×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les premiers jalons marketing

    Par L'Economiste | Edition N°:421 Le 13/01/1999 | Partager

    Le Maroc dispose de son propre hôtel de la monnaie depuis 1987. Le potentiel industriel de cet établissement est considérable. Avec un nouveau management, Dar As-Sikkah est en cours de réorganisation. L'objectif est de rentabiliser l'outil de production en s'attaquant au créneau des documents de sécurité.

    Fabriquer les billets de banque, les pièces de monnaie et les documents de sécurité. Telle est la triple mission assignée à Dar As-Sikkah qui a le statut de direction au sein de Bank Al-Maghrib.
    Des unités de Dar As-Sikkah sortent annuellement 320 millions de billets, pour une capacité de production installée de 400 millions en une seule équipe. Pour les pièces, la production est de 80 millions par an, mais Dar As-Sikkah peut potentiellement en produire le double.
    "Vu notre potentiel de production, nous comptons diversifier et élargir nos prestations sur le marché national et international", explique le directeur, M. Mohamed Marrakchi. Un département marketing vient à cet effet d'être créé, avec pour mission principale de "vendre" l'expertise et les compétences de l'établissement à de nouveaux prospects.
    En 1992 déjà, Dar As-Sikkah avait pris en charge la fabrication d'un contingent important de billets de 500 Lires pour le compte de la Banque Centrale de Syrie. Cette dynamique intervient dans la foulée de la réorganisation, elle vise plusieurs créneaux: le permis de conduire, la carte grise, le livret de famille sont des marchés potentiels que Dar As-Sikkah compte investir d'autant plus qu'il s'agit de documents à sécuriser pour contrer toute velléité de falsification. Dans le secteur bancaire, la maison lorgne également la production et la personnalisation "sécurisée" des chéquiers, des livrets d'épargne et des lettres-chèques.Les timbres-poste, "un marché d'une grande importance symbolique", selon le directeur de Dar As-Sikkah, sont également dans la ligne de mire de Dar As-Sikkah. Si la maison n'a pas eu de succès lors d'un récent appel d'offres, elle ne compte pas baisser les bras.
    "Notre soumission n'a pas été retenue parce qu'on a proposé une impression plus sécurisante, en l'occurrence la technique de taille douce qui coûte plus cher", explique M. Marrakchi. La concurrence sur ce segment est acharnée, vu que la surcapacité de production au niveau mondial tire les prix vers le bas.
    Dar As-Sikkah fabrique aussi tout un éventail de documents de sécurité: cartes d'identité civile et militaire, carte de séjour pour étrangers, passeports, permis de conduire internationaux, timbres fiscaux, chèques de Bank Al-Maghrib, chèques et bons du Trésor et chèques de la Caisse de Dépôt et de Gestion, vignettes de la Douane et de carburants de l'ONT, etc. Mais pour l'instant, c'est Bank Al-Maghrib qui reste son principal client.
    Côté ressources humaines, l'organisme emploie 380 personnes dont 50 cadres. Le tiers du personnel est constitué de femmes. La forte présence féminine dans ses ateliers n'est pas fortuite. "Au niveau du contrôle qualité, les femmes ont démontré plus de patience et d'habilité pour la détection des défauts provenant de l'impression", explique M. Marrakchi.

    Rachid JANKARI

    (1) Bank Al-Maghrib a un gouverneur à sa tête et non un directeur ou un président.


    2,7 milliards de billets de banque


    Production cumulée de Dar As-Sikkah depuis 1987 à ce jour:
    -Billets: 2,7 milliards de billets dont plus de 1 milliard de 100 DH.
    -Monnaies (pièces): 0,8 milliard.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc