×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

De bonnes sources

Les Scoops de la semaine

Par L'Economiste | Edition N°:288 Le 10/07/1997 | Partager

· DIAC change d'identité et de politique
Depuis le 3 juillet, Diac-Maroc, la plus ancienne société marocaine de crédit, cotée en bourse depuis 1971, est devenue DIAC Salaf. Ce changement de nom va avec un changement d'identité visuelle, préparé par le cabinet de M. Gilles Armand.
M. Bencherki, PDG des trois DIAC (Salaf, Equipement et Leasing), annonce aussi l'évolution de la stratégie: ouverture de 8 agences dans les grandes villes à la place d'une présence via les revendeurs, la recherche d'un partenaire étranger pour l'année prochaine, la préparation d'une opération de BSF (Bons de Société de Financement) et «peut-être» un emprunt international sur un an-révolving. Diac Leasing sera aussi introduite en bourse l'année prochaine.

· La CNIA privatisée
Les nouveaux propriétaires de la Compagnie Nord Africaine et Intercontinentale d'Assurances (CNIA) sont trois sociétés: Arab Insurance Group (ARIG) (67%) , Interfina (7%) et Atlanta (4,5%).
Le contrat de cession des 78,5% des participations publiques au capital, soit 32,6 millions de Dollars, est signé.

· CNME: Le 14 juillet
Le prochain CNME aura finalement lieu le 14 juillet. L'occasion pour les autorités monétaires et le ministre des Finances de faire le point sur les mesures engagées et les chantiers en cours. Les réunions préparatoires ont commencé le mardi 8 juillet, avec un débat serré sur les taux d'intérêt (Cf en page 18).

· CDVM: Des circulaires pour septembre
Les circulaires concernant l'appel public à l'épargne, les règles de franchissement de seuil et de manipulation des cours sont prêtes. Elles seront diffusées début septembre. Les règles prudentielles des sociétés de bourse entrent, elles, en vigueur le 7 juillet. Les sociétés de bourse devront communiquer les premiers états le 7 août.

· Banques:Les créances en souffrance se stabilisent
L'état du secteur bancaire arrêté au 2 juin par le GPBM fait apparaître une progression des ressources de 2% depuis le début de l'année à 186 milliards de DH. Les crédits à l'économie ont, eux, augmenté de 3,1% à 138 milliards de DH. En tête, le court terme avec 69 milliards (+4%) suivi du moyen terme avec 31 milliards (+2,9%). Les engagements à long terme se sont accrus de 0,3% à peine avec 22 milliards de DH. Le rythme de croissance des créances en souffrance s'est nettement ralenti (+2% à 14 milliards).

· TCN: Toujours pas de billets de trésorerie
Le volume des émissions de certificats de dépôts est passé de 122,5 millions de DH en mars à 203 millions en avril pour tomber à 19,5 millions en mai. Elles ont émané de la BNDE (219,5 millions) et du CIH (125 millions). Les émissions de BSF ont, elles, concerné Wafasalaf et porté sur 100 millions en mars et 17,5 millions en mai.

· Autos: Deux salons
Après que L'Economiste ait révélé la «bataille autour du salon de l'automobile», les deux promoteurs ont décidé de maintenir chacun sa manifestation au printemps 1998. L'ancien promoteur, la société API (Agence de Presse et d'Information), indique «qu'il n'a pas été écarté par le Ministère de tutelle et par la Fédération de l'Automobile». Son salon, le SIAM, aura lieu comme prévu en mai 1998. Le nouveau promoteur, la Bourse Nationale de Sous-Traitance et de Partenariat (BNSTP, entreprise publique contrôlée par le Ministère du Commerce et de l'Industrie), revendique «le soutien des associations professionnelles, dont la Fédération de l'Automobile». La BNSTP a donné un nom à son salon. Ce sera Auto-Expo Casablanca. Elle a commencé ses démarches auprès du secteur automobile. Auto Expo aura lieu un mois avant le SIAM, du 10 au 18 avril 1998.

· Sala Al Jadida: 1 million de DH/jour
La Direction de Sala Al Jadida, la nouvelle cité de logemets économiques près de Salé, reçoit 1.200 visiteurs par semaine. Quant aux recettes, elles atteignent 1 million de DH par jour.
A partir du 25 juillet 1998, les premiers occupants pourront s'établir dans leurs nouveaux appartements, au rythme de 20 familles par jour. A cette date, 10.000 logements seront vendus, selon la Direction, ce qui représente la moitié du total. Les statistiques des ventes indiquent que 23.817 logements ont déjà trouvé preneur dont 14.315 attributions et 9.502 ventes.
Les logements se répartissent à hauteur de 19.325 unités pour le social et 4.492 pour le promotionnel, soit respectivement 81 et 19% du total.

· Assurance: Projet de convention
Une convention est en projet entre la Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale du Ministère des Finances et le secteur des assurances. Cette convention devrait être signée «avant les vacances». Elle concerne l'avenir de la CAT (Compagnie d'Assurances Transport), mais aussi probablement les tarifs homologués (assurance maritime, assurance incendie et assurance accidents de travail), mais pas l'assurance auto (tarif encadré). Pour ce dernier cas, une partie des compagnies n'est pas prête pour la libéralisation. Les études «se poursuivent», notamment autour du «problème des séries statistiques».

· Comarit: Nouveau ferry
La Comarit, compagnie maritime maroco-suédoise, affrète un nouveau ferry pour la ligne Tanger-Algésiras-Tanger, le Bamasa. Il fera entre 3 et 6 départs/jour durant l'été. Il peut transporter jusqu'à 1.600 passagers et 400 voitures

· Conception pour multimédia
A l'initiative de M. Hamid Kadiri (agence KLEM-Euro-RSCG), la première société de conseil et conception en communication vient d'être créée, Pixel. La cheville ouvrière est M. Chris Vanhamme. Pixel se spécialisera dans la création pour le multimédia: CD-Rom, site Internet... Une soirée «mousse, fumée, etc...», dénommée XXL, est prévue pour le vendredi 11 juillet, conçue et animée par ASC, pour le lancement des activités de Pixel.

· AMICA et AIVAM, chacun sa route
Les événements semblent conforter l'idée que les deux salons se partageront le secteur. Le SIAM pour les voitures importées et Auto Expo pour l'industrie locale. Le fait est que la BNSTP fait équipe avec l'AMICA qui regroupe les industriels. Ceux-ci n'ont pas caché leurs appréhensions devant «la reprise des ventes des voitures importées montées à cause des bas droits de douane». C'est cette question qui sépare les deux branches du marché.

· Forum Finance IV
Le prochain Forum Finance de L'Economiste, le numéro 4 aura lieu le 15 mai 1998. Comme à l'accoutumée, les cadres du secteur financier, privé ou public, peuvent faire part à L'Economiste de leurs désirs en matière de sujets techniques à traiter. Plus ces souhaits sont exprimés tôt, meilleurs seront les experts sélectionnés par L'Economiste, au Maroc et dans le monde. Pour le Forum Finance IV, L'Economiste maintiendra sa politique de limitation des participants, de manière à ne pas dépasser 200 personnes. Le Forum Finance II de 1996, qui avait accueilli 280 participants, n'avait pas donné entière satisfaction: pas assez de temps pour chacun pour dialoguer avec les experts.

· Enseignement: Réorientation
La stratégie d'appui de la Banque Mondiale à la réforme de l'enseignement en milieu rural sera réorientée. Elle bénéficiera d'une mise à jour dans le cadre du BAJ, programme intégré de lutte contre la pauvreté rurale. La fixation de l'enveloppe devra se faire par rapport aux besoins dans leur détail, et non plus dans un cadre global, comme auparavant. Cinq sites sont pressentis pour le «financement réorienté»: Essaouira, Ouarzazate, Al-Hoceima, Errachidia et Sidi Kacem.


Documents sur les réformes financières


Il reste une vingtaine de documents préparés par L'Economiste dans le cadre du Forum Finance III, sponsorisé par Wafa Gestion. Ces documents de 130 pages regroupent de manière exhaustive l'ensemble des textes (lois, décrets, circulaires et notes) régissant le marché des capitaux, y compris les textes bancaires, et à jour au 27 juin 1997. Ils sont en vente à l'Accueil de L'Economiste pour 100DH. Il n'y aura pas de tirage supplémentaire.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc