×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1936 Le 12/01/2005 | Partager

. Code de pharmacie: Biadillah incapable de trancherLes négociations entre pharmaciens d’officine et ministère de tutelle sont dans l’impasse. Aucune avancée n’a été enregistrée à l’issue de leur réunion du 10 janvier. Les deux parties comptent solliciter l’arbitrage du Premier ministre au sujet des questions en suspens, notamment sur l’octroi des autorisations d’ouverture d’officines et l’adoption du numerus clausus au lieu de la distance de 300 mètres entre les pharmacies. Rappelons que les officines avaient décidé d’observer deux journées de grève pour exprimer leur mécontentement. . Sodea-Sogeta: L’appel d’offres repousséLe ministère de l’Agriculture a reporté l’appel d’offres relatif à la privatisation des terres de la Sodea-Sogeta. Initialement prévue pour le 21 février 2005, la date limite de remise des offres a été finalement repoussée au 7 avril 2005. Rappelons que la privatisation qui porte sur 100.000 hectares doit se faire en deux tranches. . Commission des investissements: 16,82 milliards de DH en 2004La Commission interministérielle des investissements a agréé 53 projets au titre de l’année 2004, portant sur un montant de 16,82 milliards de DH. La direction des Investissements évalue le nombre d’emplois qui doivent être créés au terme de ces projets à 10.670. Sur ce total, 25 projets sont d’origine marocaine, 20 d’origine étrangère et 8 sont le fruit de partenariats entre le Maroc et l’étranger.. Le Maroc avant la Turquie Le Maroc figure en tête des pays qui ont attiré le plus d’investissement en 2004 dans le sud de la Méditerranée et le Moyen-Orient. Selon le quotidien français Les Echos qui a rapporté ces informations, le pays devance l’Algérie et même la Turquie. Le quotidien s’appuie sur un rapport qui doit être présenté à l’occasion du sommet euro-méditerranéen de l’investissement qui doit se tenir les 13 et 14 janvier à Marseille.. Giac agroalimentaire: Dix dossiers validésLe groupement interprofessionnel d’aide au conseil (GIAC) dédié à l’agroalimentaire a validé dix dossiers de financement pour la réalisation d’études stratégiques. C’est ce qu’indique le bulletin Alimentarius de janvier 2005. Rappelons que le groupement vise la promotion de la formation en cours d’emploi auprès de ses adhérents, notamment les PME/PMI. A ce jour, il compte onze entreprises. . Distinction pour Leïla ChérifLeïla Benhima-Chérif recevra prochainement la médaille de Chevalier de la Légion d’honneur française. Cette distinction lui a été accordée dans le cadre des promotions du président de la République à l’occasion du 1er janvier. Elle a été donnée en raison de son implication dans l’association caritative, l’Heure joyeuse. Sa famille a appris cette décoration par la presse, dans Le Figaro, qui publie dans son édition du 1er janvier la liste des personnes décorées et explique qu’en fait et à son point de vue, c’est l’association qui est ainsi distinguée.. Automobile: Lancement d’un programme sectorielL’année 2005 sera celle du lancement d’un programme global du secteur de l’industrie et du commerce de l’automobile, a annoncé lundi Salah Eddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’Economie. Ce programme prendra en considération les mesures nécessaires pour l’accompagnement et la mise à niveau des entreprises et la promotion à l’international du secteur, dans le cadre des objectifs stratégiques définis pour ce créneau, a souligné le ministre. Un processus de mise à niveau des entreprises, de développement et de promotion du secteur dans le cadre d’une vision stratégique sera ainsi initié dès cette année. Le programme arrêté pour 2005 comporte deux axes. Il s’agit de la poursuite du programme de mise à niveau et de restructuration des entreprises et le développement de l’investissement et la promotion du marketing, ajoute le ministre. Ce plan d’actions s’inscrit dans le cadre d’un contrat-programme qui sera signé entre l’Amica et le gouvernement.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc