×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2106 Le 12/09/2005 | Partager

. Abdallah Ibrahim n’est plus“Un pan de l’Histoire vient de s’en aller”. Le deuxième chef du gouvernement post-Indépendance, Abdallah Ibrahim, est décédé hier dimanche à l’âge de 87 ans. Il souffrait d’une maladie cardiaque, selon ses proches. Signataire du Manifeste de l’Indépendance, il a été ministre de l’Information au 1er gouvernement de l’Indépendance en 1955 (sous Bekkaï), puis ministre de Travail avant d’être désigné chef du gouvernement en 1958. Membre dirigeant du mouvement national depuis sa fondation, “son nom a émergé dans les années 30 comme représentant du Comité d’action marocaine puis du Parti national, à Marrakech”, témoigne le penseur et académicien du Royaume Abdelhadi Boutaleb dans “Un demi-siècle dans les arcanes de la politique” (Ed. Azzaman). Grand nationaliste, Ibrahim a activement participé à la résistance sous le Protectorat français. “Ce qui distinguait Abdallah Ibrahim, c’est qu’il était un patriote avant d’être membre d’un parti. Il était aimable et d’une haute moralité” dit de lui Boutaleb. Professeur de l’Enseignement supérieur, il est l’auteur de plusieurs travaux, dont “Feuille de la scène militante”, “Par la force de la parole et de l’intelligence”, “Résistance face aux tempêtes” et “L’Islam à l’horizon 2000”. Nous présentons toutes nos condoléances à la famille et aux proches de Abdallah Ibrahim.


. Conseil de Maroc TélécomLe conseil de Maroc Télécom s’est tenu le vendredi 9 septembre 2004, à Rabat. Jean-Bernard Lévy, président du directoire du principal actionnaire, Vivendi, avait fait le déplacement. Recevant la presse marocaine quelques heures auparavant, Lévy a marqué sa satisfaction quant à sa participation dans l’entreprise marocaine: “nous sommes heureux… c’est une opération exemplaire”. MT devrait annoncer aujourd’hui, avant l’ouverture de la bourse, des résultats excellents. En particulier, on parle de 8 millions de clients du GSM, qui conversent 30mn/mois pour le prépayé et 300 mn/mois pour les abonnements. . Lutte contre l’analphabétisme: Nouveau directeurLe secrétariat d’Etat chargé de l’Alphabétisation compte, depuis le 5 septembre dernier, un nouveau directeur de la lutte contre l’analphabétisme, Habib Nader. Ingénieur de formation, il laisse son poste de conseiller en gestion au secrétariat de l’Eau.. La FNTR milite pour un gasoil professionnel Lors d’une rencontre avec le ministre des Transports, Karim Ghellab, tenue le 9 septembre, la Fédération nationale du transport routier (FNTR) a proposé l’instauration du gasoil professionnel. Ghellab a proposé la constitution d’une commission mixte afin de mener une réflexion sur les mesures concrètes à entreprendre. La FNTR propose aussi un prix préférentiel appliqué la nuit de nature à rééquilibrer les flux. Le tout dans le but de contenir les effets de la flambée des cours du pétrole sur le transport des marchandises. . Grève de la faim des familles des enseignantsLe comité national des familles des enseignants a décrété une grève de la faim du 19 au 22 septembre. Cette grève sera précédée par d’autres mouvements de protestation dont un sit-in devant le ministère de tutelle du 10 au 12 septembre. Les grévistes revendiquent une application immédiate et inconditionnée du droit de regroupement familial des enseignants. Ils menacent même d’observer une grève ouverte de la faim à partir du 26 septembre. . Procès TelQuel: L’appel pour le 22 septembreLa Cour d’appel de Casablanca examinera le jugement rendu en première instance contre le magazine TelQuel le 22 septembre prochain. Le tribunal de première instance avait condamné Ahmed R. Benchemsi, le directeur de publication et Karim Boukhari, journaliste, à 2 mois de prison avec sursis et à 1 million de DH au titre de dommages et intérêts, pour diffamation contre la députée du Mouvement populaire, Halima Assali. . Le CHU de Rabat fait les comptesLe CHU Avicennes, d’une capacité de 2.700 lits, a admis, en 2004, 70.000 patients, assuré plus de 400.000 consultations et 750.000 journées d’hospitalisation. De même, ce sont quelque 41.550 interventions chirurgicales qui ont été pratiquées et 18.525 bébés qui ont poussé leur premier cri dans les lieux. La mortalité hospitalière s’élève, elle, à près de 22,6 pour mille. . Al Amana: 36% de croissance en 6 moisLa reprise s’annonce fin août chez Al Amana après un été léthargique. Elle devrait, selon les estimations de l’association de microcrédit, permettre de réaliser les objectifs de croissance pour 2005, soit 50% de prêts de plus que 2004 et un portefeuille en augmentation de près de 80%. Ainsi, les chiffres du premier semestre 2005 montrent que le portefeuille de prêt a augmenté de 36% en 6 mois et de 80% en 12 (64% pour toute l’année 2004). Les fonds propres, eux, ont progressé de plus de 21 millions de DH pour un total bilan de 141,2 millions de DH.. Grève des techniciens de RAM: SuiteLes techniciens aéronautiques de RAM ont adressé au PDG de la compagnie aérienne, Mohamed Berrada, via leur syndicat (STAM), un rappel de leur demande d’audience du 3 juillet. “Or, à notre grande surprise, le 7 septembre, la direction a décidé de jouer un simulacre de dialogue en écartant les représentants légitimes de STAM et en adressant une convocation nominative à certains délégués du personnel soigneusement choisis, parmi lesquels figurent certains sans aucune crédibilité parmi les techniciens aéronautiques”, informe le STAM. Ce dernier a tenu une réunion dès le lendemain et a “jugé cette attitude inacceptable”. Le STAM estime être le seul habilité à représenter les techniciens devant les diverses instances. De même, “nul n’a le droit de contester sa légitimité en tant que syndicat”. Rappelons que les techniciens sont en grève depuis le 29 juin dernier.. Projet de convention FPME/FSBF réactivéLa Fédération des services financiers et bancaires (FSBF) et la Fédération des PME (FPME) réactivent le projet de convention pour la facilitation de financement des PME. Les deux présidents respectifs, Abdellatif El Morjani (BCP) et Hammad Kassal, reprennent contact pour concrétiser d’ici la fin d’année les termes de ce projet. Rappelons que les premières négociations avaient été menées par Ali Ibenmansour, ex-président de la FSBF. . Bank Al Maghrib: Hausse de 6,7% des avoirs extérieurs Les avoirs extérieurs nets de Bank Al Maghrib ont atteint, à fin juillet dernier, quelque 136 milliards de dirhams, s’inscrivant ainsi en hausse de 6,7 % par rapport au niveau enregistré une année auparavant. L’Office des changes, qui vient de publier les dernières statistiques sur les échanges extérieurs du Maroc, précise que ces avoirs portaient sur une valeur globale de 134,82 milliards de dirhams à fin décembre 2004. Ces réserves de changes représentent, à fin juillet 2005, l’équivalent de 10,6 mois d’importations de marchandises, hors admissions temporaires sans paiement (ATPA-SP), contre 11,8 mois à fin juillet 2004, ajoute la même source.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc