×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:217 Le 15/02/1996 | Partager

    · Deux agences pour la Samir
    Avenir conseil et Shem's, deux agences de publicité, ont été retenues pour la communication sur la privatisation de la Samir prévue pour le 4 mars prochain. Un spot, dont le tournage a démarré mercredi 14 février, a été conçu pour inciter les détenteurs de Bons des privatisation à les convertir en actions de la Samir. Un film institutionnel qui présentera la raffinerie viendra soutenir cette opération.

    · Tourisme-1995
    Les chiffres du Ministère du Tourisme montrent une reprise des flux amorcée au mois de septembre, terminant l'année avec une hausse de 8,6% sur les quatre derniers mois par rapport à la même période en 1994 (septembre/décembre). Cette amélioration a atténué l'effet des mauvaises performances des 8 premiers mois sur le déficit de l'année qui s'est établi à -4,6%. Au total, 1.471.315 touristes internationaux hors maghrébins sont venus au Maroc en 1995 contre 1.571.369 une année plus tôt.

    · Commissions en bourse: Les arrêtés
    Les deux arrêtés du ministre des Finances fixant le plafond de la commission revenant exclusivement aux sociétés de bourse et celui de la commission devant être perçue par la SBVC ont été publiés au BO n°4.349 daté du 5 février 1995: Sociétés de bourse: 0,6% pour les actions et 0,3%pour les obligations et TCN; SBVC: 0,4 % pour les actions et 0,2% pour les obligations et TCN.

    · Premier campus privé
    Les travaux de construction du premier campus privé au Maroc démarreront en mars. Le coût du projet initié par l'ESIG est estimé à 40 millions de DH, indique M. Azzedine Bennani, président de l'établissement. Ce campus sera également l'occasion de lancer une formation en MBA en collaboration entre l'ESIG et l'Université de Sherbrooke du Canada (Québec).

    · Contrebande: Benchekroun
    Le 13 février, le tribunal de 1ère instance de Casa-Anfa s'est prononcé sur le dossier de Majid et Nascer Benchekroun, Ouardi Abdellatif, Mustapha Fakherdine et Abdelmalek Abroune. Il était près de 2 heures du matin lorsque le président Sakhri a condamné Majid Benchekroun à 5 ans de prison ferme pour importation illégale de marchandises et transfert illégal de devises; Nascer Benchekroun, Ouardi, Fakherdine, et Abroune à 1 an de prison pour importation illégale de marchandises et complicité de contrebande.
    Ces peines ont été accompagnées d'amendes pour un total de 107 millions de DH.

    · BID-Asment: refus de la mainlevée.
    Le tribunal de première instance de Rabat vient de refuser la mainlevée de la saisie conservatoire des actions de la Banque Islamique de Développement (BID). L'action de fond a été reportée au 8 avril prochain. Cet épisode intervient à la suite de la vente des actions de la BID (12% du capital d'Asment) à Procimar. Le groupe Laraqui, actionnaire majoritaire de la cimenterie, avait contesté cette transaction, arguant un "droit de préemption".

    · RAM: Promos prolongées
    Les tarifs promotionnels sur les vols internationaux qui devraient initialement s'arrêter le 17 février sont prolongés jusqu'au 31 mars 1996. La RAM veut profiter de l'Aïd Al Fitr pour attirer une clientèle intéressée par Paris, Madrid ou Istanboul.

    · RAM: trois nouveaux charters sur Marrakech
    A partir du mois de mars, Royal Air Maroc, associée à Look Voyages, programmera 3 nouvelles chaînes de charters hebdomadaires sur Marrakech au départ de Paris. La RAM récupère en fait le portefeuille d'Air Liberté à la suite de son divorce avec Look Voyages. Dès la rupture entre Air Liberté et son partenaire, la compagnie nationale avait pris le relais en mettant deux charters par semaine sur la ville rouge.

    Fausses AT: L'OCE entendu
    L'affaire des fausses Admissions Temporaires découverte à l'automne dernier grâce au rapprochement des listes de la Douane avec celles de l'OCE est en instruction. Ont été entendus les responsables de l'OCE, victime de faux destinés à utiliser sa caution morale, et ceux des sociétés ayant bénéficié de ces AT et/ou de la procédure. Ces opérations concernent notamment des emballages de fruits et légumes. "L'Office a été entendu pour défendre ses intérêts et l'affaire est en cours d'instruction", déclare M. Guessous, directeur général de l'Office de Commercialisation et d'Exportation, qui n'a pas précisé si une plainte formelle avait été déposée. "Nous avons averti qui de droit", ajoute-t-il, en déniant à quiconque le droit "de se substituer à l'OCE pour l'approvisionnement des centres dépendant de l'Office".

    · Travail en deux temps
    La société commerciale Atlitex Fiesta a vu son magasin, Bd Roudani à Casablanca, fermé et mis sous scellés le soir du jeudi 1er février, dans le cadre des investigations sur la contrebande. L'autre magasin, qui abrite le siège de la société, rue de Thann, Bd Rahal Meskini, est, lui, resté ouvert jusqu'au dimanche 11 février, moment où les scellés ont été posés, là aussi.

    · M. Drissi à Lesieur
    M. Amar Drissi vient d'être nommé directeur général de Lesieur, la filiale huile-corps gras de l'ONA. Il y était directeur des participations diverses. Il s'était fait connaître par le redressement des Charbonnages du Maroc, où il était directeur général, puis de l'ONE où il était, pendant un an, directeur financier. A Lesieur, il y a des restructurations et des remises à niveau à faire pour préparer la libéralisation. M. Drissi succède à M. Oudghiri.

    ·

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc