×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Politique

Les inspecteurs généraux des ministères valident leur code d'éthique

Par L'Economiste | Edition N°:983 Le 26/03/2001 | Partager

. Ils ont organisé deux journées d'étude le week-end dernier pour dynamiser le contrôle. Le Premier ministre prévu pour présider l'ouverture de la manifestation n'a pas fait le déplacementLE débat sur l'éthique s'intensifie. Après la table ronde organisée mercredi dernier par Transparency Maroc, la CGEM et l'Observatoire marocain de l'Administration publique sur la promotion des codes de déontologie, c'est au tour du collège des inspecteurs généraux des ministères (IGM) de présenter sa vision sur ce thème d'actualité. Il a organisé deux journées d'étude sur le contrôle et l'éthique les 23 et 24 mars à Rabat. Le collège, présidé par M. Mostapha Faik, inspecteur général du Ministère des Pêches maritimes, a lancé ainsi sa première action pour moderniser la profession. De grosses pointures marocaines dont M. Mohamed Kabbaj, conseiller de SM le Roi, des ministres et des représentants du corps de contrôle, ont fait le déplacement. La participation étrangère était particulièrement forte. Des experts du Canada, de France et des Etats-Unis sont venus exposer leurs pratiques de contrôle. Ces pays ont franchi de grands pas dans la moralisation de l'Administration. Leur expérience était donc très sollicitée du côté marocain, le but étant d'établir des plans d'action “concrets” pour la promotion de l'éthique dans l'Administration et le secteur privé. Mais le grand absent a été M. Abderrahman Youssoufi. Le Premier ministre devait présider l'ouverture de la rencontre. Les mauvaises langues sur place avancent que le chef du gouvernement “s'est désisté suite à une demande de l'Inspection Générale des Finances, qui n'aurait pas apprécié la montée au créneau des IGM”. Cette réaction ne manquera pas de susciter un débat sur le rôle qui incombe à chaque corps d'inspection et sur les pratiques de coordination entre les composantes du système de contrôle. La question est de savoir ce que veut réellement le gouvernement à ce sujet. En tout cas, des signaux politiques pour moderniser l'inspection existent. M. Kabbaj a affirmé que les IGM ont d'abord une mission de réforme de l'Administration qui souffre de procédures lentes et compliquées. Le conseiller de SM le Roi cite le cas des investisseurs qui effectuent un véritable parcours de combattant pour réaliser leurs projets. “La question de l'heure est de soulager les services publics des démarches inutiles”. Même son de cloche chez M. M'hammed Lkhalifa, ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative. Ce dernier insiste sur le grand décalage qui existe entre les pays étrangers où le pari est d'aboutir “à des bureaux sans paperasse” et l'Administration marocaine qui “réfléchit encore aux procédures à réformer”.Lors de cette rencontre, les IGM ont présenté leur code de déontologie, une sorte de guide qui précise les obligations des inspecteurs. Ce document, composé de 13 articles, est axé sur les principes fondamentaux d'honnêteté, objectivité, diligence, loyauté et confidentialité. Ce code devra accompagner la mutation des IGM vers des missions d'audit et d'évaluation.N. L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc