×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:103 Le 11/11/1993 | Partager

    Aqallal, secrétaire général au Ministère des Affaires de la Communauté Marocaine à l'Etranger

    Ayant reçu sa nomination par Dahir du 7 août 1993, M. Ahmed Aqallal, occupe en fait sa fonction de secrétaire général du Ministère des Affaires de la Communauté Marocaine à l'Etranger depuis février 1991.

    Né à Fès le 15 septembre 1938, M. Aqallal y achève son cycle secondaire. Baccalauréat en poche obtenu au Lycée Moulay Idriss, il quitte en 1957 sa ville natale pour la capitale administrative pour intégrer successivement l'Institut des Hautes Etudes Marocaines de Rabat puis l'Ecole Marocaine d'Administration où il décroche son diplôme du cycle des études supérieures en 1958. Il part à Paris et suit la formation de l'Ecole Nationale d'Administration, et est auditeur libre à l'Institut des Sciences Politiques. Il profite de son séjour en France pour effectuer des stages pratiques auprès de la Préfecture du Calvados à Caen (Normandie), puis auprès du Rectorat de l'Université de Caen, de la Municipalité de la ville de Caen qu'il choisit pour sujet de son mémoire. Il est également stagiaire au Ministère français de l'Education Nationale et à la Bibliothèque Nationale de Paris.

    De retour au Maroc en septembre 1959, il rejoint le Ministère de l'Education Nationale, des Beaux-Arts, de la Jeunesse et des Sports en qualité de chef de la division du personnel jusqu'en 1965. M. Aqallal se voit alors confier la division des Beaux-Arts et du Folklore de ce département jusqu'en mai 1967. A cette date, il est promu chef de cabinet du ministre de l'Education Nationale et des Beaux-Arts jusqu'à juin 1968. Il est alors directeur de cabinet du ministre de l'Education Secondaire et Technique puis, en août 1969, directeur de cabinet du ministre d'Etat chargé des Affaires Culturelles et de l'Enseignement Originel. Cette dernière fonction achevée en août 1971, M. Aqallal prend en charge la Direction des Affaires Culturelles au Ministère de la Culture, de l'Enseignement Supérieur, Secondaire, Originel et de la Formation des Cadres.

    De 1972 à 1973, il est secrétaire général de ce Ministère avant de devenir le directeur-fondateur de l'Institut de Promotion Socio-Educative (IPSE), filiale du groupe OCP. M. Aqallal est donc, détaché par décision du Premier ministre auprès de l'OCP de juin 1974 à février 1983. Cette année-là, il est de nouveau secrétaire général mais au Ministère des Affaires Culturelles et ce jusqu'en 1988.

    Marié et père de 3 enfants, M. Aqallal compte à son actif plusieurs décorations:

    - Ouissam Errida, classe exceptionnelle (Rabat - 1967).

    - Ouissam El-Arch, grade Chevalier (Rabat - 1986).

    - Chevalier de l'ordre des Palmes Académiques (Paris -1977).

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc