×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1866 Le 01/10/2004 | Partager

. OFPPT: De nouvelles arrestations…L’affaire des dossiers fictifs est actuellement entre les mains de la police judiciaire. A ce jour, deux personnes de l’Office ont été arrêtées dont le chef de la division des CSF. Deux autres sont actuellement recherchées par les organes de la PJ et sont présumées être les patrons des sociétés fictives qui ont bénéficié des remboursements. Selon des sources concordantes, trois autres personnes dont deux délégués du secrétariat d’Etat à la Formation professionnelle au sein du comité régional des CSF de Casablanca et un agent d’exécution à l’Office sont en garde à vue. Enfin, à l’Office, 18 personnes (cadres et employés) ont été citées à comparaître en tant que témoins. . … Et l’IGF retourne à l’Office Les inspecteurs de l’IGF sont actuellement dans les locaux de l’Office. D’après certains cadres de l’OFPPT, “l’IGF enquête sur la gestion des marchés publics à l’Office”. Faux, rétorque la direction générale. Si celle-ci confirme la présence de l’inspection, elle n’évoque pas la même raison. “L’IGF a été demandée par le directeur général pour effectuer un audit général de tout le système de gestion. Cela concerne les ressources humaines, l’activité pédagogique, la gestion des ressources financières et plus particulièrement les recettes de l’OFPPT ainsi que les comptes hors budgets”, affirme-t-on auprès de la direction générale de l’Office.. UE: Le statut spécial du Maroc présenté fin octobreLe statut spécial du Maroc, dans le cadre de la politique de voisinage européenne, sera présenté aux Etats membres fin octobre, a affirmé l’ambassadeur de l’Union européenne au Maroc, Sean Doyle. Le texte, élaboré par le Royaume, contient les réformes et les axes que celui-ci souhaite développer pour “se rapprocher des acquis européens”. En échange, l’UE s’engage à le soutenir financièrement. La Commission européenne vient d’ailleurs d’assainir ses instruments de soutien. . Bank Al-Maghrib prépare un nouvel organigrammeDans les prochains jours, Bank Al-Maghrib sortira un nouvel organigramme. Il s’agirait non pas d’un simple “reliftage” mais d’un changement en profondeur dans l’organisation de la banque centrale. Cette réorganisation sera accompagnée d’un changement au niveau des ressources humaines, suite à la vague de recrutements opérée ces derniers mois.. “Autoroutes du Maroc IV”: La caution de l’Etat entre en vigueurLe décret du contrat de cautionnement entre l’Etat marocain et la BEI (banque européenne d’investissement) pour le prêt consenti à la SNAM (société nationale des autoroutes du Maroc) est paru au Bulletin Officiel daté du 16 septembre 2004. Pour rappel, le montant du prêt est de 110 millions d’euros. Il est dédié au financement du projet “Autoroutes du Maroc IV”. . Ouverture du premier salon des centres d’appels... La première édition du salon international des centres d’appels au Maroc (Siccam) a ouvert ses portes le 30 septembre à Casablanca et ce jusqu’au 1er octobre 2004. Quelque 56 exposants y participent dont une trentaine d’entreprises internationales. Rappelons que la plus grande concentration de centres d’appels (une soixantaine environ) est basée entre Casablanca et Rabat. Un rendez-vous très attendu et auquel la presse française s’intéresse particulièrement (La Tribune, Les Echos, Le Monde…).. ...Campagne antidélocalisation...La CGT s’est insurgée mardi contre les délocalisations des centres d’appels vers le Maghreb ou l’Afrique noire. Selon elle, il sert de prétexte pour déréglementer le travail en France sans pour autant contribuer au développement des pays du Sud. A l’occasion du Siccam, la CGT-PTT a appelé les salariés du secteur en France à se mobiliser, en déposant notamment, avec le syndicat Sud, un préavis de grève dans les 23 plates-formes Wanadoo, qui a été peu suivi. La tenue de ce salon “montre la volonté des employeurs, qu’ils soient donneurs d’ordre ou sous-traitants, de structurer les délocalisations et de faire leur marché parmi les pays francophones”, le “nouvel Eldorado des patrons”, a déclaré David Chinaud, délégué CGT, chez Cegetel lors d’une conférence de presse.. ...La presse française en force André Azoulay, Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, qui a inauguré le Siccam, a dû répondre à l’insistance des journalistes français sur le dossier de la délocalisation. Le conseiller a précisé que “le choix des sociétés françaises est économique et non pas politique, en s’installant au Maroc elles restent compétitives”. Présent également à la conférence de presse du Siccam, Hassan Bernoussi, directeur de la Direction des investissements, a indiqué que son département était inquiet quant au projet d’arrêté relatif aux centres d’appels du ministère français de l’Economie et des Finances (cf. www.leconomiste.com). Celui-ci impose aux centres d’appels d’annoncer leur lieu de résidence à tous leurs correspondants. Bernoussi estime qu’il s’agit d’une “ mesure discriminatoire ”. . Travaux d’extension à l’aéroport Mohammed VLa première phase des travaux d’extension de l’aéroport Mohammed V a commencé il y a 10 jours. Elle porte sur le développement des infrastructures devant précéder le nouveau terminal. Selon l’ONDA, cette extension est devenue nécessaire pour accompagner le plan de développement 2010. Elle permettra de doubler la capacité de traitement des passagers pour arriver à 8 millions au lieu de 4 millions actuellement. Pour rappel, le nombre de passagers a atteint 3,7 millions en 2003.. Delafon ouvre à MarrakechJacob Delafon, la société spécialisée en sanitaires, meubles et robinetteries a ouvert le 23 septembre dernier un show-room à Marrakech. Aménagé sur une surface de 420 m2, cet espace a nécessité trois mois de travaux et un investissement de 7,2 millions de dirhams. Destiné à accueillir les particuliers, le show-room Jacob Delafon de Marrakech vise également les professionnels travaillant sur des projets immobiliers dans le neuf ou dans la rénovation, notamment de riads. . Trésorerie générale: Refonte du système d’informationLa Trésorerie générale compte doter ses structures d’un nouveau système d’information orienté vers la gestion des activités. L’entité publique a convié le 22 septembre dernier ses partenaires pour les consulter sur leurs besoins en termes d’informations et de facilités d’échanges informatisés d’informations pour les intégrer dans sa nouvelle plate-forme. . Nouveaux agréments pour Crédor et Attijari CetelemDeux arrêtés du ministre des Finances autorisent les deux sociétés à continuer leurs activités de sociétés de financement après le changement affectant leur actionnariat. Crédor a été en fait racheté par Wafasalaf pour fusionner au terme de cette année. Attijari Cetelem pour sa part a été reprise par Cetelem France. . BAD: mécanismes de garantie La Banque africaine de développement (BAD) œuvre pour la mise en place de mécanismes de garantie au profit des banques marocaines quant aux lignes de crédits accordées par les institutions financières internationales. Cela pour permettre de relever davantage les fourchettes d’engagements des banques étrangères avec leurs homologues marocaines.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc