×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Les fusions-acquisitions en baisse dans le monde

Par L'Economiste | Edition N°:2603 Le 05/09/2007 | Partager

. La valeur moyenne des transactions au plus bas depuis 1994LES opérations de fusions et acquisitions ont chuté d’un tiers au mois d’août par rapport à l’année passée et les émissions obligataires sont tombées parallèlement à leur plus bas niveau depuis 1993, selon des chiffres publiés mardi 4 septembre par Thomson Financial.Le montant des fusions/acquisitions dans le monde est tombé à 178,6 milliards de dollars le mois dernier, en baisse de 32% par rapport à août 2006, a précisé le fournisseur canadien de statistiques financières, et la valeur moyenne des transactions est ressortie à 123 millions de dollars, leur niveau le plus faible depuis novembre 1994.Cette chute est intervenue en pleine correction généralisée sur les marchés financiers, qui ont été affectés par les difficultés apparues dans le secteur des prêts hypothécaires à risque «subprime» aux Etats-Unis.Les Etats-Unis ont connu une baisse de 26% des fusions-acquisitions, et l’Europe une chute de 47%, mais en revanche «l’Asie a été largement épargnée par les événements récents», relève encore Thomson Financial.Autre symptôme de la chute brutale de l’activité des fusions/acquisitions, une seule transaction «géante», c’est-à-dire d’un montant supérieur à 5 milliards de dollars, a été enregistrée en août (l’acquisition de National Starch and Chemical, filiale du britannique ICI, par le groupe de chimie allemand Henkle), pour la première fois depuis septembre 2004.Parallèlement, le nombre d’émissions obligataires a chuté en août à 892, «le montant mensuel le plus faible depuis mai 1993», a rapporté Thomson Financial. La valeur des émissions réalisées en Europe est notamment tombée à 67 milliards de dollars le mois dernier, au plus bas depuis août 1992, a encore ajouté le groupe canadien. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonn[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc