De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2411 Le 29/11/2006 | Partager

Activités royales

S.M. le Roi Mohammed VI s’est enquis, mardi 28 novembre à Ouezzane, de plusieurs projets de développement concernant la mise à niveau de la ville (eau potable, sport), pour un coût global de plus de 308 millions de DH.Le Souverain a présidé, à cette occasion, la cérémonie de signature de la convention de mise à niveau de la ville de Ouezzane.


. Conseil de gouvernement: La lutte anticorruption de retour Le Conseil de gouvernement du jeudi 30 novembre sera consacré essentiellement à l’examen de projets de lois et de décrets relatifs à la prévention de la corruption. Il s’agit notamment d’un projet de loi modifiant et complétant l’article 16 du dahir portant statut des magistrats, ainsi que d’un projet de loi relatif à la déclaration obligatoire du patrimoine pour certains élus locaux et catégories de fonctionnaires et d’agents publics. Le Conseil examinera en outre deux projets de décret. Le premier concerne la définition des conditions et formes de conclusion des marchés publics et certaines règles afférentes à leur gestion et contrôle, tandis que le second porte sur la création de l’Instance nationale de prévention de la corruption. . Petite correction à la BourseAprès avoir dépassé 1,5 milliard de DH de chiffre d’affaires lundi 27 novembre, la Bourse de Casablanca a réalisé 873,944 millions de DH à la clôture, mardi 28 novembre. Les indices Masi et Madex ont aussi chuté de 1,08 et 1,10 respectivement. Le titre Addoha qui avait fait exploser la cote lundi cède 1,03% à 2.778 DH. Ce titre a néanmoins atteint 444,2 millions de DH, soit plus de la moitié du chiffre d’affaires global. Le deuxième plus gros volume a été réalisé par le CIH avec 273,542 millions de DH, pour un cours en baisse de 5,76% à 622 DH. Les plus fortes hausses sont signées Lesieur (3,56%) Wafa Assurance (2,50%) et ONA (1,56%). . Les dockers à la PrimatureLes dockers n’ont pas joué les prolongations. La grève a même été suspendue lundi à 23 h sur intervention de la Primature, alors qu’elle devait se poursuivre jusqu’à hier 7h. Une réunion s’est tenu chez Driss Jettou hier à 15h. Le syndicat des dockers (UMT) espère jouer là son dernier round et obtenir un engagement signé du gouvernement garantissant l’embauche des 1.090 dockers, objet de la discorde. A l’heure où nous mettions sous presse, le syndicat se disait optimiste quant à l’issue de cette réunion.. Code électoral: Les femmes au frontNezha Skalli (PPS), Milouda Hazib (PND) et Bouchra Khyari (FFD) ont vite dit leur mécontentement au sujet du seuil d’éligibilité à 6% imposé aux listes féminines au niveau national. Leur argument, cette mesure exclut de fait les potentialités féminines de tous les petits partis. «Ce sont ainsi les femmes qui payeront le prix de la lutte contre la balkanisation», tempêtent les trois femmes. Elles pensent que la tendance à la balkanisation est au contraire maintenue avec un seuil d’éligibilité à 6% au niveau des circonscriptions. A ce niveau, Nezha Skalli parle d’un coup d’épée dans l’eau. Explication : « en 2002, il n’y a eu que 5 députés qui ont été élus à moins de 7% ». A l’opposition, sur les 28 listes nationales présentées en 2002, il n’y en a eu que 11 qui ont réussi leur passage. Le seuil d’éligibilité était à 3%. De fait, les trois femmes parlent de fermeture du champ politique aux femmes. Elles mènent donc une grande opération de lobbying et devaient être reçues hier par le Premier ministre. . Téléphonie mobile: Un opérateur pour les Maghrébins de FranceLe premier opérateur de téléphonie mobile destiné aux Maghrébins sera lancé en France ce vendredi 1er décembre. Mobisud, c’est son nom, est détenu à 66% par Maroc Telecom, 18% par le groupe Saham de Moulay Hafid Elalamy et le reste par le français SFR. Ce premier MVNO (Mobile Virtual Network Operator) proposera des services permettant aux clients de communiquer à moindre coût avec leurs proches et donnant accès à des services à valeur ajoutée liés à la culture et à l’actualité maghrébines.. Maroc/ Tunisie : Libéralisation du trafic aérienLe Maroc et la Tunisie réactualisent l’accord aérien signé en 1958 et décident de libéraliser le trafic. L’actualisation de cet accord intègre également les recommandations de l’OACI quant à la sécurité et la sûreté dans l’industrie du transport aérien.. Carlyle s’intéresse au MarocLe fond d’investissement américain Carlyle serait intéressé par des opportunités d’investissement au Maroc. Une équipe aurait déjà commencé à prospecter les secteurs de l’énergie et des services financiers, notamment. Très proche de l’administration Bush, Carlyle gère près de 44,3 milliards de dollars d’investissements. Le groupe avait commencé à faire parler de lui après que l’on eut découvert que la famille Ben Laden avait investi deux millions de dollars en 1994 dans l’un de ses fonds, centré sur l’industrie de la défense et de l’aérospatial!. Permis de conduire: Adjudication pour janvierL’adjudicataire du marché des nouveaux permis de conduire et cartes grise ne sera connue que fin janvier. La procédure d’alignement des offres sur ces documents électroniques, adoptée par le ministère de l’Equipement et du Transport, est toujours en cours. Plus que deux groupements sont désormais en lice. Le premier est Gemplus (France) Hightech Payment System (HPS-Maroc) et TÜV-SÜD Autoservice (Allemagne). Le second est le français Sagem Défense Sécurité et le marocain m2m.. Achat de voix: Condamnations Le tribunal de1ère instance de Kenitra a condamné, le 27 novembre, plusieurs accusés à des peines de prison avec sursis, amendes et déchéance du droit de se porter candidat pour deux mandats consécutifs. Motif: corruption lors des élections de renouvellement du tiers des membres de la Chambre des conseillers. Mohamed Talmoust, présenté pour le compte du PPS, est président du Conseil municipal (10 mois); le député Abdellah Al Ouariti (Istiqlal), premier vice-président du Conseil communal (huit mois); Mohamed Rekani, conseiller à la commune rurale Sidi Taybi (Parti libéral marocain) a été également suspendu par son parti; El Aouadi Mansour, conseiller à la Commune rurale Lamnasra (USFP). La défense des accusés a décidé d’interjeter appel. Le tribunal a, par ailleurs, acquitté Mustapha Hamou Lahrizi, conseiller communal au conseil de la Commune de Kénitra (Alliance des libertés) et Hamid Talmoust, entrepreneur.. Les Russes et les oranges marocainesLes Russes ont consommé en 2005 plus d’agrumes marocaines que l’année précédente. Le marché en a absorbé 236.000 tonnes qui ont rapporté 860.75 millions de DH. Au 20 novembre, le Maroc a exporté 68.000 tonnes d’agrumes contre 53.000 tonnes pour la campagne précédente. La Russie devient ainsi le premier marché pour les agrumes marocaines. Une aubaine face à un marché européen de plus en plus saturé. Rappelons qu’une délégation de l’Association des producteurs marocains d’agrumes (Aspam) est actuellement en visite en Russie (cf.www.leconomiste.com).. Tétouan: Un imam arrêté pour incitation au jihad Un imam, qui selon la police, appelait dans ses prêches les jeunes à aller combattre en Irak, a été arrêté lundi dernier à Tétouan. Cet imam, connu sous le nom d’Abdelilah, faisait ses prêches dans une mosquée du quartier populaire Mezwak de Tétouan. Il incitait les jeunes à aller «combattre l’occupant américano-sioniste en Irak». . Impôts: Les coopératives laitières rechignent encore Les coopératives laitières n’ont toujours pas avalé la pilule de leur imposition fiscale. Elles contestent toujours la suppression des exonérations fiscales inscrites dans la loi de Finances 2005. Rappelons que cette mesure concerne les coopératives réalisant un chiffre d’affaires de 2 millions de DH et que la majorité, petites ou grandes, dépasse ce seuil.. Plénière CJDLe Centre des jeunes dirigeants d’entreprises (CJD) Section Casablanca organise sa plénière mensuelle aujourd’hui 29 novembre à 19h30. Le thème retenu est «le créateur et le CJD» (créateur JD-créateur écolier-universitaire…).. Moukawalati: 1.820 projets sélectionnés Les projets d’investissement sélectionnés par les comités régionaux dans le cadre du programme Moukawalati s’élèvent à 1.820. Les dossiers déposés pour le financement des banques s’élèvent à 114 dossiers, a-t-on annoncé le 27 novembre à Rabat lors d’une réunion présidée par le Premier ministre, Driss Jettou. Le nombre de jeunes inscrits au niveau des différents guichets du programme Moukawalati a atteint 9.150, dont 1.102 porteurs de projets en cours de formation et 360 ont déjà terminé leur stage. Il vise la création, à l’horizon 2008, de 30.000 petites entreprises.
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc