×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:75 Le 15/04/1993 | Partager

    Cheptel, retour de l'inquiétude

    Les retards de pluies et les fortes chaleurs ont empêché l'herbe de pousser normalement, ce qui inquiète les éleveurs. Cependant, la situation est contrastée: les parcours sont meilleurs dans le Nord que dans le Sud (ils sont "désespérants" au Sud de la ligne Settat-Marrakech, exception faite d'une vingtaine de km le long de la côte). Bien que soutenus par la proximité de l'Aïd, les prix commencent par place à s'inscrire à la baisse, ce qui est analysé comme "un mauvais signe". Les observateurs signalent quelques mouvements de troupeaux migrant vers le Nord. Ils estiment les mouvements en cours à "quelques dizaines de milliers de têtes", soit entre 0,5 et 2% du cheptel.

    Une institution publique au secours de la SMDC?

    Ce sera, probablement, un établissement bancaire public qui participera au tour de table pour la recapitalisation et le redressement de la SMDC. Le nom de l'institutionnel public retenu ne sera officiel qu'à l'expiration du délai additionnel donné par les autorités monétaires pour la réalisation du tour de table, expliquent des sources sûres. L'ONA, à qui les actionnaires marocains de la SMDC avaient demandé d'intervenir au printemps 1992, ne sera donc pas le leader. Il n'est pas exclu que le groupe ne participe pas du tout à l'opération.

    Un Conseil Supérieur pour l'Agriculture

    Un Conseil Supérieur pour le Développement de l'Agriculture sera créé. Il s'agit de réunir des compétences qui devront a se détacher de la gestion quotidienne", selon l'expression du ministre de l'Agriculture, pour surveiller les évolutions de l'environnement et en prévoir les implications pour l'agriculture.

    Le gotha de la fluorine au Maroc

    La revue britannique Industrial Minerals organise à Casablanca, du 25 au 28 avril, sa 3ème conférence biennale. Seront présents une centaine de professionnels de la fluorine, venus des quatre coins du monde.

    L'Administration à la loupe

    L'Amicale des Ingénieurs des Ponts et Chaussées a programmé un séminaire sur l'Administration pour ce printemps. Sous cette étiquette banale, se cachent les questions majeures, posées par les divers projets de textes en cours d'études pour réformer l'administration. Rappelons que c'est par un colloque de cette association qu'était passée, à la fin des années 80, la conceptualisation des nouveaux rôles de l'Etat.

    Restructuration du MARA

    Le projet de restructuration du Ministère de l'Agriculture et de la Réforme Agraire a été adopté en Conseil des ministres.

    Gros contrat Afriquia-Volvo

    Le groupe Afriquia a pris livraison d'une commande de 14 tracteurs routiers de 300CV, 2 en plateaux et 12 qui seront équipés de citernes fuel ou essence. Le montant du marché est de 20 millions de DH. Par ailleurs, le groupe pétrolier annonce l'ouverture d'une trentaine de stations-service "new look" pour cette année, dont 8 dans le Nord, précise-t-il.

    Bateaux largués d'Agadir: Qui paye?

    L'Autorité portuaire demande, par voie judiciaire, le remboursement des frais qu'elle a engagés en lieu et place des armateurs pour le déplacement des navires, lors de la tempête de la mi-mars. Sont concernées par cette demande les sociétés dont les bateaux ont été largués, mais également celles dont les navires ont été sauvegardés. L'évaluation des frais demeure à l'appréciation des instances judiciaires.

    Unisys content de son partenariat avec le groupe Zniber

    Unisys France se dit très satisfait de son partenariat avec le groupe Zniber, à travers Maroc Bureau, et ayant débouché sur la création de Munisys. Unisys France le dit par communiqué de presse.

    Le chiffre d'affaires a augmenté de près de 50% en une année pour se fixer en 1992 à 85 millions de DH. Munisys ambitionne un chiffre d'affaires de 130 millions de DH pour 1993.

    Communication public/privé

    L'ONA s'est présenté le mardi 13 avril devant les cadres du Ministère des Travaux Publics, de la Formation Professionnelle et de la Formation des Cadres, et selon toute apparence, les deux institutions se sont mutuellement plues en se découvrant des méthodes de travail proches en dépit de la différence naturelle entre le public et le privé.

    De cette opération pourraient naître des modes nouveaux de partenariat, notamment pour développer et rentabiliser plus rapidement les infrastructures lourdes.

    La réglementation des marchés publics à nouveau sur le tapis

    - La Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics, l'Association Marocaine de Conseils en Ingénierie et l'Ordre des Architectes font cause commune pour reposer les problèmes liés aux marchés publics.

    Ces organisations ont rencontré au Ministère des Travaux Publics une oreille attentive. C'est donc ce département accueillera, le 4 mai prochain, les travaux de ces associations professionnelles. Sont inscrits à l'ordre du jour les problèmes de financement, l'adaptation de la réglementation et les opérations de partenariat.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc