×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:10 Le 02/01/1992 | Partager

    ·M. Abdelhadi Alami sous les feux de la rampe

    M. Abdelhadi Alami qui s'est soumis aux feux de la rampe dans «L'Homme en question» de 2MI est né à Fès en 1941. Il est diplômé d'arabe classique et titulaire d'un bac philo. Il a remporté le 1er accessit au Concours général en philosophie en 1960. Il a obtenu une licence en Droit en 1963 et a entamé un troisième cycle avant de réussir, en 1964, le concours de l'Inspection générale des Finances (classé 2ème). Il a conduit la dernière partie de ses études tout en étant inspecteur adjoint de l'Administration centrale des Finances de 1960 à 1964.
    Il est nommé sous-directeur, chef du Service des Assurances en 1965 puis, en 1970, chef du Service des Finances extérieures. Il passe dans le secteur touristique en prenant la tête de Maroc Tourist en 1970, où il est nommé Administrateur Directeur général, poste qu'il occupe jusqu'en 1976. A ce moment, il quitte la fonction publique pour s'occuper de Dounia Hôtel S.A. qu'il vient de fonder. Il a été président de la Fédération Nationale de l'Industrie hôtelière de 1972 à 1974.
    De 1982 à 1990, il a eu en charge la Présidence de l'Association Provinciale des opérateurs de Tourisme de Marrakech (A.P.O.T.M), dont il sera longtemps le principal animateur et à laquelle il insufflera un certain dynamisme. M. Abdelhadi Alami est décoré du Wissam Réda (1974) et du Wissam Al Arch, grade de chevalier (1982).

    M. Alami s'est toujours défini comme un grand commis de l'Etat. C'est pourquoi, malgré son brillant itinéraire d'entrepreneur, il se place toujours en réserve de l'intérêt général, prêt à répondre à l'appel. C'est ce souci qui est apparu tout du long de l'émission de 2MI. Et c'est la même motivation qui l'a conduit à lancer un hebdomadaire international: Maghreb Magazine.
    M. Alami qui est l'un des principaux leaders d'opinion de la profession hôtelière est président de Dounia Hôtel qui possède 5 hôtels et en gère 12 autres appartenant à l'Etat.
    Son volontarisme et son caractère novateur se sont plusieurs fois manifestés à travers son parcours professionnel. Pionnier des implantations hôtelières dans la région Sud-atlassique, il lance également le Palais des Congrès de Marrakech, l'un des rares dans le monde à être réalisé par le secteur privé. Depuis 6 mois, il a entamé une diversification de ses activités avec le lancement d'ATR (Ateliers Techniques Réunis), une entreprise de BTP qui emploie 500 personnes et qui vient couronner un savoir-faire acquis par le groupe à travers la construction d'hôtels.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc