×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Les femmes encore sous représentées dans les médias

    Par L'Economiste | Edition N°:3244 Le 31/03/2010 | Partager

    . Au Maroc: Peu de femmes aux postes de décision . En France: Seulement un tiers dans les médias Les débats qui se sont déroulés lors du Women’s Tribune ont été riches en enseignements. La question de la représentation de la femme dans les médias a notamment fait l’objet de longs développements. Une enquête menée en France montre que les femmes sont sous représentées dans les médias et que leur image reste empreinte de clichés (voir encadré). A cet égard, Ségolène Royal a relaté certaines difficultés qu’elle a connues avec les médias lors des Présidentielles de 2007. «Une série d’hommes, même dans mon propre parti, n’ont pas accepté ma candidature. Il y a eu un procès lancinant qui m’a été fait en incompétence, en intolérance. Et les médias s’en sont fait l’écho. La moindre erreur que je faisais était reprise, gonflée, divulguée», souligne la femme politique française. Christine Orban a également parlé du dilemme que connaissent les femmes écrivains aujourd’hui. «Régulièrement, les journalistes me posent des questions personnelles. Au début, j’ai été choquée. Je me suis demandée si je devais refuser de répondre. Mais si on dit non, on est presque sûre de ne pas avoir d’article. Ce sont donc des choix nouveaux qui s’offrent aux femmes».Toujours en Europe, l’Italie connaît des débats concernant l’image de la femme à la télévision. Un documentaire réalisé par Lorelia Zanardo, militante italienne, dénonce une image de la femme dévalorisante et même humiliante. «En réalisant ce documentaire, je m’attendais à voir des femmes traitées comme des objets. Mais pas comme de vulgaires corps. J’ai été moi-même étonnée de voir à quel point des femmes pouvaient être humiliées sur des plateaux de télévision», précise-t-elle.Du côté sud de la Méditerranée, le rôle de la femme dans les médias semble connaître quelques améliorations. C’est le cas du Maroc, à en croire plusieurs témoignages. Ceux-ci ont convergé pour dire que les femmes sont mieux représentées dans les médias. Mais le tableau se ternit lorsqu’on passe aux postes à responsabilité. «C’est vrai qu’il y a de plus en plus de femmes journalistes. Mais nous sommes dans un pays émergent et donc on recherche avant tout la compétence. Le tableau est loin d’être aussi idyllique lorsqu’on va chercher du côté des décideurs. Très peu de femmes sont rédactrices en chef, directrices de publication ou détentrices de capital. Pratiquement la totalité des médias appartiennent à des hommes», note Aïcha Sakhri, ancienne rédactrice en chef du magazine «Femmes du Maroc». Le rôle nouveau que peut jouer l’Internet, dans la revalorisation de l’image des femmes, a été souligné. En France, 47% des internautes et 53% des blogueurs sont des femmes. Ce rôle est particulièrement important dans les pays où les droits des femmes sont problématiques. «En Arabie saoudite, il y a toutes sortes de barrières visibles et invisibles qui entravent la liberté d’expression des femmes. Les médias freinent cette liberté de manière importante. Heureusement, aujourd’hui il y a Internet, à travers laquelle les femmes peuvent s’exprimer», souligne Maha Akeel, journaliste saoudienne.


    Statistiques

    L’enquête qui porte sur l’image des femmes dans les médias a été menée par le secrétariat d’Etat à la solidarité en France en septembre 2008. D’après les résultats, on trouve un tiers de femmes dans les médias, pour deux tiers d’hommes. Au niveau du taux d’expression, pour 25 minutes d’experts masculins qui s’expriment dans les médias français, il y a 25 minutes de femmes victimes. 7% seulement d’articles ont pour objet la femme, contre 47% qui traitent de l’homme. Pour 47 citations d’hommes, on trouve à peine 6 citations de femmes. 2% seulement des articles qui traitent de la femme parlent d’accès au pouvoir ou au travail. Enfin, 93% des femmes qui travaillent dans les médias français sont jeunes, 90% sont très minces et 50% sont blondes!Marie-Noelle RASSON

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc