×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1233 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1243 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1247 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Les exportateurs s'accrochent au marché russe

· Baisse des prix, promotion, demande de subvention

Par L'Economiste | Edition N°:454 Le 02/03/1999 | Partager

Ils y croient dur comme fer. En dépit des difficultés du marché russe, les exportateurs de fruits et légumes continuent à y travailler et à multiplier les actions.

Sur la Russie, "nous avons été obligés de faire de gros efforts sur les prix. L'essentiel est de maintenir nos positions commerciales". C'est en ces termes que s'expriment les exportateurs d'agrumes. En dépit des difficultés économiques et financières que connaît ce pays, les opérateurs ne baissent pas pour autant les bras. Aujourd'hui, le véritable enjeu qui s'impose est celui de ne pas compromettre les acquis et les efforts de pénétration minutieusement accumulés.

Manque à gagner


Pour cette campagne, les exportateurs ont "accepté de prendre le risque et de vendre à des prix beaucoup plus faibles que l'an dernier. Reste que le manque à gagner est important", souligne M. Ahmed Derrab, secrétaire général de l'ASPAM (Association des Producteurs d'Agrumes du Maroc).
Afin de compenser cette perte, indique-t-il, les membres de l'ASPAM ont décidé d'intervenir auprès des pouvoirs publics pour la mise en place d'un soutien aux exportations d'agrumes sur ce marché. Après plusieurs réunions, la commission composée de professionnels du secteur et du Ministère de l'Agriculture a présenté un rapport qui a évalué le manque à gagner à 1 DH par kilo exporté. Une requête a été déposée pour que l'Etat prenne en charge la moitié de ce manque à gagner, soit 50 centimes.
Actuellement, le dossier est en cours d'étude par une commission mixte Agriculture-Finances. Pour les opérateurs, la Russie demeure donc un marché à fort potentiel et d'avenir. "Pour réduire la dépendance vis-à-vis de l'Union Européenne, cette destination représente pour nous une alternative dans le domaine de la diversification des débouchés.

Publicité


Et les marchés de demain, nous devons les préparer aujourd'hui". Les opérateurs y croient donc fermement. Ils rappellent d'ailleurs que la Russie est une destination traditionnelle sur laquelle ont été exportées plus de 220.000 tonnes d'agrumes du temps de l'OCE.
Après la libéralisation de la commercialisation des fruits et légumes, les opérateurs se sont repositionnés sur ce marché, particulièrement lors de la dernière campagne et les résultats sont connus: un record de 190.000 tonnes d'agrumes et de 43.000 tonnes pour la seule tomate. Pour cette saison, les expéditions devront dépasser le cap des 100.000 tonnes. Par ailleurs, afin de marquer la présence du produit Maroc sur le marché russe, une campagne de communication et de promotion pour les agrumes et les primeurs est programmée au cours de ce mois de mars. Objectif: assurer une continuité et mémoriser davantage le label Maroc chez le consommateur russe. Cette action est prise en charge à parts égales par l'ASPAM, à travers la subvention accordée au titre des actions promotionnelles, et les produc-teurs-exportateurs.

Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc