×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les euros sont là

Par L'Economiste | Edition N°:1169 Le 21/12/2001 | Partager

. Bank Al-Maghrib a reçu comme prévu 40 millions d'euros début décembre. L'institut d'émission a assuré une répartition des fonds sur les différents sièges du territoire. Prochaine étape: L'alimentation des banques commercialesPlus que dix jours pour l'entrée de l'euro fiduciaire. A l'heure où la Banque Centrale Européenne (BCE) sort ses dernières cartes pour assurer un accouchement sans douleur de la monnaie unique, les pays périphériques s'activent. Pour sa part, le scénario marocain suit sa trajectoire sans grand changement. Début décembre, Bank Al-Maghrib a été préalimentée en euro par la Banque de France. Le montant global est comme prévu de 40 millions d'euros, indique Bennani Smirès, responsable à la Direction des affaires internationales à BAM. L'institut d'émission a assuré une répartition des fonds sur les différents sièges du territoire.A leur tour, les banques commerciales seront approvisionnées avant la fin du mois de décembre. Pour des raisons sécuritaires, aucune date n'est avancée. Evidemment, il s'agit là d'opérations logistiques qui nécessitent des mesures de sécurité renforcées. A cet égard, BAM a veillé à ce que toutes les dispositions soient prises pour qu'aucun billet euro ne soit mis en circulation avant la date du 1er janvier 2002. Il s'agit là d'un engagement pris d'un commun accord avec la Banque de France et la Banque Centrale Européenne. Pour assurer un basculement sans heurts, BAM a accéléré la cadence depuis le début de l'été. Avec l'assistance de la BCE et plus directement avec la Banque de France, elle a préparé tout le dispositif et les garde-fous nécessaires pour un basculement sans heurts. Mi-octobre, les intermédiaires agréés marocains ont reçu les directives de BAM (modalités d'application de la circulaire n°1681 de juillet 2001). Dans le scénario marocain la première date à retenir est le 31 décembre 2001. A partir de cette date, fini la double négociation. Les banques commerciales ne seront plus autorisées à négocier avec leur clientèle les billets de banque et travellers chèques libellés dans les monnaies in.Mais pour plus de flexibilité, les autorités monétaires ont prévu une période transitoire de 2 mois (du début janvier jusqu'à fin février 2002) durant laquelle le change de devises in/dirhams s'effectuera uniquement dans les guichets de BAM. Pour répondre aux besoins des touristes et des MRE, l'institut d'émission va donc maintenir un dispositif à travers tout le Royaume d'acceptation des billets en monnaies in. Une fois cette date passée, les traitements se feront au cas par cas.Par ailleurs, dès le 2 janvier prochain, tous les chèques et lettres de changes doivent être strictement libellés en euro. Les chèques émis avant le 1er janvier continueront à être acceptés à l'encaissement par les banques commerciales jusqu'au 15 février. Autre date à retenir, mais qui concerne cette fois-ci les intermédiaires agréés, le 10 janvier, date butoir pour transférer à la Banque centrale toutes leurs encaisses en monnaies «in».


Une hantise: la fausse monnaie et le blanchiment

A l'instar des pays de l'Euroland, les autorités monétaires redoutent le faux monnayage et le blanchiment d'argent. A l'approche de la date butoir, les contrefacteurs et les trafiquants tenteront de déverser les fausses monnaies et de blanchir leur argent sur des pays périphériques. Les autorités monétaires marocaines affirment avoir pris le maximum de dispositions pour le contrôle des différents circuits. Dans ce sens, une formation a été organisée en novembre dernier en faveur de l'ensemble des caissiers du système bancaire. Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc