×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1921 Le 21/12/2004 | Partager

    . Conseil des ministres demainUn conseil des ministres est programmé mercredi 23 décembre. L’ordre du jour devra comporter plusieurs projets dont l’accord de libre-échange avec la Turquie, des décrets relatifs au départ volontaire des fonctionnaires et la révision des indemnités des administrateurs…. Fret routier: Où iront les fonds de la Caisse de retour à videLes routiers signent aujourd’hui à Rabat une convention avec l’Office national des transports (ONT), les ministères du Transport et des Finances. Cet accord porte sur l’allocation des ressources financières de la Caisse de retour à vide, un mécanisme de péréquation qui servait à indemniser les transporteurs -en fait une sorte de caisse de mutuelle- et dont le fonds de caisse comprend 70 millions de dirhams. Avec la libéralisation du fret routier, la Caisse de retour à vide n’avait plus de raison d’être. 20% du montant seront affectés aux actions de mise à niveau à travers la Fédération nationale du transport routier (FNTR) et le reste sera restitué aux opérateurs. . Maroc-UE: Financement de la gestion des contrôles frontaliers Le Maroc et l’Union européenne ont procédé, le 20 décembre à Rabat, à la signature de la convention de financement du programme maroco-communautaire, relatif à la gestion des contrôles frontaliers, doté de 40 millions d’euros. Objectif: fournir aux services du ministère de l’Intérieur des équipements mobiles, des véhicules et des radars ainsi qu’une assistance technique pour démanteler des réseaux de trafic d’êtres humains ainsi que d’autres trafics, tels que la drogue et le blanchiment d’argent.. Maroc Telecom avance de 1,55%Le titre Maroc Telecom s’achemine graduellement vers son cours de référence à 120 DH, selon les prévisions du marché. Hier encore, l’action a enregistré un haut de 82,8 DH, avant de clôturer sa séance à 82,5 DH avec un gain de 1,55%. Les transactions effectuées sur le titre s’élèvent à 90 millions de DH, soit 67% du volume global.. Fondation Mohammed V pour la solidarité: Résultats de la collecte La Fondation Mohammed V pour la solidarité devait présenter hier les résultats de la campagne de collecte contre la pauvreté pour l’année 2004 et les projets réalisés grâce à celle de 2003. A cette occasion, Zoulikha Nasri, conseiller du Souverain, présentera le plan d’action de la Fondation pour la période 2004-2008.. Les pharmaciens en grève La Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc (FNSPM) a annoncé la fermeture des officines les 29 décembre et 7 janvier en réponse à l’appel du conseil fédéral des syndicats des pharmaciens, tenu le 17 décembre. Cette décision intervient après une série de négociations sans résultats avec le ministère de la Santé, selon un communiqué de la Fédération.. Droits de l’homme: Appui européen d’1 million d’euros La délégation de la Commission européenne au Maroc met 1 million d’euros (11 millions de DH) à la disposition d’actions visant la promotion et la consolidation de la démocratie, la bonne gouvernance et les droits de l’homme. Peuvent en bénéficier, les personnes morales à but non lucratif, les ONG et les établissements d’enseignement supérieur ainsi que les médias privés ayant leur siège au Maroc. Les actions doivent avoir lieu au Maroc et peuvent se dérouler sur 36 mois. Le montant de la subvention octroyée à une action peut couvrir jusqu’à 90% du coût éligible de l’action et doit être compris entre un minimum de 15.000 euros et un maximum de 100.000 euros. La date limite de remise des propositions est fixée au 21/03/2004 à 16h00.. Un nouvel Ibis Moussafir à Marrakech…Et de deux. Le groupe Accor renforce sa présence à Marrakech avec la construction d’un nouvel Ibis Moussafir, dont l’ouverture est prévue pour la fin 2005. L’investissement global qui s’élève à environ 45 millions de DH permettra la création d’une quarantaine d’emplois directs, selon la direction générale du groupe.. … Et aussi un Mercure 4 étoilesDans le cadre de son partenariat avec ABS Holding, le groupe Accor qui a pris en location l’hôtel Millénium devenu Sofitel depuis le 1er juillet 2004 à Agadir, compte également reprendre les 40 suites qui étaient prévues à Marrakech. Objectif, en faire un Mercure 4 étoiles portant ainsi à quatre le nombre d’enseignes d’Accor dans la ville ocre. Une réunion est prévue à cet effet, le 23 décembre à Abu Dhabi avec les responsables.. RMA Watanya veut fidéliser ses clientsNée de la fusion de RMA et d’Al Wataniya, le n° 1 de l’assurance du pays lance le premier «programme de fidélisation en assurances» au Maroc. Il s’agit de faire profiter la clientèle d’avantages en termes de services et de prix des polices d’assurances. . CDMG sous la coupe d’Attijariwafa bankLa société de gestion d’actifs du Crédit du Maroc, CDMG, rejoint désormais Wafa Gestion et Attijari Management, le pôle OPCVM d’Attijariwafa bank, dirigée par Abdelhak Arrakhmi. Le Crédit Agricole l’avait troquée, ainsi qu’une partie du capital de Wafasalaf, contre la participation d’Attijariwafa bank dans Crédit du Maroc.. Le projet de Lucien Barrière toujours d’actualitéLe projet du Groupe Lucien Barrière, spécialiste de l’hôtellerie de luxe française, sur Marrakech est «toujours d’actualité». Un terrain a été acquis au cœur de la ville marocaine mais aucune démarche n’a encore été entreprise pour le moment. Le groupe gère 13 hôtels à La Baulle, Cannes, Deauville, Dinard, Enghien-les-Bains et Paris, ce qui représente 2.000 chambres. Il exploite également 14 casinos, 57 restaurants et discothèques dont le célèbre restaurant «Le Fouquet’s» à Paris, 3 golfs et un centre de thalassothérapie.. Hausse des recettes douanières à fin octobre Les recettes douanières ont augmenté de 4,2% pour atteindre 36,67 milliards de DH durant les dix premiers mois de l’année en cours, contre 35,2 milliards une année auparavant, indique l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII). Cette progression est due essentiellement au bon comportement des recettes de la TVA (13,83 milliards de DH), ainsi que celles des droits de douane (10 milliards de DH).. La Fnam rencontre les banquiersLa Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM) tient aujourd’hui une deuxième réunion avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM). A l’ordre du jour, le bilan des réalisations du secteur du microcrédit et l’étude d’impact sur l’éradication de la pauvreté. La Fnam présentera également ses objectifs pour 2005. Il sera également question de développement d’un partenariat entre les associations et les banques, notamment pour améliorer leur accès au financement bancaire.. Zahoud à Ankara Le secrétaire d’Etat chargé de l’Eau, Abdelkbir Zahoud, effectue du 19 au 22 décembre une visite de travail en Turquie, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale. Il devait rencontrer hier lundi le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles, Hilmi Guler, le directeur général de l’administration des travaux hydrauliques de l’Etat, Veysel Eroglu, ainsi que les responsables de l’administration du développement régional de la direction du projet du sud-est de l’Anatolie (GAP).  . Subvention pour relancer le processus d’AgadirLa Commission de l’Union européenne et les quatre pays signataires de l’accord de libre-échange d’Agadir (Maroc, Tunisie, Egypte et Jordanie) ont signé, le 19 décembre à Amman, une convention portant sur l’octroi d’une subvention de 4 millions d’euros pour soutenir la mise en oeuvre du processus d’Agadir. Cet accord vise à aider les quatre pays partenaires à activer l’application du processus d’Agadir, notamment les clauses portant sur le démantèlement tarifaire, l’encouragement des investissements et le renforcement des capacités d’intégration régionale.. Arrestation de six membres présumés d’Attakfir Walhijra Six membres présumés du groupe «Attakfir Walhijra» ont été déférés, le 18 décembre, à la chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat.Ils sont poursuivis pour «apologie d’actes terroristes, appartenance à un groupe religieux interdit, tenue de réunions secrètes, menaces et usage de la violence».Selon des sources policières, ces personnes ont été arrêtées, le 15 décembre dans la commune de Layayda à Salé, à la suite de plusieurs plaintes de citoyens ayant été victimes de menaces et d’usage de la violence de la part de personnes appartenant à un groupe interdit.Des manuscrits et des livres religieux, dont certains incitent à la violence, ont été saisis chez les mis en cause dont l’âge varie entre 23 et 48 ans. ---------------------------------. Précision Une erreur s’est glissée dans l’article portant sur l’octroi de la garantie de 5 millions de dollars par l’Usaid au profit des associations de microcrédit, paru dans notre édition du 15 décembre. En fait, le montant global du crédit accordé par la Société générale est de 10 millions de dollars dont la moitié est couverte par la garantie de l’Agence américaine.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc