×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:494 Le 27/04/1999 | Partager

    · Taxes sur les plus-values mobilières: Réaction de l'ASFIM
    En réaction aux dispositions du projet de Loi de Finances 1999-2000, qui instaure des taxes sur les plus-values des valeurs mobilières, l'ASFIM s'est réunie en début de semaine pour discuter du sujet. Les membres de cette association ont décidé d'adresser un communiqué aux différents groupes parlementaires et au gouvernement. Objectif, apporter des aménagements pratiques au prélèvement de cette catégorie de taxes et revoir à la baisse les taux prévus.

    · La Loi de Finances à l'assemblée plénière CGEM
    La prochaine session de l'assemblée plénière de la CGEM aura lieu sous la présidence de M. Abderrahim Lahjouji le vendredi 7 mai, à l'Hôtel Royal Mansour de Casablanca. M. Fathallah Oualalou, ministre de l'Economie et des Finances, sera présent à cette session. Au menu, les activités de la Confédération, notamment le dialogue social et la Loi de Finances.

    · Le virus Tchernobyl a touché le Maroc
    Le virus informatique Tchernobyl a fait des dégâts aussi bien à l'étranger qu'au Maroc. Les disques durs des PC de certains cybercafés casablancais et banques ont été endommagés et leurs systèmes ont été perturbés.
    En Inde, plus de 30.000 ordinateurs ont été affectés par ce virus.
    Une compagnie spécialisée dans la récupération de données informatiques, Stellar Information Systems, a indiqué avoir reçu lundi dernier des milliers d'appels au secours de grandes compagnies, banques, assurances et autres courtiers.
    La ressemblance de l'appellation est due au fait que cette catastrophe numérique a eu lieu le 26 avril, le jour même de l'explosion en 1986 du quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl répandant dans l'atmosphère un nuage radioactif nocif.
    Les éditeurs de logiciels antivirus disent avoir eu le temps de mettre au point la parade contre Tchernobyl. Ils ont conseillé aux utilisateurs le téléchargement des dernières mises à jour de leurs systèmes de protection.

    · Lydec: Les comptes 98
    Le Conseil d'Administration de la Lydec réuni le 21 avril, sous la présidence de M. Jérôme Monod, en présence des observateurs de la Communauté Urbaine de Casablanca, a arrêté les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 1998. Ce dernier s'est soldé par un chiffre d'affaires s'élevant à 3,344 milliards de DH et une perte nette de 159 millions de DH. Ce qui porte la perte cumulée sur les deux premiers exercices de la gestion déléguée à 288 millions de DH.
    Le Conseil a pris acte de la constitution d'une commission de contrôle nommée par le Ministère de l'Intérieur, et du dialogue instauré dans ce cadre. Il a noté que, malgré les difficultés liées à la facturation intermédiaire, 80% des clients se déclarent globalement satisfaits des services de la Lydec, selon les résultats d'une enquête clientèle.

    · Le MICA se penche sur les problèmes des sucreries
    Le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (MICA), M. Alami Tazi, a examiné lundi à Rabat, avec les directeurs de sucreries les problèmes de production et de commercialisation de certaines catégories de sucre, ainsi que les propositions pour les résoudre. Pour faire face au problème lié à la spéculation sur la distribution de pains de sucre, le ministre propose notamment la promotion de la consommation du sucre granulé. Il a appelé à de nouveaux investissements dans le secteur pour augmenter la production de pains de sucre et améliorer la qualité des autres catégories en granulé et en morceaux. Les responsables des sucreries ont rappelé l'insuffisance de matières premières et le retard pris dans la mise en service de nouveaux équipements. Ils ont estimé nécessaire la libéralisation totale du marché et l'instauration d'une marge de souplesse dans les mécanismes de commercialisation.

    · Un site pour les oiseaux de la Moulouya
    La section berkanaise de l'Association l'Homme et l'Environnement organise une journée d'étude sur l'embouchure de la Moulouya le 6 mai prochain à Saïdia. Selon M. Najib Bachiri, responsable de cette association, plusieurs experts seront présents pour explorer les voies à suivre afin de protéger les espèces en voie de disparition. Cette initiative servira à appuyer le projet de création d'une réserve permanente de plus de 180 types d'oiseaux menacés de disparaître. Rappelons qu'en face les Espagnols s'apprêtent à transformer les îles Jaâfarines en parc naturel.

    · Réflexion sur l'éducation continue
    C'est hier que le Ministère de l'Education Nationale, en partenariat avec la Banque Mondiale, a clôturé les deux journées de travail sur l'éducation de base. Ces réunions ont porté sur trois principaux thèmes: «Réforme de l'enseignement, une affaire de tous»; «Relation entre le gouvernement et les syndicats» et «Dialogue gouvernement/ syndicat, moyen de réformer le système». Ont participé à ces journées les ministres respectifs en charge de l'Enseignement, le conseiller de SM le Roi et président de la Commission Spéciale Formation-Education, M. Abdelaziz Meziane, des responsables syndicaux ainsi que des représentants étrangers.

    · Débat sur l'impact de l'Euro sur les systèmes d'information
    L'Association des Utilisateurs des Systèmes Informatiques au Maroc (AUSIM) organise le 30 avril un débat sur la problématique de l'Euro et son impact sur les systèmes d'information.
    Cette rencontre sera animée par M. Jamal Lemridi, directeur du Commerce Extérieur au Crédit du Maroc.

    · Informatique: Un guide antipiratage pour les entreprises
    Un guide antipiratage vient d'être publié par l'antenne marocaine de Business Software Alliance (BSA). Cette association internationale qui regroupe plusieurs éditeurs de logiciels (www.bsa.org) compte à travers ce document sensibiliser les entreprises aux règles de légalité à respecter pour la gestion de leur parc de logiciels.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc