×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:299 Le 09/10/1997 | Partager

    · Moulay Zine Zahidi à la Fédération du secteur bancaire et financier de la CGEM
    Moulay Zine Zahidi vient d'être reconduit à la présidence de la Fédération du secteur bancaire et financier de la CGEM.
    Né en 1935 à Marrakech, Moulay Zine Zahidi y a fait ses études secondaires jusqu'à son bac mathématiques en 1956. Il part pour Toulouse où il fait ses Prépas, puis entre à l'Ecole Nationale Supérieure des Industries Agricoles où il obtient son diplôme d'ingénieur en 1962.
    De retour au Maroc, il débute comme ingénieur de recherche à la COSUMAR, puis prend la Direction du Personnel de la raffinerie. En 1967, les études de création puis la construction de la sucrerie des Doukkala lui sont confiées. Il en est le directeur général à partir du début de l'exploitation jusqu'en 1973. Il revient alors à la COSUMAR puis prend en charge la création de la Sucrerie de Zemamra, où il assume aussi les fonctions d'administrateur délégué. En 1980, il est nommé directeur général de la COSUMAR.

    C'est alors que sa carrière de manager du privé prend un tour très différent, puisqu'il est nommé ministre de l'Emploi et de la Promotion Nationale, puis ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Affaires Economiques. Avec ce portefeuille, il a à suivre la transformation complète du système de régulation de l'économie nationale: contrôle des prix, réglementation professionnelle, réduction des listes d'activités soumises à agréments administratifs, relations avec les institutions financières internationales (en plein programme de rééchelonnement), pré-paration des libéralisations (toujours en attente) pour les grandes filières agro-industrielles...
    Moulay Zine Zahidi, ministre du Commerce et de l'Industrie, se voit aussi confier le portefeuille de la Privatisation en 1990, avec pour tâche d'installer les organismes prévus par la loi, puis de lancer les premières audits-évaluations et enfin les premières privatisations. Moins «serré» qu'aujourd'hui sur le plan budgétaire, l'Etat donne à la privatisation, grâce à Moulay Zine Zahidi, un tour de politique industrielle dont il ne peut plus se permettre. Néanmoins, les résistances sont fortes, tant quand il s'agit de vendre que lorsqu'il s'agit de restructurer l'entreprise ou l'environnement. En 1993, Moulay Zine Zahidi quitte le gouvernement pour la présidence du CIH (Crédit Immobilier et Hôtelier). Mission: la restructuration sans heurts dans le double contexte de la libéralisation financière et de la privatisation.

    · Matthew Lussenhop, nouveau premier secrétaire auprès de l'Ambassade des Etats-Unis
    M. Matthew Lussenhop, le nouveau premier secrétaire pour l'Information Publique auprès de l'Ambassade des Etats-Unis, est récemment arrivé à Rabat. Il remplace le Dr Nabeel Khoury.
    Diplomate de carrière, M. Lussenhop a récemment servi en tant que chargé des Etats du Golfe à l'Agence Américaine pour l'Information, «USIA», à Washington. Auparavant, il avait assumé les fonctions de responsable aux Affaires Publiques auprès de l'Ambassade des Etats-Unis au Sultanat d'Oman et avait également servi au Service Américain pour l'Information au Koweït et en Arabie Saoudite.Diplômé de «University of Minnesota», M. Lussenhop parle l'anglais, l'arabe et le français.
    L'arrivée du nouveau premier secrétaire pour l'Information Publique auprès de l'Ambassade des Etats-unis coïncide avec la réorganisation du Service de l'Information des Etats-Unis au Maroc et la fermeture de Dar America-Rabat. M. Lussenhop sera chargé de la création du nouveau Centre d'Information et de Recherche qui sera équipé d'Internet et de moyens électroniques de pointe et continuera à entretenir des relations étroites avec les médias et les centres marocains d'information.

    . Bureau de la Fédération des CCIS du Maroc
    La Fédération des Chambres de Commerce, d'Industrie et de Services du Maroc s'est réunie en assemblée générale le 26 septembre 1997 et a élu son nouveau bureau pour les trois prochaines années comme suit:
    - Président: Ahmed M'Rabet (président de la CCIS de Kénitra)
    - 1er vice-président: Abou Bakr Amrani Joutti (président de la CCIS de Fès).
    - 2ème vice-président: Taha Abaakil (président de la CCIS de Tanger).
    - 3ème vice-président: Moulay Saïd Abary (président de la CCIS d'Essaouira).
    - Vice-président trésorier: Omar Sentissi (président de la CCIS de Rabat).
    - Vice-président trésorier adjoint: Mounir Benchlikha (président de la CCIS d'El Kelaâ des Sraghna).
    - Vice-président secrétaire: Jamal Benrabia (président de la CCIS d'El-Jadida).
    - Vice-président secrétaire adjoint: Lahbib Berdai (président de la CCIS de Marrakech).
    L'élection du bureau de la FCCISM intervient après les dernières élections des CCIS qui se sont déroulées en juillet 1997. La durée du mandat des bureaux des CCIS et de la FCCISM a été prolongée de trois ans au lieu d'un an.
    M. Mrabet a été élu par 14 voix contre 13 à M. Belmadani, président de la CCIS de Casablanca.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc