×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops de la Semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:250 Le 17/10/1996 | Partager

    · MSP: La pharmacie déménage

    La Division de la Pharmacie et du Médicament au MSP vient de déménager chez le Laboratoire National de Contrôle du Médicament. Les professionnels de la santé ont accueilli favorablement ce déménagement logique. Seul bémol: le changement de locaux est intervenu alors que les travaux d'aménagement des nouveaux bureaux ne sont pas achevés.

    · Marché pétrolier à fin août

    Les ventes globales de produits pétroliers en août 1996 sont de 565.678 tonnes métriques, en hausse de plus 2,03%.
    A l'exception du pétrole lampant en baisse de -15,35% et du fuel (-3,66%), la plupart des produits, notamment le gas-oil (6,53%) et les lubrifiants (8,86%), ont vu leur consommation augmenter.
    A fin août, le total cumulé de la consommation du marché pétrolier marocain se monte à 4,285 millions de m3.
    La consommation devrait atteindre, selon le Ministère de l'Energie, d'ici la fin 1996, 6,39 millions de tonnes. Dans ces ventes cumulées, les carburants auto ont représenté 334.860 m3, en baisse de -3,14% par rapport à la même période de 1995. La consommation de gas-oil est de 1,948 million de m3, en régression de 0,17%.

    · Stocks de poissons

    Le Ministère des Pêches Maritimes et de la Marine Marchande et le Conseil Général pour la Pêche en Méditerranée de la FAO ont organisé du 14 au 17 octobre à Casablanca la VIIIème consultation technique sur l'évaluation des stocks en Méditerranée occidentale. Des chercheurs de l'INRH, des représentants d'Algérie, d'Espagne, de France, d'Italie et de Tunisie, des experts de la FAO et des représentants du PNUD et d'ONG comme Greenpeace International se sont penchés sur les problèmes de ressources et d'environnement concernant l'aménagement des pêches en Méditerranée.

    · Préparation d'Euro-bonds

    Le Ministère des Finances recevra avant la fin du mois les banques candidates "pour le conseiller en vue d'un rating" pour un éventuel lancement d'emprunt international l'année prochaine. L'opération Euro-bonds "devra de toute façon faire baisser la charge de la dette, sinon elle ne sera pas", explique M. Kabbaj. Rabat continue donc de se montrer très prudent dans sa démarche vers le rating.

    · Saaïdi-Kabbaj: RAS

    Le ministre des Finances a publiquement démenti que des différends l'opposent au ministre de la Privatisation chargé des Entreprises Publiques. "Les discussions d'un ministère à l'autre ne sortent pas du domaine technique normal, il n'y a pas de divergence politique entre M. Saaïdi et moi-même", affirme M. Kabbaj.

    · Concession autoroute: Présélection

    Trois groupements d'entreprises ont été présélectionnés pour la concession de l'autoroute Casablanca-El Jadida-Jorf Lasfar. Les chefs de file mandataires sont le Français Bouygues (Bymaro, Dragados...), l'Italien Italstrade et l'Espagnol Ferrovial.

    · Tanger: Un port en BOT

    Une réunion d'information sur la concession d'un futur port de marchandises à Tanger devra regrouper des entreprises américaines, canadiennes, saoudiennes... le 31 octobre. Sur l'Atlantique, pourvu d'une zone industrielle et d'une zone franche, ce projet de port d'éclatement dispatchera les marchandises vers d'autres ports. Le schéma de réalisation se rapprochera du BOT (Build-Own-Transfert: construire-exploiter en propriétaire et transférer).

    · FAJEM: Risque d'éclatement

    Rien ne va plus entre le président de la Fédération des Associations des Jeunes Entrepreneurs du Maroc (FAJEM), M. Benyousef El Hachimi, et les anciens membres du Bureau, dont l'ex-secrétaire général M. Mouncif Kettani et l'ex-trésorier M. Adil Bennani. La Fédération qui regroupe 29 associations n'a pas tenu d'assemblée générale depuis trois ans et son bureau a été remodelé non pas en assemblée générale mais lors d'une réunion du Conseil National. Pour le moment, les activités sont gelées mais tout le monde affirme chercher une solution amiable.

    · Circulaire des Impôts

    Le projet de circulaire d'application de la Loi de Finances est presque fini, trois mois et demi après l'entrée en vigueur de la loi. Il faut dire qu'il y a de quoi être prudent: les chèques et la pénalisation. La Direction des Impôts a eu des séries de rencontres avec la CGEM, l'Ordre des Experts-Comptables et l'ANMA pour préparer la circulaire. De diverses sources, on indique que la partie sur la pénalisation ne sera pas beaucoup plus explicite que la loi elle-même. Il n'y a pas urgence avant l'année prochaine et la Direction des Impôts souhaite prendre attache avec ses vis-à-vis au Ministère de la Justice pour préparer un texte d'application.
    · Pick-up Citroën
    Citroën lance pour début janvier 1997 un pick-up dont le prix tournera autour de 110.000 DH TTC. Il devra concurrencer celui de Peugeot dans les campagnes.

    · Le nouveau bureau de la CGEM de Tanger
    -Président: M. Mohcine Sefrioui (Safripac),
    -Vice-présidents: M. Abdelwahab El Alami (Jacob Delafon), M. Nidal Lahlou (Moulins Saïdia, Tétouan) et M. Housni Alaoui Mohamed (Trial Atlas),
    -Secrétaire Général: M. Sâad Jamaï (Seven Up Bottling)
    -Secrétaire Général Adjoint: M. Abdeslam Farid Kabbaj (SMECN),
    -Trésorier: Mme Zakia Sekkat (Oxyplast),
    -Assesseurs: M. El Ghali Moumni (Imantex), M. Ahmed El Mernissi (NTT, tannerie), M. Adil Raïs (Plastex), M. Taleb Moh (Sadetnord) et M. Azouzi Mekki (New Line).

    · La CAA prépare un produit-vie

    La Compagnie Africaine d'Assurances lance un produit-vie "très novateur" destiné aux chefs d'entreprise. Pour le détail, la CAA veut réserver la primeur à ses courtiers, conformément à sa politique commerciale.

    · Fiat: Augmentation des prix des UNO
    Fiat Auto Maroc ne dément pas l'information selon laquelle une augmentation de 8 à 10% pourrait intervenir sur le prix de la Fiat Uno et ce, pour compenser l'évolution de l'inflation et du taux de change.

    · VASP: Suspension des vols

    La compagnie aérienne brésilienne suspendra ses vols à partir du 28 octobre prochain. Il s'agit d'une décision prise par le siège de Sâo Paulo "qui n'a rien à voir avec le manque de clients", indique-t-on à la représentation de la compagnie à Casablanca.
    · Tria et les cantines
    scolaires
    Dans l'affaire des cantines scolaires, le fabricant de pâtes Tria est poursuivi en la personne de son patron, M. Mohamed Jamal Eddine. Le chef d'inculpation retenu est "l'obstruction à la liberté d'appel d'offres" et non pas le détournement comme l'indiquent certaines sources peu dignes de foi. Il semble que Tria ait exécuté un marché, sur simple ordre du MEN, sans attendre la passation de ce marché en bonne et due forme, lequel requerrait un appel d'offres qui n'a eu lieu que par la suite.

    · Fertima dope les BDP

    Quatre jours avant le lancement de l'OPV de Fertima, les BDP1 se sont échangés autour de 1.150 DH et les BDP2 de 1.080 DH. Entre les 9 et 14 octobre, plus de 8.000 BDP1 et près de 4.000 BDP2 ont changé de mains, soit un montant de plus de 13 millions de DH. Les hausses comme les mouvements sont liés à Fertima, le marché estimant que la privatisation ne pourra servir que la demande formulée avec les Bons, et encore...

    · Solution pour le risque auto

    La Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale et la Fédération des Sociétés d'Assurances et de Réassurances ont imaginé une solution pour ne pas inscrire dans le futur code un mécanisme de quota pour l'assurance automobile, sans renoncer à l'obligation d'assurer.
    La Fédération fournira aux courtiers et agents les attestations dont ils ont besoin au cas où les compagnies les leur refuseraient. Le refus de fournir les attestations est la méthode par laquelle les compagnies pratiquent le refus de vente, sans que juridiquement cela en soit un.
    La proposition de mettre l'automobile sous quota par compagnie avait mis le feu aux poudres entre le Ministère et les assureurs, ces derniers voyant la proposition comme preuve que le Ministère n'avait pas l'intention de libéra-liser.o

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc