×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:70 Le 11/03/1993 | Partager

    CIFM, 4.000 logements à privatiser

    La Compagnie Immobilière et Foncière Marocaine (83,6% CDG, 16% Trésor et le reste BMCE) est annoncée pour une très prochaine privatisation. La CIFM loue 4.000 logements à Casablanca. La privatisation revêtira une forme particulière confirme-t-on de bonne source: la vente des appartements. Une enquête à été réalisée auprès des locataires, dont un sur dix veut racheter. Mais il se posera des problèmes de financement, "qu'il faut résoudre dans une optique sociale", précisent les services de la privatisation.

    Impôt: Où est la circulaire?

    Les milieux des assurances s'interrogent sur l'application des mesures fiscales de la Loi de finances 1993. La circulaire d'explication début janvier ne contenant pas d'indication sur les dispositions propres aux assurances, se posent les questions de déduction et de passation d'écriture, notamment pour les retraites . Au cabinet de M. Berrada on indiquait, il y a quinze jours, que la circulaire était prête mais que l'impact politique de mesures, comme la Déclaration du Patrimoine, exigeait que le ministre suive cette circulaire, "même si elle est technique". Depuis, l'absence de réaction du Ministère alimente de nouvelles rumeurs.

    Taxe sur les paraboles: Gare aux pénalités

    En dépit d'une rumeur insistante indiquant que la nouvelle taxe sur les paraboles était abandonnée, la taxe est bien due. Auprès de la Trésorerie Générale du Royaume, on dément le report de la taxe et on annonce au contraire "un renforcement des services chargés de la collecte de cette taxe". On admet que des "subterfuges" sont utilisés par les propriétaires pour retarder la date de versement de la taxe, mais cela ne joue que pour un mois au maximum, mois aujourd'hui écoulé. A partir de là, c'est "le compteur" (10% plus majoration de 3% pour le premier mois de retard et 2% pour chacun des mois suivants).

    Electricité: Ni coupures ni délestages

    Depuis le début de Ramadan, il n'y a eu ni coupures ni délestage, indique l'ONE. L'heure du ftour engendre en effet, un soulagement de la puissance appelée de 100 à 120 mégawatts: la plupart des usines et boutiques ferment juste à l'heure de pointe...La baisse se situe entre 14 et 17% par rapport à l'heure de pointe normale.

    Time sharing:

    Un groupement de "concepteurs"

    Après In Club Investissement et Mouna Holding, cinq entités viennent de créer un groupement informel, dit de "concepteurs" pour prendre en charge des projets éventuels de "time sharing" (acquisition de droit de jouissance de résidence à temps partagé). Ces projets sont, semble-t-il, nombreux en ce moment. Le groupement se propose de mener les différentes phases du projet pour le compte des promoteurs.

    Les membres du groupement sont le cabinet Fudimaco et le cabinet de Me Le Chau (Paris) pour le conseil juridique, l'architecte Khalid Laraki, l'agence de communication Toro, Kenzy Hôtel (du groupe Kabbaj et Bouab) pour la gestion et le bureau d'études Gereco.

    Taux d'intérêt/taux de croissance: Y a-t-il un rapport?

    La prochaine lettre du Centre marocain de Conjoncture se penchera sur le rapport existant, ou existant mal, entre le taux d'intérêt et le taux de croissance. Cette question va être au menu de toute discussion sur la politique économique, dès la fin de Ramadan.

    Couverture britannique

    L'Export Crédit Garantie Britannique, couvrant les risques financiers liés aux recouvrements des exportations britanniques, vient d'être rétabli en faveur du Maroc. La couverture devrait entrer en application dans les prochaines semaines, précisent les services diplomatiques.

    Politique démographique: Changement de cap

    Les axes de la politique démographique viennent de changer de cap. C'est ainsi qu'après l'idée de "une bouche égale deux bras", puis le thème de "moins d'enfants égale plus de confort", vient d'apparaître le slogan "trop d'enfants égale misère", celle-ci étant entendue comme la misère de la famille mais aussi les difficultés accrues pour la collectivité.

    Une Fédération des Industries Chimiques

    Les industriels de la chimie et de la parachimie, membres de la CGEM, veulent créer une Fédération des Industries chimiques . Une réunion pour l'étude des statuts a eu lieu le mercredi 10 mars.

    Mission suisse

    La chambre de Commerce Suisse, Swissair, et neuf entreprises maroco-suisses organisent la visite d'une délégation officielle d'affaires, du 29 mars au 7 avril. A cette occasion, le Holiday Inn prépare une semaine de gastronomie suisse...

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc