×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2237 Le 20/03/2006 | Partager

. BMCE Bank: Le «Project Finance» certifié ISO 9001L’activité «Project Finance» de BMCE Bank a été certifiée ISO 9001 version 2000 suite à des audits réalisés par le cabinet BVQI. La certification a été maintenue pour les activités de l’étranger, la monétique, les titres et les crédits aux particuliers de la banque. . Bourse: Semaine baissièreLa succession des contres-performances enregistrée tout au long de la semaine dernière a inscrit les indices a dans le rouge. Le Masi et le Madex ont cédé 1,73 et 1,74% à 6907,1 et 5511,32 points respectivement. La performance annuelle s’établit ainsi à 24,70% pour le Masi et 26,44% pour le Madex. La semaine a drainé un volume inférieur à la norme des deux derniers mois. Le chiffre d’affaires global est ressorti à 1,18 milliard de DH dont 1,17 milliard sur le marché central et 16,4 millions sur le marché de blocs. Maroc Telecom a encore dominé les transactions avec 318 millions de DH suivi de Attijariwafa bank (176 millions) et Samir (110 millions). Les plus importantes variations à la hausse et à la baisse sont signées Taslif (+11,95% à 247 DH) et SMImiter (-15,98% à 1025 DH). Par ailleurs, la semaine a été marquée par l’émission obligataire de l’ONA (1,5 milliard de DH) et la suspension pour une séance du titre BMCI après la nomination de Mourad Chérif à la tête de son conseil de surveillance. . Managem: Les ventes en baisse, le résultat en hausseLe chiffre d’affaires consolidé de Managem a dégringolé au titre de l’année dernière de 31,6% pour s’établir à 1,64 milliard de DH. Cette baisse est probablement liée au retrait de l’ex-filiale canadienne Semafo du périmètre de consolidation, selon BMCE Capital. Le déficit d’exploitation s’est aggravé à -60,3 millions de DH plombé par l’amortissement de la mine Draa Sfar. En revanche, le résultat net s’est bonifié à 68,4 millions de DH après un déficit de 68,3 millions en 2004. A noter que le titre a été réservé à la hausse vendredi 17 mars.. Attijariwafa bank se dote d’un conseil de surveillanceDans le cadre de sa stratégie 2006-2010, Attijariwafa bank s’investira dans une refonte de ses structures de gouvernance. Le Conseil d’administration tenu la semaine dernière a décidé de mettre en place un conseil de surveillance dont la présidence serait probablement assurée par l’actuel PDG, Khalid Oudghiri. Le Conseil d’administration n’a pas encore fixé de noms pour la présidence du directoire. . RAM: Offre été 2006Royal Air Maroc présente son programme pour la saison d’été 2006. La compagnie propose une offre en sièges en hausse de plus de 30% (+40% sur le réseau international et 14% sur le réseau domestique) par rapport à l’année 2005. Cette hausse s’explique par la reconduction des nouvelles lignes et la densification du réseau national et international. La hausse s’explique également par la consolidation du hub Casablanca comme plate-forme internationale pour le trafic de continuation. . Aérotechnic Industries SA démarre son activitéAérotechnic Industries, filiale de la RAM, spécialisée dans la maintenance des avions, doit débuter son activité aujourd’hui 20 mars à l’aéroport Marrakech-Ménara. Elle réalisera sur la plate-forme de Marrakech l’entretien en ligne des avions RAM, Atlas Blue et autres compagnies étrangères. Elle est spécialisée dans les avions de la famille Airbus A320 et Boeing 737.. Jeunes: Enquête de L’Economiste sur 2MLa grande enquête sur les jeunes au Maroc réalisée par L’Economiste sera aujourd’hui le thème de l’émission «Rihanate moujtamâa» sur 2M. L’émission, animée par Meriem Elfaraji, invitera, pour débattre de ce sujet, le rédacteur en chef adjoint de L’Economiste, Mohamed Benabid et Mohamed Abdourabbih, sociologue.. Précision Dans notre édition du vendredi, nous avons présenté la commune la plus pauvre du Maroc, celle de Sidi Ali. Celle-ci se trouve dans la province d’Errachidia et n’a rien à voir avec l’eau minérale de Sidi Ali qui est produite à Oulmès dans le village de Tarmilet. Cette dernière commune est d’ailleurs très riche grâce à la contribution de la société des eaux minérales d’Oulmès qui gère les deux marques Sidi Ali et Oulmès Lalla Haya.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc