La Douane revient au SadocAprès des flottements qui ont marqué l’activation du système Badr II depuis mercredi 7 novembre, la Douane a finalement décidé de rebasculer au Sadoc en attendant qu’elle règle les problèmes techniques actuels. Tout en reconnaissant des bugs répétés du système, l’ADII confirme avoir assuré le traitement de milliers de déclarations «2.000, contre 2.500, en temps normal». Certains opérateurs, qui ont requis l’anonymat «par peur de représailles» ont déclaré à L’Economiste que les bugs ont plombé toute l’activé des déclarations. L’un d’eux avance le chiffre de 15 déclarations seulement pour toute la journée du mercredi au port de Casablanca... Méditel: Le DG part aussiMoncef Belkhayat, vice-président commercial de Méditel, quitte bel et bien l’opérateur. L’information a été confirmée vendredi dernier au Conseil d’administration. Belkhayat serait toutefois pressenti comme administrateur. Autre départ important et brusque, Inigo Serrano, le directeur général du deuxième opérateur, a été remercié vendredi. Méditel est actuellement à la recherche d’un directeur général «de nationalité marocaine», y précise-t-on. Méditel veut accélérer son introduction en Bourse puisqu’elle précise que son nouveau candidat devra justifier d’une expérience auprès des investisseurs et des marchés financiers.. Nezha Hayat au Directoire de la SGMBNezha Hayat a été nommée au Directoire de la SGMB. Elle aura pour charge le pôle de gestion privée et institutionnelle. Pôle où elle exerçait auparavant en tant que directeur délégué. La Société Générale insiste sur l’originalité de cette nomination, «c’est la première fois qu’une femme accède à ce niveau de responsabilité opérationnelle au sein du groupe».. Comment passer Full IFRS?Pierre Gatet, senior partner Deloitte France et responsable de la ligne de services «application des IFR», animera, jeudi 15 novembre, à l’Iscae une conférence sur le thème «Full IFRS». L’objectif est d’exposer les diverses méthodologies permettant d’accéder au statut Full IFRS ainsi que l’évolution prévisible des normes et leur impact à compter de 2010.. OFPPT: Détournements à Chaouia-Tadla L’inspection générale de l’Office de la formation professionnelle et la promotion de l’emploi (OFPPT) vient de réaliser un rapport qui épingle la direction régionale Chaouia-Tadla de l’Office. Le rapport évoque des détournements de fonds, des factures falsifiées et la création d’instituts fictifs de formation. Les sommes détournées restent néanmoins modiques puisqu’elles ne dépasseraient pas les 400.000 DH. Suite à ce rapport, le directeur de l’Office dans la région de Chaouia-Tadla a été suspendu de ses fonctions et devrait comparaître devant un conseil disciplinaire. . SN Brussels quitte le MarocTrois ans après son arrivée sur le marché marocain, la compagnie aérienne belge SN Brussels Airlines plie bagage. La direction de la compagnie a décidé de fermer la desserte Casablanca-Bruxelles-Casablanca faute de rentabilité. La faiblesse de la recette unitaire sur la ligne explique ce retrait du transporteur belge. Le dernier vol de la compagnie est prévu le 9 janvier 2008.. Fiscalité: Le Maroc rempile à l’ONULe Maroc a été reconduit à la présidence du comité des experts des Nations unies sur la coopération internationale en matière fiscale pour un mandat de 2 ans.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc