×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Enquête

Les enjeux de l'information sociale, en attendant le bilan social marocain

Par L'Economiste | Edition N°:528 Le 14/06/1999 | Partager

· La diffusion de l'information sociale peut être source de conflits
· Lien entre l'information sociale et les cours boursiers: Tout dépend de l'interprétation qui en est faite


Le projet du bilan social marocain est toujours en gestation. Les grandes lignes du document seront certainement dévoilées dans les mois à venir. Le Comité scientifique (informel), chargé de mener des réflexions sur ce sujet, doit d'ailleurs se réunir dans les semaines à venir. C'est du moins ce que M. Mohamed El Otmani, directeur de LMS Organisation et Ressources Humaines, a laissé entendre lors de la journée de réflexion sur "Le bilan social des entreprises marocaines", organisé, jeudi 10 juin, par LMS et sponsorisé par L'Economiste. En attendant que le bilan social marocain puisse voir le jour, le débat se focalise pour l'heure sur ce que d'aucuns pourraient qualifier d'aspects de forme. A commencer par l'accès à l'information sociale.
Les uns estiment qu'elle peut être source de conflits lorsqu'elle porte sur les rémunérations. M. Fouad Benseddik, expert en politique sociale, souligne "qu'il faut éviter de faire des secrets et ce, d'autant plus que la transparence devrait dominer. Aussi à travail égal, salaire égal". A son avis, l'intérêt d'un bilan social au Maroc résidera dans sa capacité à révéler les insuffisances au sein de l'entreprise.
Si des divergences de points de vue subsistent sur le contenu du bilan social, les participants sont unanimes sur la nécessité de sa mise en place. "Si le projet de code du travail est voté lors de la prochaine session parlementaire, il faudra que l'on puisse discuter sur la base de données claires", estime M. Larbi Koulou, expert en relations sociales. Le bilan social constituera donc l'instrument idéal. L'Etat, principal employeur, devrait cependant montrer la voie et instaurer un bilan social aux Ministères et dans les différents établissements publics.
Parmi les autres questions qui ont été soulevées au cours de la journée de réflexion organisée conjointement par LMS et L'Economiste, figurent celles se rapportant au lien entre l'information sociale et le cours des actions des sociétés cotées en bourse. "L'influence des indicateurs sociaux sur les cours boursier existe. Il faut donc faire attention à l'analyse qui en est faite", souligne M. Patric Ourliac, directeur général de Pereire Conseil. En fait, tout dépend du pays ou l'on se trouve et des interprétations qui y sont faites. Aux Etats-Unis par exemple, l'annonce d'un plan social, pour une grande entreprise cotée en bourse, a eu pour effet immédiat d'augmenter les cours des actions de la société. Explication, la réduction de postes de travail est interprétée comme étant une mesure pouvant améliorer la gestion de la société et donc sa rentabilité. Au contraire, en France, l'annonce d'un plan de restructurations a eu pour conséquence une baisse relatives des cours boursiers. Dans ce cas, les analystes anticipent l'apparition de conflits sociaux et donc une mauvaise passe pour l'entreprise cotée.

Khadija MASMOUDI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc