×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1595 Le 05/09/2003 | Partager

. Mesures pratiques pour l'accord du 30 avrilLe Premier ministre a rendu publique les mesures pratiques pour la mise en œuvre de l'accord social du 30 avril. Un projet de décret a été préparé pour l'augmentation de 10% du Smig en deux étapes à partir du 1er juillet 2003 pour tous les secteurs à l'exception du textile, du cuir, l'agroalimentaire et du tourisme qui seront augmentés à partir du 1er janvier 2004. Pour le secteur public, le gouvernement régularisera les salaires de 170.000 agents de 1 à 9 avec une hausse de 300 DH par mois, étalée sur deux période à partir de juillet 2003. La titularisation des temporaires sera poursuivie à raison de 6.000 postes budgétaires par an. . Coquillages toxique à DakhlaEncore une alerte sur les coquillages toxiques. Cette fois la mise en garde du ministère de la Pêche maritime concerne certaines zones conchylicoles de Dakhla. Les prélèvements dénotent, selon un communiqué officiel de concentrations toxiques en DSP, acronyme pour diarrhoeic shellfish poisoning, qui est une toxine diarrhéique présente dans le corps des coquillages comestibles.. Terroristes à 14 ansLes deux soeurs jumelles “terroristes”, arrêtées à Rabat pour avoir préparé un attentat contre un supermarché en compagnie d'une troisième mineure et de cinq intégristes islamistes, seraient âgées d'à peine 14 ans! Les trois jeunes Marocaines et les cinq intégristes présumés, tous impliqués dans un projet visant un supermarché du Souissi, ont été interpellés et déférés devant le Parquet de Rabat. Ces deux filles auraient écrit à l'imam d'un quartier populaire pour s'assurer de la “légalité” de l'action qu'elles préparaient. Recevant une réponse négative, elles auraient alors contacté des groupes intégristes qui les auraient endoctrinées et encouragées à passer à l'acte. Les quotidiens précisent que l'une des deux jumelles projetait de se faire exploser dans le rayon des vins et alcools du supermarché visé.. Promotions à la Cour spéciale de JusticeDes promotions en faveur des magistrats de la Cour spéciale de Justice ont été prononcées la veille des vacances judiciaires du mois d'août. Ainsi, le juge Bouâbid Sabi, qui instruit l'affaire de la Banque populaire, est montré en grade exceptionnel. Un autre juge d'instruction, Sefrioui, a reçu la même distinction. C'est lui qui a pris en charge le dossier du narcotrafiquant Erramach. Et contrairement aux rumeurs qui circulaient, le procureur général Hamoud n'a jamais figuré sur la liste des promotions. Il est le seul d'ailleurs. . Procès Pierre Robert: Coup de gueule de l'avocat français Me Vincent Courcelle-Labrousse, l'avocat parisien de l'islamiste français Pierre Robert, jugé au Maroc depuis le 25 août pour “complot terroriste”, s'est étonné jeudi du “silence persistant” de l'ambassade de France à Rabat dans ce dossier. “Je trouve curieux que, dans un dossier où un ressortissant français encourt la peine de mort, les autorités diplomatiques françaises observent une passivité tout à fait inhabituelle”, a déclaré à l'Associated Press Me Courcelle-Labrousse. “Est-ce le fruit de la spécificité de la relation franco-marocaine?” s'est interrogé l'avocat. “J'aurais apprécié le même engagement de principe des autorités françaises que celui manifesté avec force et sans ambiguïté pour protéger les droits du franco-marocain Zaccharias Moussaoui impliqué dans les attentats du 11 septembre”, a-t-il ajouté (voir aussi article en pages intérieures). . Elections communales: Les femmes out?Des associations et des organismes représentant la société civile ont exprimé leur sentiment de frustration devant le pourcentage réservé par les partis politiques aux candidatures des femmes aux élections communales du 12 septembre.Lors d'une rencontre avec la presse, tenue mercredi à Casablanca, Najia Zirari, présidente de l'Association des femmes démocratiques du Maroc (AFDM- section Casablanca), a estimé que le taux de représentation des femmes dans les listes de candidatures est “largement insignifiant”. “Nous protestons avec énergie contre le non-respect de la charte d'honneur, signée avec quelques partis politiques pour élever la candidature féminine au moins à la barre de 20%. Chose qui n'a pas été respectée par ces partis signataires”, a-t-elle ajouté. Dans le cadre de son programme de sensibilisation et son plaidoyer pour l'accès des femmes aux conseils communaux, ces associations et organismes, au nombre de 39, appellent les partis politiques à favoriser les candidatures féminines. L'objectif étant de garantir leur accès aux conseils communaux en tant que conseillères et présidentes de communes.. Des listes rejetées Trois listes électorales sur 39 présentées dans la ville de Laâyoune, dans le cadre des échéances électorales du 12 septembre, ont été rejetées, a-t-on appris auprès des autorités. Après une opération de contrôle des données relatives aux candidatures, il s'est avéré que le nom d'une même personne figure dans chacune des trois listes rejetées. Le constat de cette situation a amené les autorités concernées à appliquer les dispositions de l'article 46 de la loi portant code électoral, soulignant que le rejet a concerné les listes N.16 et 37 présentées respectivement par le PRD et le PND et la liste N.32 (sans appartenance politique). A la suite de ce rejet, le nombre des candidats aux élections communales au niveau de la province de Laâyoune s'établit à 1.689, dont 1.404 candidats dans la municipalité de Laâyoune. 36 listes en lice représentent 24 partis politiques alors que 12 autres représentent des candidats sans appartenance politique. . 253 agents d'autorité suspendusPrès de 14. 636.000 cartes d'élections ont été imprimées, dont 9.682.000 cartes retirées jusqu'à présent, a indiqué Nabil Benabdellah, ministre de la Communication, jeudi à Rabat. Il a précisé également que, pour des mesures de précautions, 253 agents d'autorité ont été suspendus de leur fonction compte tenu de leurs relations familiales avec des candidats. De plus, 85 litiges ont été déposés devant les tribunaux du Royaume et 73 plaintes sont en cours de traitements.. Tourisme: Potentiel israélien Le tourisme pourrait reprendre au Maroc si Israël lève son alerte sur cette destination. Tant que ce ne sera pas fait, il serait difficile pour de nombreux israéliens. Ces propos sont ceux de Yitzhak Pozmantir, président de l'Open sky qui représente la RAM sur place. Pozmantir qui s'exprimait sur les colonnes du journal modéré israélien Haaretz commentait la récente visite au Maroc du ministre des Affaires étrangères de son pays, Silvan Shalom. Il a précisé qu'en dépit des alertes, la destination est restée prisée par de nombreux hommes d'affaires israéliens. . Conserves: Crise des “petits calibres”Les conserveries de poissons ont des problèmes d'approvisionnement cette année. C'est ce qu'indique Abderrafie Megzari, directeur général de la Monégasque, filiale du groupe ONA. Alors qu'à la même période des années précédentes, l'approvisionnement en anchois était couvert à hauteur de 90%, cette année, seulement 40% sont assurés. A noter que la pénurie d'anchois est mondiale et que les causes ne sont pas établies par les scientifiques. Les conditions climatiques en seraient peut-être responsables. Le même problème se pose pour la sardine. “Les petits calibres nécessaires à la conserve sont peu disponibles”, indique Megzari.. La SNI se désengage de CarnaudLa place de Casablanca vit ces derniers temps au rythme de grosses opérations. Le chiffre d'affaires total de la séance d'hier a dépassé les 782 millions de DH, dont plus de 90% drainés par le marché de blocs. Une seule opération a transité sur ce marché concernant 68% du capital de Carnaud. Ainsi, 984.974 actions Carnaud ont changé de main de gré à gré au prix de 357,60 DH le titre. Selon des sources proches du marché, ce serait la SNI qui se désengage de la société d'emballage.


Activités Royales

. Le Souverain à Al HoceïmaSM le Roi Mohammed VI poursuit sa visite officielle dans les régions du nord. Le Souverain est arrivé, jeudi en début d'après-midi à Al Hoceïma, où une cérémonie d'accueil officielle et populaire a été organisée à son honneur.A son arrivée à la Place Mohammed VI, SM le Roi a salué les couleurs nationales au son de l'hymne national, avant de passer en revue un détachement de la Garde royale qui rendait les honneurs.SM le Roi a été salué par El Mostafa Sahel, ministre de l'Intérieur, M'hammed El Morabit, secrétaire d'Etat chargé de l'Environnement, Mohamed Afoud, wali de la région Taza-Al Hoceïma-Taounate, Cherki Draiss, gouverneur directeur chargé des Affaires du personnel d'autorité au ministère de l'Intérieur, le président du Conseil de la région, ainsi que par d'autres personnalités civiles et militaires.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc