×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les scoops de la semaine

Par L'Economiste | Edition N°:40 Le 30/07/1992 | Partager

Rencontre CGEM/Ministère des Finances

La rencontre entre la CGEM et le Ministère des Finances, le Vendredi 24 Juillet, a été consacrée à une revue de conjoncture secteur par secteur. Il a été convenu de former trois groupes de travail:
- un groupe pour les mesures fiscales demandées par la CGEM et qui pourraient éventuellement être introduites à l'occasion de la prochaine Loi de Finances;
- un groupe pour étudier les simplifications à apporter aux procédures de marchés publics;
- un groupe pour une "réflexion commune" sur la réforme des Codes d'investissements.
La composition des groupes et le calendrier de travail n'ont pas été fixés.
La Confédération a souhaité que les succès enregistrés en macro-économie deviennent aussi sensibles en micro-économie.

Rénovation de l'indice des prix

Un nouvel indice des prix devrait entrer en service pour Septembre. Il comportera 385 articles (au lieu de 210) et couvrira 11 villes (8 jusqu'à maintenant) plus 40 souks ruraux. Les catégories ont été remodulées et comporteront l'alimentaire (dont la pondération a été abaissée), l'habillement, l'habitat, l'équipement ménager, les soins médicaux, les transports-communications, les loisirs-culture et la catégorie des "autres dépenses". Les tests réalisés montrent qu'il n'y a pas de divergences importantes avec l'ancien, qui reste l'indice officiel jusqu'à la publication du Décret, précise-t-on à la Direction de la Statistique.

La production cinématographique en crise

Le secteur de la production cinématographique chiffre à 200 millions de Dollars par an, le manque à gagner dû à la disparition des tournages de grandes productions internationales. Depuis trois ans, les autorisations de tournage comportent des restrictions et procédures qui ont découragé la plupart des producteurs, indiquent les professionnels marocains, qui y voient la raison centrale de la crise de leur secteur. Ils estiment que cette crise engendre une perte de 25.000 emplois, directs ou indirects.

Retour à la normale sur le marché secondaire des créances

Le marché secondaire des titres de créances sur le Maroc a repris ses cours habituels, à 48,50/48,25% après la baisse des deux semaines qui ont suivi l'assassinat de M. Boudiaf en Algérie. La dernière cotation, sur le marché de Londres a été à 48,375%-achat. Le marché reste de très petite taille, commandé davantage donc par la conjoncture maghrébine que par la conjoncture marocaine.

Sardines: le mécanisme entre en application

Le Conseil de la Communauté Européenne, le Lundi 27 Juillet, a approuvé le nouveau mécanisme, mis en place par l'accord de pêche, concernant les exportations de conserves de sardines destinées au marché communautaire. Cette approbation marque la fin des contingentements sur ce produit. On précise que le dégrèvement des droits sera rétroactif sur la période de gestion provisoire.

Projets de la SAMIR

Le Conseil d'Administration de la SAMIR vient d'approuver le lancement d'études pour un ensemble de projets: une unité préflash, une unité de désulfuration du gasoil, une unité de production d'essence sans plomb et une unité de traitement des eaux résiduaires. Par ailleurs, le parc de stockage de pétrole brut, avec trois bacs d'une capacité globale de 360.000m3 est réalisé à 40%, indique-t-on auprès de la raffinerie.

Aides de la CEE pour la recherche scientifique

Un programme d'aides de la Communauté européenne est en préparation concernant le financement d'études scientifiques. Les financements pourront aller jusqu'à 80% du montant du projet (avec un plafond de l'équivalent de 3,85 millions de DH) qui devra porter sur "l'impact de la pollution en matière de santé", les "technologies propres", la "désertification", les "ressources en eaux", les "maladies prédominantes",... Le programme porte le nom de "Initiative Avicennes". Une originalité de ce programme est de faire appel aux compétences locales des pays du sud méditerranéen (donc du Maroc aussi), pour des contrats de recherche et développement technologique. Les personnes physiques ou morales intéressées peuvent se faire connaître auprès de la Délégation de la Commission à Rabat (L'Economiste du 6 Août publiera les lignes directrices pour la soumission des candidatures).

Temps fort de la CEE à la rentrée

Avec la reprise des conversations exploratoires, le "sommet", prévus pour le début Octobre, la rentrée devrait être un temps fort pour les relations avec la Communauté Economique Européenne indique-t-on de sources diplomatiques.

Tournage de "La nuit sacrée"

Une adaptation du roman de Tahar Bengelloun, " La nuit sacrée", est en cours de tournage à Casablanca, aux studios d'Aïn Chock. Les extérieurs ont été réalisés à Fès et Moulay Idriss. Le réalisateur est Nicolas Klotz. Il s'agit d'une co-production des deux maisons françaises, Flach Film et Titane. La prestation de services locaux est assurée par MPS, Moroccan Production and Service. Le budget au Maroc est de 10 à 12 millions de DH, indique-t-on de bonne source.

Mise au point à La Vie Economique

Notre confrère La Vie Economique a cru devoir se substituer à Airbus et, en son nom, a suggéré dans ses colonnes que L'Economiste avait publié des informations fausses concernant des projets d'achats d'avions par la RAM. A ce jour, ni Royal Air Maroc, ni Airbus, ni Boeing, les trois principaux partenaires de l'opération, ne nous ont fait part d'une quelconque réaction négative concernant nos informations, lesquelles parlaient d'études, et non pas comme veut le faire croire notre confrère, d'acquisitions.
La mise au point de Royal Air Maroc, destinée à Al Bayane et répercutée par l'agence MAP, a, au contraire, confirmé les informations de L'Economiste.
Sans commentaire.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc