×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Les Marocaines n’allaitent plus suffisamment

    Par L'Economiste | Edition N°:3034 Le 28/05/2009 | Partager

    . Seuls 15% des 0 à 5 mois sont allaités exclusivement au sein. Une semaine nationale de l’allaitement maternel«ALLAITER votre enfant: le protège et vous protège», c’est le slogan de la semaine nationale de l’allaitement maternel qui aura lieu du 22 au 28 juin. Cette campagne qui cible les femmes, les professionnels de santé et la famille vise à promouvoir l’allaitement maternel, a indiqué Dr Larbi Rjimati, responsable du programme micronutriment à la direction de la population, ministère de la Santé. C’était lors d’une rencontre organisée lundi 25 mai à Casablanca par les responsables de Nestlé Maroc qui ont souligné leur engagement pour la promotion de l’allaitement maternel.Cette semaine répond à la stratégie nationale de promotion, de soutien et de protection de l’allaitement maternel chapeautée par le ministère de tutelle. Plusieurs indicateurs sont utilisés pour évaluer la pratique de l’allaitement maternel. Il s’agit de la mise au sein précoce, l’allaitement maternel exclusif (6 premiers mois de la vie) et la durée médiane de l’allaitement maternel. La pratique de l’allaitement au Maroc est en baisse et constitue un problème de santé publique, d’après les spécialistes. Le sujet mérite beaucoup plus d’efforts en termes d’information de la population et une application urgente du Code international de l’OMS pour la commercialisation des substituts du lait maternel. Lors de la rencontre, Rjimati a présenté des chiffres. Les données sur l’allaitement maternel du ministère de la Santé (2006-2007) montrent que seulement 15% des enfants âgés de 0 à 5 mois sont allaités exclusivement au sein. En 1992, le taux était encore de 60%. Cette pratique semble plus répandue parmi les enfants du milieu rural (18%) que ceux du milieu urbain (12%) et parmi les enfants dont les mères sont de niveau d’instruction primaire (14%) que parmi ceux dont les mères ont un niveau d’instruction secondaire (8%). La pratique de l’allaitement maternel exclusif est plus répandue chez les enfants appartenant aux ménages les plus pauvres (21%). Seulement 34% des enfants âgés de 6-8 mois ont reçu en plus du lait maternel, des aliments de complément. Parmi le groupe d’enfants âgés de 0-11 mois, l’enquête note que 22% ont bénéficié d’une alimentation appropriée. Au niveau national, 52% des femmes ont choisi une mise au sein précoce. Ce sont les femmes du sud qui préconisent cette méthode (Guelmim: 97,5% et Laâyoune: 91,4%). Près de 45,8% ont choisi la mise au sein précoce au niveau du Grand Casablanca et 36,5% à Rabat. 29% des Tangéroises ont également choisi cette méthode.F.Z.T

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc