×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Les produits Adobe chez Distrisoft et MCI

    Par L'Economiste | Edition N°:485 Le 14/04/1999 | Partager

    · Réorganisation de la distribution

    · Priorité: La lutte contre le piratage

    · Le Maroc tremplin pour l'Afrique


    Développer son implantation au Maroc et lutter contre le piratage. Deux objectifs que s'est fixés M. Didier Cocherel, directeur général pour l'Europe du Sud, Afrique et Bénélux d'Adobe Systems.
    Premier pas, la signature de deux accords avec Distrisoft et Micro Conseil International (MCI) pour la distribution de la gamme des logiciels Adobe pour PC et Mac auprès des revendeurs informatiques. Le premier grossiste informatique au Maroc (chiffre d'affaires 1998, 40 millions de DH) a nommé un chef de produit Adobe au sein de son offre PC. Quant à MCI, elle va assurer la distribution via ses concessionnaires Apple (Diagone, Solutions Informatique, Maroc Bureau, Redagraph, Next Agadir...).
    Evoquant le potentiel du marché, le directeur commercial de Distrisoft, M. Younes El Himdy, a indiqué que le marché connaît actuellement une croissance de 40% avec la vente de plus de 50.000 PC, avec une forte demande qui émane aussi bien des sociétés spécialisées dans la publication que les grandes entreprises. Sur le continent africain, Adobe a réalisé un chiffre d'affaires en 1998 de l'ordre de 500 mille Dollars.

    Ce retour en force sur le marché s'accompagne du dernier lancement de la nouvelle version méditerranéenne de son logiciel Acrobat 4.0 en avant-première au dernier Sit'Expo. Cette version adaptée par la société française WinSoft permet de gérer l'écriture en langue arabe lors de la création de documents PDF avec des polices arabes incluses.
    Outre Acrobat 4.0, l'éditeur a présenté les dernières versions de ses logiciels y compris la version arabe dans le domaine de la publication graphique, notamment Page Maker et Photoshop.
    Adobe Systems vient de rejoindre par ailleurs les autres membres de la BSA (Business Software Alliance) pour lutter contre le fléau de piratage qui touche 9 sur 10 des logiciels utilisés au Maroc.
    Porte-parole de cette association regroupant une vingtaine d'éditeurs mondiaux, M. Cocherel a indiqué que les six membres composant l'antenne marocaine de BSA vont entreprendre des d'actions de sensibilisation et intenter une série de procès. La mise en oeuvre de la politique antipiratage est l'une des premières missions qui seront confiées aux agents agréés d'Adobe, ajoute-t-il.


    Près d'un milliard de CA en 1998


    La naissance d'Adobe Systems Incorporated en 1982 est associée à la révolution de la PAO. Deuxième éditeur mondial de logiciels, Adobe développe, commercialise et assure le support technique de logiciels et de polices pour la création et la diffusion de documents imprimés et électroniques.
    L'offre produits d'Adobe est articulée sur 4 marchés: la publication professionnelle, la publication en entreprise, l'imagerie pour le grand public et les solutions documentaires.
    Parmi ses logiciels-phares les plus utilisés: Photoshop, Illustrator, InDesign, Page Maker, Adobe Golive... Il est aussi l'inventeur du logiciel Acrobat et du format PDF utilisé sur Internet pour la diffusion de documents électroniques.
    Pour 1998, Adobe (www.adobe.com), qui emploie 2.500 personnes, a réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 900 millions de Dollars.

    Rachid JANKARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc