×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Les NTI tirées vers le haut par la téléphonie mobile

    Par L'Economiste | Edition N°:1729 Le 19/03/2004 | Partager

    . Une croissance de 4,3% attendue cette année Le plus grand salon high-tech du monde, le CeBIT de Hanovre au nord de l'Allemagne, a ouvert ses portes aux visiteurs jeudi 18 mars dans un climat d'optimisme prudent, après une traversée du désert de plusieurs années. Malgré la baisse du nombre d'exposants, tombé à 6.400 contre 6.600 l'an passé et 7.260 en 2002, et le recul attendu du nombre de visiteurs, à environ 500.000 contre 850.000 en 2001, les organisateurs du salon estiment que le pire est passé. Selon eux, les innovations et annonces qui vont se succéder jusqu'au 24 mars montreront que le secteur est toujours le principal moteur de la croissance économique. L'Observatoire européen des technologies de l'information (EITO) table sur une croissance des ventes mondiales de 4,3% pour le secteur des hautes technologies dès cette année, à 2.160 milliards d'euros, et sur un bond de 6% en 2005. La reprise des industries high-tech est essentiellement soutenue par les télécoms (qui représentent 42% des ventes du secteur), et notamment la téléphonie mobile. Comme lors du salon 3GSM il y a quinze jours à Cannes, opérateurs, fabricants de portables et éditeurs de contenus viendront chanter le succès des services multimédias (envois d'image, téléchargement de fichiers...) accessibles depuis son mobile. Le leader de la téléphonie mobile, le finlandais Nokia, a déjà souligné à quel point les ventes de téléphones portables sont actuellement relancées par les nouveaux usages, comme la photographie par le téléphone. L'arrivée de l'UMTS, ou téléphonie mobile de troisième génération, devrait amplifier ce mouvement, grâce à des débits plus importants. Le CeBIT fera également cette année une grande place aux technologies d'accès sans-fil haut débit, notamment avec l'avancée rapide du Wi-Fi puissamment soutenu par Intel.Synthèse L'Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc