×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1728 Le 18/03/2004 | Partager

. Maroc Telecom: Les ambitions de VivendiVivendi Universal (VU) a confirmé hier son intention de monter dans le capital de Maroc Telecom à 51%. Cette augmentation devra s'effectuer au second semestre. Les prévisions de la loi de Finances ne connaîtraient donc pas de changement a priori. Vivendi, qui détient actuellement 35% de l'opérateur historique, dispose d'une option d'achat de 16% qui devait initialement se réaliser l'année dernière, et qui a été reportée en raison des difficultés financières du groupe.. Benguérir: Fin du blocus d'Orziagri?Après les remous provoqués par l'affaire des investisseurs italiens de Benguérir (www.leconomiste.com), le ministre de la Justice est sorti de sa réserve. Selon nos informations, le procureur de Marrakech qui avait instruit cette affaire a été convoqué à Rabat. Il devrait fournir des explications sur le jugement prononcé à l'encontre de la société Orziagri dans un procès qui l'oppose à un de ses fournisseurs en semences et engrais. Rappelons que les investisseurs italiens n'ont pas cessé de contester ce jugement, estimant qu'il a été rendu sur la base de faux documents. Par ailleurs, le ministère de la Justice a ordonné la levée du blocus illégalement imposé à l'exploitation agricole par le fournisseur.. Cliniques privées: Farouk Iraqi rempileLe Dr Farouk Iraqi a été réélu président de la Fédération des cliniques privées pour un mandat de trois ans. La décision est intervenue à l'issue d'une assemblée générale qui s'est tenue samedi dernier. . ALE Maroc-Turquie en avrilUn nouvel accord de libre-échange sera signé en avril entre le Maroc et la Turquie. C'est ce qu'a déclaré le ministre du Commerce extérieur, Mustapha Mechahouri, lors d'une intervention au Parlement. Il a indiqué que cet accord, qui avait été paraphé à Rabat le 3 octobre 2003, s'inscrit dans le cadre du processus d'intégration régionale euro-méditerranéenne.L'accord porte sur la création progressive d'une zone de libre-échange dans le domaine de l'industrie avec une période transitoire de 10 ans. . Délocalisation aéronautiqueAujourd'hui, jeudi, a lieu la rencontre entre Tanger Free Zone (TFZ) avec sa maison mère l'ONA, et le Groupement des industries françaises de l'aéronautique et du spatial. L'objet de cette rencontre est d'attirer à TFZ ainsi que dans les autres zones industrielles, notamment à Casablanca, des industries qui devront se délocaliser. 12 entreprises de l'aéronautique et du spatial sont déjà installées au Maroc grâce à RAM et à TFZ. Trois autres seraient en cours d'installation. Car Airbus et les autres donneurs d'ordres européens ont fait savoir à leurs fournisseurs qu'ils devaient abaisser les coûts de 15% en 3 ans. Les expériences en Europe de l'Est ont été décevantes pour ces industries qui cherchent aujourd'hui à se replier sur des pays ayant une tradition technique d'aéronautique et parlant le français.. Slimani/Laâfoura: AuditionsLe juge d'instruction près la Cour spéciale de justice (CSJ) a auditionné hier mercredi Mohamed Boudhir, ancien secrétaire général de la Commune urbaine de Roches Noires (Casablanca) en état d'arrestation, poursuivi pour son implication présumée dans l'affaire Slimani et ses coaccusés. Le juge d'instruction avait auparavant auditionné l'entrepreneur Boujemaâ El Youssoufi et l'homme d'affaires irakien Mohamed Ouahib, qui avait porté plainte contre Abdelmoughit Slimani, ex-président de la Communauté urbaine de Casablanca et ses coaccusés pour dommages matériels et moraux découlant du non-versement de sommes qui lui étaient dues.. Céréales: Baisse des importationsLes importations de céréales durant la période s'étalant du 1er juin 2003 au 29 février 2004 ont atteint 25,9 millions de quintaux contre 32,456 durant la même période de l'exercice précédent, soit une baisse de 20%, indique l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL). Ce sont les Etats-Unis qui viennent en tête des fournisseurs du Maroc avec 29% du total importé.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc