×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Les pays de l'OMC «doivent concrétiser« leurs engagements

Par L'Economiste | Edition N°:1510 Le 02/05/2003 | Partager

. Le directeur général de l'Organisation lance un rappel à l'ordreLe directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), Supachai Panitchpakdi, a lancé mercredi dernier un appel «urgent« aux pays membres, afin qu'ils concrétisent dans les négociations à Genève leurs engagements en faveur d'un succès du cycle de Doha. «Il y a un besoin de plus en plus urgent que vos instructions à vos négociateurs à Genève sur des dossiers précis soient dans la droite ligne de votre engagement en faveur d'un succès final du cycle de négociations commerciales entamé en novembre 2001 à Doha«, a-t-il déclaré aux ministres de l'OCDE (organisation pour la coopération et le développement économiques) réunis à Paris. «Il apparaît -et je dois le dire franchement- que ce n'est pas toujours le cas, particulièrement dans des dossiers-clés comme l'agriculture«, a-t-il ajouté, dans le cadre de cette réunion ministérielle annuelle de l'OCDE, qui regroupe les trente pays les plus développés de la planète. Une telle cohérence est indispensable pour respecter le calendrier du cycle de négociations commerciales de Doha, qui doit être bouclé le 1er janvier 2005, selon Supachai. Elle est aussi nécessaire pour créer les conditions de réels progrès lors de la prochaine réunion ministérielle de l'OMC, en septembre à Cancun (Mexique). «De tous mes contacts, je retire la forte impression que les gouvernements restent engagés à finir le cycle dans le délai prévu, à savoir avant le 1er janvier 2005«, a-t-il déclaré, d'après le texte de son allocution distribué à la presse. Selon Supachai, les discussions doivent s'intensifier à Genève pour résoudre certaines questions avant même la réunion de Cancun. L'OMC vient de connaître deux graves échecs, avec l'incapacité de ses membres à s'entendre sur les modalités de négociation du chapitre agricole du cycle de Doha avant la date limite fixée du 31 mars, et le désaccord sur l'accès aux médicaments des pays pauvres. La réunion de l'OCDE est marquée par la présence des négociateurs des deux poids lourds du commerce mondial, l'Européen Pascal Lamy et l'Américain Robert Zoellick. Après cette réunion, les deux hommes doivent se retrouver jeudi, également à Paris, pour une rencontre discrète destinée à aborder les questions de fond de la négociation, a-t-on appris de sources proches des deux délégations. L'UE avait déposé à l'OMC une liste détaillée des secteurs pour lesquels elle offre aux entreprises et aux individus des pays tiers la possibilité de fournir des services sur le marché déjà largement ouvert de l'Europe. Les services représentent aujourd'hui les deux tiers de l'emploi et de l'activité économique de l'UE. Une plus grande ouverture des échanges dans un certain nombre de secteurs, tels que les télécommunications, la banque, l'assurance ou les services environnementaux contribuera à la croissance et à l'emploi dans l'Europe. Cette offre de l'UE devrait aussi encourager les autres pays de l'OMC à faire des propositions ambitieuses. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc