×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Eco-Consom

    Les repères politiques

    Par L'Economiste | Edition N°:288 Le 10/07/1997 | Partager

    · Action 30 en septembre
    Un symposium national sur l'environnement sera tenu en septembre 1997 sous l'appellation «Action 30» (30 en référence au nombre des Marocains à l'aube du 21° siècle). Cette manifestation, à laquelle participeront aux côtés du gouvernement les syndicats, les partis politiques et les associations, a pour objectif d'inclure la dimension écologique dans toutes les activités sectorielles.

    · Les élus, combien seront-ils
    Le Comité technique de la Commission Nationale de Suivi des Elections a examiné mardi 8 juillet les deux projets de loi organisant les deux chambres du Parlement. La proposition du gouvernement consacre 330 sièges à la Chambre des Représentants et 285 sièges à la Chambre des Conseillers. Cette proposition n'a pas été du goût de tout le monde. L'USFP s'étonne de cette «inflation» de sièges. Au lieu des 615, elle propose de limiter le nombre à 333, ce qui se réduirait à soustraire de l'ancienne Chambre les élus au suffrage indirect pour les placer à la Chambre des Conseillers.

    · Santé Publique: Les syndicats haussent le ton
    La CDT et l'UGTM reviennent à la charge et font le pressing pour faire entendre leurs revendications. Les deux centrales syndicales ont appelé le personnel de la Santé Publique à observer une grève générale de 72 heures à partir du 22 juillet. Ce mouvement de protestation tourne autour des mêmes revendications que la grève de 48 heures qui avait paralysé ce secteur le 25 juin dernier: révision du statut des médecins, la promotion des cadres et des infirmiers et la revalorisation des salaires pour l'ensemble du personnel.

    · Le FFD prépare son premier congrès
    Le Front des Forces Démocratiques (FFD), né d'une scission au sein du Parti du Progrès et du Socialisme, met les dernières touches aux préparatifs de son premier congrès constitutif prévu pour le 27 juillet. La charte de ce parti, fondé par M. Thami Khyari, précise que le FFD est «progressiste, démocratique et de gauche». Ce parti a notamment pour but «la réconciliation des citoyens avec la politique en leur offrant un cadre progressiste moderne et ouvert».

    · Financement de la campagne électorale
    Les élus locaux qui ont quelque chose à se reprocher dans la conduite de leur campagne ne pourront pas dormir sur leurs lauriers. Les membres de la Commission de Suivi des Elections se sont mis d'accord pour constituer une commission chargée d'instruire les différentes affaires relatives à tout le processus, y compris la constitution des bureaux des conseils.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc