×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les diplomates latino-américains en prospection

Par L'Economiste | Edition N°:2915 Le 04/12/2008 | Partager

. Une opération menée par la CGEM-Nord. Objectif: promouvoir les investissements latino-américains dans le NordBallet diplomatique à Tanger. Les ambassadeurs de différents pays de l’Amérique latine accrédités à Rabat ont effectué, récemment, une visite de travail dans la région. Invité par la Confédération générale des entreprises du Maroc CGEM-Nord, le groupe comprenait des représentants diplomatiques de l’Argentine, du Paraguay, de Colombie, du Mexique, du Brésil, du Chili, du Pérou et du Venezuela. «Cette visite s’inscrit dans le cadre de la promotion de la région auprès des différentes ambassades et services diplomatiques accrédités au Maroc», selon Hakim Oualit, président de la CGEM-Nord. De nouvelles rencontres sont programmées notamment avec des conseillers économiques de pays de l’Union européenne. L’Amérique latine constitue une région privilégiée pour les opérateurs nationaux, affirme-t-on à la Confédération régionale, et ce, tant au niveau du commerce bilatéral que de la production conjointe. «Les distances ne sont plus un frein. D’autant plus que le Maroc est bien desservi», selon les ambassadeurs. Un atout indéniable lié à l’ouverture du port de TangerMed. «Dans le cadre de l’accord de libre-échange conclu avec les Etats-Unis, la région Nord, et le Maroc en général, peut grandement profiter de l’expérience des pays d’Amérique latine», explique encore le patron des patrons du Nord. Déjà le marché est potentiellement porteur pour les exportateurs marocains. Le taux de couverture des importations marocaines d’un pays comme l’Argentine ne dépasse pas les 5%, essentiellement des produits agroalimentaires. Un déficit que le Maroc n’arrive pas à couvrir en exportations. Pour le Chili, c’est essentiellement du bois qui est importé. Sa tarification à 24% de droits de douane le rend moins compétitif face au bois européen, à 17%. Quant aux exportations vers ce pays, elles sont constituées essentiellement de lingerie féminine. Parmi les pays visés se trouve aussi l’un des champions de l’Amérique latine, le Brésil. Pays qui comme l’Inde, la Russie et la Chine, est appelé à devenir une superpuissance économique à moyen terme.D’autre part, selon les ambassadeurs, le Maroc avec ses multiples accords de libre-échange peut bien servir de plate-forme pour les exportations sud-américaines vers l’Afrique ou le Moyen-Orient. L’entrée en service du port Tanger/Med et celle de la future ligne maritime directe (cf. www.leconomiste.com) devraient permettre de réduire nettement les délais de transit maritime et surtout leur coût. Enfin, une feuille de route ainsi qu’un programme de rencontres ont été mis en place avec les différentes ambassades. Une première action de taille a déjà été identifiée. Il s’agit de l’organisation d’une mission d’affaires englobant une demi-douzaine de pays d’Amérique du Sud. Elle devrait avoir lieu au printemps 2009 et sera composée d’investisseurs et hommes d’affaires de la région Nord.


Les conseillers de l’UE aussi

L’idée de prospecter les opportunités économiques de la région Nord a démarré, en mars dernier, avec la visite des ambassadeurs de l’Union européenne (UE). Désormais, les rendez-vous seront plus soutenus. Déjà, les conseillers économiques de pays comme la France et l’Espagne ont entamé diverses démarches avec les opérateurs de la région, notamment TangerMed, Tanger Free Zone (TFZ) et Renault-Nissan.Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc