×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Les Scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:299 Le 09/10/1997 | Partager

    · Les infrastructures à la loupe
    L'Amicale des Ponts et Chaussées tiendra les 30 et 31 octobre à Rabat un séminaire sur les infrastructures de base. L'angle des travaux est celui de la compétitivité des entreprises et du développement régional. L'Amicale organise en même temps une exposition sur les infrastructures et le transports. Parallèlement, Bab Rouah, une galerie de Rabat, recevra l'exposition espagnole «CERDA: Ville et territoire», consacrée aux aménagements urbains et d'infrastructure (21 octobre-2 novembre) Les Casablancais pourront la voir à la galerie de la BCM un peu plus tard. L'Economiste publiera à l'occasion du séminaire un dossier sur les infrastructures, les financements et les entreprises qui y travaillent.

    · 250 millions de BSF chez Wafabail
    Wafabail, la filiale spécialisée du groupe Wafabank, vient d'obtenir une autorisation pour lancer des Bons de Société de Financement (BSF). Le montant total est de 250 millions de DH. Les mises sur le marché se feront au fur et à mesure des besoins, explique M. Abdellatif Bengelloun, administrateur-directeur général de Wafabail.

    · Grippe: Piqûres au travail
    Les ventes de vaccin antigrippal se portent bien. Depuis le début de la campagne de vaccination l'Institut Pasteur du Maroc (IPM) a déjà commercialisé prés de 28.000 doses au 1er octobre. Les prévisions de ventes jusqu'au 15 novembre sont de 60.000 doses contre 53.000 en 1996. Ce qui équivaut à un chiffre d'affaires de 3 millions de DH. Les neuf dixièmes de ces ventes sont réalisées auprès des entreprises où les équipes de l'Institut vont vacciner. L'Economiste a été «piqué» le 1er octobre.

    · Vidéorama: Augmentation de capital
    Vidéorama va procéder à une augmentation du capital d'un million de DH en fonds propres pour atteindre 4,6 millions de DH d'ici la fin 1997. La société va en outre effectuer un tour de table auprès des sociétés de capital-risque pour arriver à 6 millions de DH. Vidéorama veut financer sa croissance nationale et à l'étranger. Elle reprend d'ailleurs son projet de créer une filiale en Tunisie et bientôt dans d'autres pays arabes.

    · Vidéorama-MCI: Joint-venture
    Vidéorama et la maison d'édition multimédia MCI Management vont créer une joint-venture (50/50) pour l'édition de CD Rom dans le domaine de la communication interne et la formation.

    · La sécurité entre à l'école
    Après l'OCP, l'ONE et Thomson, le Ministère de l'Education Nationale vient de s'allier avec un autre partenaire. Le mercredi 8 octobre, il a signé une convention de coopération avec Air Liquide Maroc. Cette convention vise notamment l'introduction de la sécurité dans le système pédagogique. Une quinzaine de lycées bénéficieront directement de cette collaboration. Encouragement des lauréats et actions de développement du personnel d'Air Liquide sont également prévus.

    · Delphi rachète Sodex
    Sodex, fabricant marocain d'amortisseurs Decarbon, a été racheté par l'équipementier américain Delphi. L'Américain conforte l'idée que les constructeurs et les équipementiers délocalisent leurs activités dans les pays à faible coût. Delphi fournit les plus grands constructeurs dont General Motors.

    · Proma vise Maghreb Elastoplast
    Proma, un équipementier européen, poursuit des négociations avec Somaca pour l'achat de Maghreb Elastoplast, fabricant de sièges pour automobiles et d'équipements en polyester. Proma se porte-t-il acquéreur également de Sicoa (structures métalliques pour les sièges) qui avait fusionné avec Maghreb Elastoplast, les activités des deux entreprises étant complémentaires

    · Daewoo Motors-Saïda Star Auto
    Daewoo qui compte investir dans une chaîne de montage automobile au Maroc pour la production de 80.000 unités par an en rythme de croisière se serait associé au groupe Benjelloun, opérateur automobile, avec Saïda Star Auto, est-il signalé auprès de l'AMICA. L'usine sera construite à Nouaceur. La stratégie s'inscrit dans une vision mondiale: le groupe vise la Pologne pour 550.000 véhicules/an, avec des coûts de production 4 fois plus bas que ceux de l'Europe occidentale.

    · Daewoo: 500 millions de Dollars
    Le groupe a signé le 8 octobre avec le gouvernement marocain une convention où le groupe s'engage à investir 500 millions de Dollars.
    Cet investissement concerne pour 400 millions de Dollars les secteurs automobiles et des téléviseurs. Les unités sont destinées à la production de 100.000 véhicules par an, 1 millions de téléviseurs et 2 millions de tubes cathodiques. Les 2/3 de la production qui devraient démarrer avant l'an 2000 seront exportés.

    · Barclays en visite
    L'état-major régional de la Barclays bank est en visite cette semaine au Maroc. Le regional chief executive, M. Elie Khori, sera reçu avec les honneurs politiques. Rappelons que la BMCE a un bureau chez la Barclays et que la banque britannique s'apprête à envoyer un représentant auprès de la BMCE.

    · Baisse des prix de l'électricité
    L'arrêté sur la baisse des prix de l'électricité industielle vient d'être signé. Il met en place une nouvelle tarification optionnelle pour les clients très haute tension et haute tension et révise à la baisse les tarifs pour la moyenne tension. Celle-ci chute en moyenne de 5%. La ristourne de tarif est de 10% pour les heures creuses et 6% pour les heures pleines. A côté de cela, l'arrêté prévoit un aménagement du tarif agricole. L'agriculteur bénéficiera d'une facturation de la puissance appelée au lieu de la puissance souscrite. La structure horaire change également. Les heures de pointe sont fixées à 5 heures.

    · Loterie des visas US
    Cette année 1.923 Marocains ont gagné leur visa d'émigration aux Etats-Unis. On ne peut pas savoir combien de personnes ont postulé car les candidatures sont faites directement. L'Ambassade renouvelle sa campagne d'information sur ce système de sélection par tirage au sort. 55.000 candidatures sont ainsi tirées au sort chaque année.

    · Maroc/UE: Les règles d'origine
    Des négociations doivent avoir lieu à Bruxelles ce mois-ci entre le Maroc et l'UE. Objet: révision du protocole relatif à la définition des produits originaires. Les opérateurs doivent communiquer au plus vite leurs positions concernant les secteurs et produits relevant de leur domaine d'activité.

    · Libéralisation de l'espace aérien
    Un accord a été conclu entre le PDG de la RAM, le ministre des Transports et la Primature en début de semaine. Il a été décidé de refondre la circulaire du 30 décembre 1996. L'objectif est d'assouplir les règles d'entrée sur le ciel marocain. Ainsi, les vols charters européens seront plus libres et les destinations locales multiples. L'obligation de repartir sur le même vol charter est supprimée.

    · Publicis sera payée
    La dette de l'ONMT à l'égard de Publicis sera réglée. Les arriérés portent sur 19 millions de FF à fin juin. La campagne, nommée «Eblouissement des sens», montée en 1993 pour trois ans, coûtait 51 millions de FF. Quant à la taxe de promotion touristique, une cellule a été créée pour apurer les arriérés des hôteliers. Le taux de recouvrement de cette taxe n'est que de 30%.

    · Le texte de la BCP au SGG
    Selon M. Saaïdi, ministre de la Privatisation, la dernière version du texte de réforme du statut de la Banque Centrale Populaire vient d'être déposée au Secrétariat Général du Gouvernement. Ce texte est nécessaire à la privatisation, laquelle prendra la forme soft «de l'introduction d'une partie du capital en bourse».

    · RAM: Mekouar a réglé sa «dette»
    L'ex-président-directeur général a payé 2.315.132 DH à la compagnie le 30 juillet 1997. La Cour des comptes vient donc de classer cette affaire au terme de trois ans d'instruction.
    Rappelons que l'ex-patron de la RAM était accusé d'avoir utilisé 10.000.000 de DH de la compagnie à des fins personnelles.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc