×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Les grands appétits de Kitea
Entretien avec Amine Benkirane, DG de la chaîne

Par L'Economiste | Edition N°:2644 Le 02/11/2007 | Partager

. Ouverture à Marrakech d’un magasin géant. Des projets aussi à l’étranger Opérant au Maroc depuis 14 ans, Kitea, spécialiste du mobilier en kit, va ouvrir un magasin géant à Marrakech. D’autres antennes sont prévues à l’échelle du Royaume, histoire d’occuper le terrain avant la concurrence. Pour Amine Benkirane, DG de Kitea, l’entreprise doit aujourd’hui innover. La clientèle est exigeante et le marché est convoité par de nombreuses enseignes. Fort de plusieurs années d’expérience, ce manager n’exclut pas une expansion à l’international . L’Economiste: Vous lancez à Marrakech un Kitea Géant. Qu’est-ce qui le différencie du magasin classique? - Amine Benkirane : Il s’agit d’abord pour nous de combler un vide. Le marché de l’ameublement est en croissance. Aussi, l’enseigne se positionne et innove. D’où, ce nouveau concept d’un Kitea Géant. A la différence d’un magasin classique, les Géant, situés majoritairement à l’extérieur des villes, offrent différents choix de produits sur un plus grand espace. En clair, c’est une grande surface offrant une palette d’articles plus importante. De la chambre à coucher au salon en passant par la salle de bain, la cuisine et le bureau. L’offre en accessoires et articles de décoration est aussi plus développée. En résumé, Kitea Géant propose plus de 15.000 références à la disposition du consommateur sur un même espace.. Combien de temps a pris la réalisation de ce nouveau magasin? - Il a fallu 4 mois de travaux, mais le concept a été étudié pendant 3 ans. C’est, en effet, un projet colossal qui implique un changement total du point de vue logistique. Cela a nécessité l’intervention de plusieurs équipes de travail, chacune opérant sur un volet spécifique. Ainsi, l’unité de Marrakech se dresse sur 4.000 m2. C’est très grand, mais je dois signaler que le projet de Bouskoura (Casablanca) sera encore plus important avec une superficie de 6.000 m2. . La concurrence est-elle importante dans ce secteur? - Oui. L’arrivée de Kitea sur le marché marocain a complètement bouleversé les habitudes de consommation. Le concept du prêt-à-meubler a séduit toutes les couches socioprofessionnelles. D’autres enseignes ont suivi, aussi faut-il innover pour fidéliser et attirer de nouveaux clients. La formule a été trouvée: il s’agit de ce concept Géant. J’ajoute que notre groupe bénéficie de 14 années d’expérience. C’est un atout de taille. Aussi, la concurrence ne nous fait pas peur, même si des enseignes internationales annoncent leur entrée au Maroc (ndlr: le groupe suédois Ikea prospecte, en effet, le marché national). . Quel est le secret de votre réussite? - Que dire? En fait, la formule est simple. Kitea mise sur un produit et un service de qualité. Etre à l’écoute des besoins du client et chercher sa satisfaction sont aussi nos priorités. Par ailleurs, le groupe s’est doté d’un solide processus de gestion, d’un bon service après vente et de ressources humaines compétentes. Le système fidélisation de la clientèle porte également ses fruits: carte fidélité, partenariat avec des organismes de crédit…, autant de services qui plaisent à la clientèle. . Après 14 ans d’exercice, vous en êtes à une vingtaine de magasins aujourd’hui. Quels sont vos objectifs? - Plus précisément, nous sommes à 23 magasins Kitea et, d’ici trois ans, ce nombre sera porté à 30. Les petites villes sont particulièrement visées. 14 magasins portent l’enseigne Kshop, spécialisée dans les accessoires. 4 nouvelles ouvertures sont prévues sur ce créneau. Enfin, pour le nouveau-né, Kitea Géant, notre plan prévoit 8 grands magasins d’ici 3 ans dans les principales villes du Maroc. Ainsi, après Marrakech, Bouskoura abritera la deuxième unité. Oujda devrait suivre fin 2008. . Vous avez aussi des projets à l’étranger …- Tout à fait. Le concept de Kitea Géant sera certainement exporté à l’international. Nous sommes déjà bien avancés sur des franchises et une installation en propre en Algérie, Tunisie et Sénégal. . Et en Europe?- Ce n’est pas notre terrain. Il faudra d’abord développer notre expertise au Maghreb. Et ce, avant même de nous tourner vers le marché arabe où il y a une demande, notamment du côté du Liban. En clair, il faut savoir investir un marché seulement lorsque la logistique le permet.Propos recueillis par Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc