×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2593 Le 22/08/2007 | Partager

. Conseil de gouvernementUn Conseil de gouvernement se tient aujourd’hui sous la présidence du Premier ministre, Driss Jettou. Le Conseil suivra un rapport sur la cause nationale et un exposé du ministre délégué chargé des affaires économiques et générales consacré aux mesures prises pour l’approvisionnement du marché au cours du mois de Ramadan. Le conseil examinera également le projet de loi modifiant et complétant le dahir portant code du commerce maritime, ainsi que trois projets de décrets et trois accords internationaux.. Jettou reçoit des demandeurs d’emploile Premier ministre Driss Jettou a tenu, vendredi dernier à Rabat, une réunion avec les représentants des groupes des diplômés chercheurs d’emploi. Le gouvernement s’engage à soumettre les listes nominales de tous les membres de ces groupes à tous les ministères, établissements et entreprises publics et à mettre sur pied une commission spéciale chargée d’informer les personnes concernées de leur priorité dans les concours prévus. Il a été aussi convenu d’adopter un programme spécial d’urgence pour la qualification d’environ 1.000 diplômés chômeurs inscrits sur les listes présentées aux instituts, grandes écoles et aux universités en vue de faciliter leur intégration dans les secteurs prometteurs de l’économie nationale. Les membres des groupes concernés s’engagent à cesser toute forme de protestation dans la rue ou devant les édifices ou les administrations publics. . Bourse: Retour au vertAprès la rude prise de bénéfices d’hier, la place casablancaise regagne du terrain pour clôturer la semaine dernière dans le vert. Masi et Madex se sont octroyé respectivement 0,45 et 0,5% à 12.143,00 et 9.978,97 points. Soit une performance annuelle de 28,1 et 28,86%. Le volume des transactions a été relativement faible sur le marché central. Il a à peine atteint 256 millions de DH. IAM s’est accaparé presque la moitié du volume traité. La valeur a gagné 0,15% à 137 DH dans un volume global de 114 millions de DH. BMCE a également cru de 0,96% à 2.830 dans un volume de 16 millions de DH.. Casablanca a son parc de loisirsC’est un véritable parc de loisirs qui vient d’être inauguré jeudi à Casablanca. Le Tamaris Aquaparc, qui s’étend sur près de 7 hectares sera incontestablement une véritable bouffée d’oxygène et surtout un projet pionnier dans une ville où les rares parcs d’attractions pour enfants sont souvent associés à « parcs à ferrailles ». En projet aussi une patinoire à glace. . S&P lance trois indices chariaâ axés sur l’immobilier et la région panarabe Standard & Poor’s a lancé trois indices entièrement investissables conformes à la chariaâ couvrant la région panarabe, dont le Maroc, et représentant des entreprises d’immobilier cotées des marchés développés et émergents. L’indice S&P/Citigroup Global Property Shariah représente et évalue l’univers investissable des entreprises d’immobilier cotées des marchés développés et émergents. Il comprend 130 sociétés de 26 pays (avec une capitalisation boursière ajustée de 231 milliards de dollars), incluant les Etats-Unis (19,54 % de l’indice), l’Australie (19,19 %), la Chine (11,14 %), Hong Kong (10,53 %) et le Japon (9,80 %). L’indice S&P/Citigroup World Property Shariah, compartiment de l’indice S&P/Citigroup Global Property Shariah, inclut 89 sociétés d’immobilier de 16 pays développés, affichant une capitalisation boursière ajustée de 191 milliards de dollars. Les Etats-Unis représentent notamment 23,63 % de l’indice, l’Australie 23,21%, Hong Kong 12,74 %, le Japon 11,85 % et la France 10,59 %. Enfin, l’indice S&P Pan Arab Shariah est composé de 129 valeurs cotées de 11 pays de la zone panarabe : Bahreïn, l’Egypte, la Jordanie, le Koweït, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Tunisie et les Emirats arabes unis. . CGI: plus de 3 millions de titres demandésLa nouvelle star de la cote continue d’animer le marché de blocs. 83.716 titres ont changé de mains vendredi dernier pour une valeur unitaire de 1.531 DH. Sur le marché central, la Bourse a forcé pour la deuxième fois la cotation du titre, comme nous l’avions annoncé dans notre édition du 17 août. 8090 actions ont pu trouver contrepartie avant que la valeur soit réservée à la hausse. À la clôture, 3.305.000 titres chercheraient toujours des vendeurs. Contre 1.700 actions proposées à 2.000 DH. . BAM: Pension livrée à 3,25%La Banque centrale a procédé vendredi dernier, 17 août, à une opération de prise en pension de titres sur appel d’offres. Le taux de la pension se situe à 3,25% pour une date de rétrocession prévue aujourd’hui. Le montant par soumission a été fixé par multiple de 100 millions de DH. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la régulation du marché monétaire. . Marché obligataire: Statu-quo Les maturités courtes dominent toujours. Le volume souscrit a été de 600 millions de DH, et reste assez bas pour une séance long terme. Les niveaux de taux augmentent par rapport aux derniers taux primaires mais restent très proches des cotations sur le marché secondaire. Par ailleurs, le Trésor a rejeté la totalité de l’offre qui lui a été proposée qui s’attend à une tombée, valeur aujourd’hui, de plus de 3,3 milliards de DH. Elle correspond au remboursement en capital et en intérêts de bons de Trésor négociables. Avec ce rejet, c’est la sixième semaine que le Trésor ne retient aucune soumission. . Infractions électorales: La presse, première piste d’enquêteSelon la commission centrale chargée du suivi des plaintes relatives aux infractions électorales, la presse est la première piste d’enquête. En effet, plus de 231 cas ont été révélés par les différentes publications, alors qu’une soixantaine à peine proviennent des préfectures et provinces. Les plaintes déposées directement par des personnes physiques (généralement des concurrents directs dans la circonscription) ne dépassent pas 46 cas.. Emaar dévoile son projet immobilier de RabatEmaar Maroc, filiale marocaine du groupe immobilier émirati «Emaar Properties», inaugurera la première phase de «Tinja» vendredi 24 août à Rabat. Il s’agit d’un des plus grands projets immobiliers de luxe jamais réalisé au Maroc. A noter que le groupe émirati a lancé plusieurs gros chantiers, notamment l’aménagement de la corniche de Rabat sur une superficie de 330 hectares pour 3,1 milliards de dollars.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc