×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1985 Le 24/03/2005 | Partager

    . Conseil de gouvernementC’est aujourd’hui que se réunit le Conseil de gouvernement sous la présidence du Premier ministre, Driss Jettou. Le Conseil étudiera 5 projets de décrets. Il s’agit du projet de décret modifiant celui relatif à la liaison des réseaux de télécommunications, de celui modifiant et complétant celui relatif aux conditions générales d’exploitation des réseaux publics de télécommunications, de celui relatif aux dispositions suivies devant l’ANRT en ce qui concerne les contentieux et les pratiques contraires aux règles de la concurrence et les opérations de concentration économique. Il s’agit également du projet de décret modifiant le cahier des charges de «Médi-telecom», et le dernier porte sur la prorogation du délai de validité de l’autorisation qui lui a été délivrée. . L’indien Tata dans le tour de table d’ImacidUn accord a été signé le 21 mars à New Delhi par Mourad Chérif, DG du groupe OCP, pour l’introduction de Tata Chemicals Ltd dans le capital d’Imacid. Cette opération a été agréée par les conseils d’administration d’Imacid, de Tata Chemicals et de Chambal Fertilizers & Chemicals, filiale de KK Birla, tenus tous les trois le 23 mars en Inde.Pour rappel, Imacid (Indo Maroc Phosphore) est une joint-venture de production d’acide phosphorique à Jorf Lasfar. Elle a été créée en 1997 par l’OCP et l’indien KK Birla à parts égales. L’actionnariat d’Imacid est réparti entre les groupes OCP, Birla et Tata Chemicals Ltd à raison d’un tiers chacun. L’introduction de Tata Chemicals dans le tour de table d’Imacid devra permettre à la joint-venture de sécuriser la commercialisation de la totalité de la production qui sera répartie entre les deux partenaires indiens, KK Birla et Tata. . BAM: Résultats 2004 et code déontologiqueBank Al-Maghrib a tenu son 204e Conseil le 22 mars pour examen et approbation des comptes 2004 et d’un code déontologique, ainsi que pour l’analyse de la situation économique du pays. Le conseil a également passé en revue la politique monétaire au titre du premier trimestre 2005 et relevé qu’en dépit du resserrement des trésoreries bancaires, le marché interbancaire est demeuré liquide. La banque centrale a affiché un résultat net de 1,425 milliard de DH contre 1,413 milliard en 2003. Elle a approuvé en outre un code déontologique pour renforcer la confiance et la crédibilité que la banque doit inspirer en permanence.. BAM émettra 5 nouvelles pièces et médaillesLe dernier conseil de Bank Al-Maghrib a arrêté le programme numismatique pour l’année 2005 qui prévoit l’émission de quatre pièces et d’une médaille. Ces nouvelles productions commémorent respectivement le 6e anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, son 42e anniversaire, le 30e anniversaire de la Marche Verte, le 50e anniversaire de l’indépendance et le 60e anniversaire du retour d’exil de feu le roi Mohammed V.. Sonasid: Un chiffre d’affaires en hausse de 21%Le management de Sonasid a annoncé, lors de la présentation des résultats 2004 le 22 mars, que son chiffre d’affaires hors taxe a atteint 4,169 milliards de DH contre 3,437 milliards en 2003, soit une progression de 21,29%. Le résultat d’exploitation, lui, a baissé en revanche de 8,84% à 723,3 millions de DH. Le résultat net dégagé est en hausse de plus de 7% à 436,5 millions de DH contre 404,8 millions en 2003. D’un autre côté, la marge brute d’autofinancement baisse de 12% passant de 773,8 millions à 679,7 millions de DH. A noter que les investissements se sont élevés en 2004 à 444,17 millions de DH.. Des candidats pour la reprise de FrumatPlusieurs candidats auraient postulé au rachat des entités de Frumat, placée en liquidation judiciaire. Les dossiers déposés proviendraient aussi bien d’investisseurs étrangers que nationaux. Le tribunal de commerce en charge du dossier aurait déjà examiné une offre mais jugé celle-ci insuffisante. En effet, un niveau minimum de prix aurait été fixé pour toute entreprise candidate. Depuis l’arrêt de ses activités, le niveau des importations de jus et de nectar a considérablement augmenté. . Visite du commissaire européen au CommerceLe commissaire européen au Commerce, le Britannique Peter Mandelson, est attendu vendredi 25 mars au Maroc. Au menu, des discussions notamment autour du secteur des textiles et les marchés de services.Mandelson qui effectuera la veille, une visite à Tunis, a souligné qu’il comprenait «les préoccupations» du Maroc et de la Tunisie à ce sujet surtout depuis la suppression des quotas. . Préparatifs pour le sommet Amérique du Sud /pays arabesMarrakech abrite, les 24 et 25 mars, une réunion ministérielle préparatoire du sommet Amérique du sud/pays arabes, prévu les 10 et 11 mai prochain à Brasilia. Coprésidées par le Maroc et le Brésil, ces assises devraient permettre l’examen du projet de déclaration finale du sommet de Brasilia, dont le texte a fait l’objet d’une série de débats entre les parties sud-américaine et arabe. . Maroc/Mauritanie/Sénégal: Une ligne maritime crééeMoins de trois semaines après la visite de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal ont signé mardi 22 mars à Nouakchott un accord tripartite pour la création d’une ligne maritime devant relier les trois pays pour favoriser leur coopération économique. L’accord prévoit une liaison maritime entre les ports de Tanger, Casablanca, Nouadhibou, Nouakchott et Dakar pour le transport des marchandises. La gestion et l’exploitation de ce projet seront confiées aux opérateurs privés des trois pays au terme d’un appel à candidature avant la fin de l’année 2005. . Maroc Sourcing: Les Turcs à l’honneur La 4e édition du Salon des matières premières, finissage et accessoires qui se déroule du 22 au 24 mars à Casablanca a été inaugurée en grandes pompes par Salah Eddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce, Mustapha Mechahouri, ministre du Commerce extérieur, ainsi que le ministre du Commerce turc accompagné de l’ambassadeur de Turquie au Maroc, Akin Alkan. Les exposants turcs venus en nombre significatif ont occupé tout un hall de l’espace d’expositions de l’Office des Changes. Rapprochement bénéfique avec les nationaux qui, bientôt, pourront bénéficier du cumul diagonal que leur offre l’ALE conclu avec la Turquie. . La Météorologie nationale ratisse large La météorologie nationale veut passer de 4 régions météorologiques à 6. Il s’agit de deux nouvelles stations, l’une à Oujda et l’autre à Laâyoune. Le projet est important dans la mesure où il devra répondre aux besoins croissants d’une prévision localisée. Cette évolution a été annoncée lors de la réunion du Conseil d’évaluation et d’orientation tenue au siège de la Météorologie nationale mercredi 23 mars 2005.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc