×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Eco-Consom

Les garces tueuses

Par L'Economiste | Edition N°:42 Le 13/08/1992 | Partager

Elles opèrent par bande, s'engouffrent dans les grands magasins, pillent et arrachent les sacs à main; ou bien, l'une d'elles sonne aux portes et ses copines la suivent, couteau à la main, réclamant argent et bijoux. Ce sont des filles, d'un genre nouveau, issues de l'immigration vietnamienne à Los-Angeles, les enfants prodiges des boat-people. Leur quartier est surnommé "Little Saïgon", et elles se sont donné, comme nom de guerre, "garces tueuses", "gredines en jupe" ou "sales punk". A l'origine de cette délinquance, le mépris sexiste qui règne dans les gangs de garçons. Elles affirment que la délinquance est, pour elles, une façon d'affirmer leur indépendance. Le maniement du couteau est leur passe-temps favori. Arrêtées, elles risquent d'être enfermées dans des institutions correctionnelles: des paradis comparés aux camps vietnamiens où elles ont souvent passé leur enfance.

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc