×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1739 Le 02/04/2004 | Partager

. AMO: Entreprises, préparez-vous! Une véritable révolution se prépare pour l'assurance-maladie des entreprises gérée actuellement dans le cadre des contrats groupes. On a, en effet, tendance à oublier que la généralisation de l'AMO annoncée par le gouvernement Jettou s'impose à tous, y compris à ceux qui bénéficient déjà d'une couverture comme c'est le cas de la plupart d'entre nous (du moins en parlant des sociétés organisées). Une des hypothèses retenues serait que les assureurs privés gèrent pour le compte de la CNSS le volet obligatoire. Les entreprises souscriraient dans ce cas à un package global qui comporterait à la fois des volets facultatifs et obligatoires. La formule devrait offrir à terme un remboursement à 100% des frais médicaux, la CNSS versant le reliquat de ce qui ne serait pas pris en charge par les assureurs privés. Sur le plan financier, une telle solution présente l'avantage de pérenniser le futur régime d'assurance-maladie obligatoire, en faisant jouer les principes de la mutualité par le biais d'une population solvable, celle des entreprises en l'occurrence. En revanche, il y a beaucoup de boulot en perspective. .…cotisations: Les premières évaluations !La gestion de l'AMO par la CNSS se traduit par un élargissement de son champ d'action traditionnel. Les différentes prestations gérées par la Caisse (à court et long termes) sont étanches d'un point de vue budgétaire. La réglementation instaure une comptabilité par régime et ne permet aucune compensation entre eux. L'arrivée de l'AMO ne devrait pas changer grand-chose puisque là aussi cette nouvelle prestation sera gérée à part tant au niveau des recettes (nouvelle cotisation que l'on évalue selon les premières estimations entre 3 et 5%, parts patronales et salariales confondues) que des dépenses.. Groupe Label Vie: Augmentation de capitalLa société Hyper S.A propriétaire des supermarchés Label Vie vient de procéder à une augmentation de capital de l'ordre de 119,6 millions de DH. Le renforcement des fonds propres s'est fait à travers l'entrée du groupe Bahreïni Esterad dans son tour de table. Par cette politique d'ouverture du capital à des groupes internationaux, Hyper S.A projette d'accélérer le développement de son enseigne de distribution Label Vie.. L'ONA détient 11% du capital de Wafabank L'ONA vient de franchir le seuil de participation de 10% dans le capital de Wafabank, en acquérant 71.000 actions de la bancaire le 24 mars 2004 sur le marché central au prix unitaire de 825 DH. «Suite à cette transaction, le holding détient désormais 710.567 actions Wafabank, soit 11% du capital de ladite banque», est-il précisé du côté du CDVM. L'ONA envisage, par ailleurs, de poursuivre ses achats sur la valeur concernée au cours des 12 mois suivant le franchissement du seuil précité.. ALE Maroc-Turquie: Les réserves de l'ASMEX L'Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a émis des réserves au sujet de l'ALE avec la Turquie. Elle craint les conséquences négatives de cet accord sur de nombreux secteurs marocains. Par ailleurs, elle a demandé la mise en place d'urgence de mesures d'accompagnement nécessaires à la mise à niveau de l'ensemble du tissu productif, en prévision des autres accords conclus.. Casa-Port ou Casa-Souk?Malgré les multiples efforts des autorités locales pour organiser la cohorte de taxis affamés à la sortie de cette illustre gare, la situation n'a pas vraiment changé. Aux heures de pointes, c'est à peine si les chauffeurs des petits taxi ne se jettent pas sur les pauvres clients Et c'est à qui attrapera la meilleure “poule” à plumer. Au cas où vous ne le saviez pas, à cette gare, c'est au client de s'adapter au trajet des taximen et non l'inverse. Vous êtes donc obligés de subir les désagréments de plusieurs courses à la fois. Sans compter un environnement pour le moins crasseux qui ne correspond pas au statut d'une des gares les plus importantes du Royaume.. Belvédère ou sale..védère?Le célèbre quartier du Belvédère à Casablanca est tombé bien bas. Ses habitants se plaignent d'un amoncellement sans précédent d'ordures. Officiellement depuis le 15 mars, ni l'arrondissement Roches Noires, ni la mairie ne sont responsables du ramassage dans cette zone. Pourtant, c'est la société espagnole Tecmed qui en prend le relais après la convention de la gestion déléguée signée avec la mairie au mois de février dernier. Contacté par L'Economiste, le directeur de cette société, Louis de La Campa, justifie cet état de choses par le fait que son entreprise ne tourne qu'à 50% de ses moyens. Et d'ajouter que «le contrat conclu avec le Conseil de la ville prévoit la mise en œuvre graduelle de toute notre logistique sur quatre mois». . Visite ministérielle à El Hoceïma Une délégation ministérielle se rendra samedi à El Hoceïma. Il s'agit d'une visite de terrain pour connaître les attentes de la population par rapport au plan de reconstruction et développement des régions touchées par le séisme. Par ailleurs, le don octroyé par l'Arabie saoudite (de l'ordre de 50 millions de dollars) a été injecté dans le fond 101 pour la reconstruction des zones sinistrées.. Attentats-Madrid: L'enquête se poursuit Le ressortissant marocain, Mustapha Ahmidane, a été relaxé dans la nuit de mercredi à jeudi 1er avril, après avoir été entendu par le magistrat Juan Del Olmo chargé du dossier des attentats du 11 mars dernier à Madrid. Le même magistrat devait entendre jeudi les déclarations de quatre autres personnes arrêtées dont Fouad Al Mourabite, qui a été interpellé pour la deuxième fois après avoir été entendu et relaxé. Par ailleurs, Le ministère espagnol de l'Intérieur a diffusé, mercredi 31 mars, les photos de six individus, cinq Marocains et un Tunisien, soupçonnés d'être impliqués dans les attentats de Madrid.. Les exportations de primeurs en hausseLes exportations globales de primeurs ont atteint, au 21 mars, 325.000 tonnes, soit une hausse de 21% par rapport à la campagne précédente, a indiqué jeudi 1er avril, un communiqué du ministère de l'Agriculture. Les exportations de tomate ont affiché, à la même date, une hausse de 17% en s'établissant à 185.000 tonne, précise-t-on. Grâce aux efforts de diversifications entrepris par les opérateurs, les exportations de légumes et fruits divers ont totalisé, au 21 mars, 120.000 tonnes, contre 91.000 tonnes à la même date de la campagne précédente. Soit une hausse de 32%. Quant aux exportations des agrumes, elles ont enregistré un total de 303.000 tonnes au cours de la même période, contre 316.000 tonnes à la même date de la campagne précédente, soit en baisse de 4%, indique la même source.. Amr Moussa à Rabat Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, effectuera dimanche 4 avril une visite au Maroc au cours de laquelle il doit s'entretenir avec des responsables marocains, notamment le ministre des Affaires étrangères Mohamed Benaissa. Cette visite s'inscrit dans une tournée au Maghreb qui doit le conduire également en Tunisie et pourrait inclure l'Algérie. A l'ordre du jour, l'examen des derniers développements politiques sur la scène arabe, en particulier les efforts déployés en vue de la tenue d'un sommet arabe dans les plus brefs délais.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc