×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops de la semaine

Par L'Economiste | Edition N°:87 Le 08/07/1993 | Partager

Prix de référence: Introduction pour l'hiver prochain

L'arrêté concernant l'introduction de prix de référence pour quatre familles de produits agro-industriels est prêt. Il doit passer à la signature des ministres impliqués au cours de l'été. Les prix de référence ne devront, en tout état de cause, entrer en application avant l'hiver prochain. Les prix de référence agro-industriels sont les seul explicitement prévus par la Loi sur le commerce extérieur. Ils concernent quatre produits agricoles et leurs dérivés: le lait, les céréales, les graines oléagineuses et les plantes sucrières.

Nouveaux produits à la SMAEX

La Société Marocaine d'Assurances à l'Exportation, la SMAEX, prépare pour la rentrée de nouveaux produits. En tête du reprofilage de l'offre figure le crédit acheteur. Dans la foulée, les polices seront aussi reformulées.

Baisse des taux d'intérêt

Les banques appliquent automatiquement la baisse des taux d'intérêt lorsque ceux-ci se trouvent, au 1er juillet, au-dessus du nouveau plafond. Sont concernés les crédits aux particuliers et la majorité des PME, qui verront donc baisser le coût de leurs emprunts, dans les décomptes trimestriels adressés par les banques à leurs clients, en septembre prochain. En revanche, lorsque le taux d'intérêt se trouve déjà au-dessous du nouveau plafond, il n'y a pas de baisse automatique.

Assistance pour les cas sociaux des RME

Des contacts ont été pris entre la Fondation Hassan II pour les résidents marocains à 1'étranger et la compagnie d'assistance Maroc Assistance Internationale pour trouver des solutions en faveur de cas sociaux non pris en charge par une couverture d'assurance. Il s'agit particulièrement des rapatriements de corps dans le cas de décès de résidents clandestins, de prise en charge des survivants non assurés en cas d'accident... Ces contacts ont pour but de trouver des solutions d'assistance humainement acceptables, bien que les personnes concernées se trouvent sans couverture d'assurance.

Nouveau conseil d'administration de la SMDC

La composition du conseil d'administration de la SMDC sera revue en fonction de la participation de la Banque Populaire et de la BMCE.

La composition officielle du conseil devrait être fixée ces jours-ci. En tout état de cause, on s'attend à ce que la Banque Populaire, et dans une moindre mesure, la BMCE marquent V fortement leur présence auprès de la banque [ pour son plan de redressement. M. Tazi conserve ses responsabilités d'administrateur - directeur général. La présidence pouvait revenir à M. Abdellatif Laraki, compte tenu du niveau d'engagement de la BCP.

Terrains industriels à "prix symbolique" à Dar Bouazza

La commune de Dar Bouaza, dans la banlieue de Casablanca met en vente, sur plan, des lots de terrains industriels "au prix de la viabilisation", soit, indique-t-on de source autorisée, "à 30% du prix du marché". Les travaux doivent être lancés dans les prochains jours. La zone industrielle de Dar Bouazza comprendra une quinzaine d'hectares. Sur le plan urbanistique, elle est classée zone I2 (industries légères non-polluantes avec 20m de hauteur maximale de construction). Notons que la route Casablanca - Dar Bouazza sera doublée début 1994.

15 stands à Maroc Forum

L'Association Maroc - Forum signale qu'il ne reste plus que 15 stands à louer pour la première rencontre entre les élèves des grandes écoles, françaises et marocaines, et les entreprises qui désirent recruter des diplômés ou prendre des stagiaires (C f page 32).

Marché automobile : Encore un quart en moins

Les immatriculations de voitures particulières et commerciales à fin mai 1993 ont atteint 5.322 unités contre 7.060 au titre de la même période--de 1992, en baisse de 24,6%, selon I'AMICA. Les ventes de voitures particulières ont chuté de 26,9% à 3.352 unités. Celles de voitures commerciales ont reculé de 20,4% à 1.970 unités.

ERRATUM

Al Wataniya a multiplié

son capital par 20 en 20 ans

En vingt ans, la compagnie d'assurance Al Wataniya a multiplié son capital par 20. et non pas deux comme nous l'avons écrit dans L'Economiste du 1er juillet 1993. Cette multiplication comprend la dernière augmentation de 50 à 1 00 millions de DH et a bien été obtenue par incorporation des réserves, tandis que parallèlement, la compagnie a bien servi des dividendes de 12% en moyenne annuelle. Nous prions nos lecteurs et la compagnie de bien vouloir excuser notre coquille.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc