×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:168 Le 23/02/1995 | Partager

    Sanctions mystérieuses pour agences fantômes

    Le Ministère du Tourisme a décidé de ne pas publier le nom des agences "sanctionnées pour des fautes commises lors du Pèlerinage 1994". Par contre, la Fédération Nationale des Agences de Voyages approuverait la publication de la liste des fautifs à condition de connaître la nature des sanctions.

    De bonne source, il est souligné que cela permettra à la profession de les apprécier "de manière professionnelle" afin d'introduire un recours pour les tour opérators victimes d'un mauvais jugement.

    Pèlerinage : Les TO rejettent le cahier des charges

    En prévision du Pèlerinage 1995, le Ministère du Tourisme a élaboré un cahier des charges à l'intention des agences de voyages. Celles-ci rejettent les dispositions du document et attendent l'ouverture de discussions avec les autorités de tutelle. Par ailleurs, il est souligné que les délais de préparation devraient être plus larges de manière à favoriser une bonne préparation. A l'heure actuelle, précise-t-on, les places ne sont pas encore réparties.

    Wafabank: Une ligne de crédit portugaise de 5 millions de Dollars

    Wafabank et deux partenaires portugais, Banco Nacional Ultramaritimo et la Caixa General de Depositos S.A. de Lisbonne, ont signé un accord pour une ligne de crédit de 5 millions de Dollars.

    La ligne est utilisée pour des facilités de crédit ayant pour objet la confirmation et le financement des opérations commerciales entre le Maroc et le Portugal. Selon Wafabank, cette ligne sera octroyée aux conditions du marché.

    Le groupe Salam se diversifie dans le fast-food.

    Salam Hôtels vient d'acquérir la franchise de la chaîne française de restauration rapide "Jackson Burger". La première unité ouvrira ses portes le vendredi 3 mars à Agadir. D'autres implantations devraient rapidement suivre, notamment celles prévues à Casablanca et dans les principales villes du Maroc. Jackson Burger fait partie de ces chaînes challengers de fast-food du vieux continent dont l'ambition serait de contrer l'hégémonie des Américains sur ce créneau.

    Addamane Al Hirafi: Les risques partagés

    Le système d'assurances et de prévoyance "Addamane Al Hirafi" destiné aux commerçants et artisans, créé par la Caisse Nationale de Retraite et d'Assurances (CNRA) et la Compagnie Nord-Africaine et Internationale d'Assurances (CNIA), devrait se faire en co-assurance par les grandes compagnie de la place. La CAA, Al Wataniya, Al Amane et la Marocaine Vie ont, entre autres, été citées.

    Assurance des artisans: La pub de Shem's

    L'agence Shem's Publicité, qui était en compétition avec Top Publicité, a remporté le marché de la communication pour le nouveau produit d'assurance pour les artisans. Public's, liée à Shem's, prend en charge la partie relations publiques. Le marché total se monte à environ 3 millions de DH, indique la CNIA, la compagnie qui a monté le produit. La publicité reprendra le style humoriste inauguré à l'occasion de la privatisation de la BMCE, indique M. Nourredine Ayouch, PDG de Shem's.

    Les Taiwanais reviennent

    Le 24 avril 1995, au Sheraton de Casablanca, le CWTC accueillera une exposition d'entreprises de Taiwan.

    L'année dernière, pour une exposition similaire, les hommes d'affaires marocains avaient été fortement impressionnés par les méthodes de travail des agents commerciaux des entreprises de Taiwan: façons d'exposer les produits, organisation pour les contacts commerciaux, façons de proposer les contrats... Du "hard trade".

    Eaux minérales: Réexploitation d'une source à Settat.

    La source connue sous le nom de N'Zagh, située à 3km à l'est de Settat, va être réexploitée par une société maroco-espagnole.

    Selon un responsable de la RAD de Settat, un appel d'offres a été lancé au cours de l'été dernier (mai/juin) et c'est la société SEEMS qui a remporté le marché.

    Les modalités d'octroi de la concession sont en cours de discussion. Cette source au débit de 15/seconde avait déjà été exploitée et son eau mise en bouteille, entre 1930 et 1950. Cependant, face à la faiblesse de la consommation en eau minérale, elle a été utilisée comme eau potable pour la ville. C'est une eau moyennement minéralisée et équilibrée. Venant des profondeurs, elle revêt une composition chimique stable depuis 20 ans.

    Assurance: Le "Club des Six"

    Les présidents de cinq compagnies d'assurances ont formé un groupe dont l'objectif est de moraliser le comportement du marché. Ces cinq présidents sont: MM. El Medhi Boughaleb (PDG de Al Amane, 1ère compagnie du marché), Abdejalil Chraïbi (vice-président de Al Wataniya, 2ème compagnie), Fouad Filali (président de la CAA, 4ème compagnie), Othman Bengelloun (président de la RMA), et M. Jaouad Kettani (administrateur-directeur général de Wafa Assurance). M. Saâd Kanouni (administrateur délégué de la CNIA, 3ème compagnie du marché) vient de rejoindre le groupe, dénommé ainsi Club des Six".

    Les objectifs du "Club des Six".

    Le "Club des Six" veut, selon ses membres, "lutter contre la sous-tarification" apparue, y compris chez ces six compagnies membres, "améliorer les recouvrements de primes auprès des intermédiaires" et d'une manière générale "faire bouger les choses dans l'assurance".

    Des commissions sont en formation pour ces dossiers. Cependant, les autres compagnies et parfois les cadres de ces compagnies se montrent critiques à l'endroit de l'idée de club qu'ils assimilent à un "cartel". Les autres compagnies y voient une machine de guerre contre les plus petites, tandis que les cadres se demandent "à quoi sert maintenant la Fédération" et font le rapprochement entre l'arrivée tardive de la CNIA dans le Club et le partage du marché de l'assurance des artisans.

    Arte et Canal Horizon bientôt sur votre petit écran

    Les chaînes culturelles Arte et Canal Horizon, toutes deux émettant de l'Hexagone, feront leur entrée dans le paysage médiatique marocain au courant de cette année. Deux canaux devraient être réservés sur le satellite que Télévision de France (TDF) lancera prochainement, a indiqué M. De Coignac, ambassadeur de France au Maroc.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc