×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Les conseils du Centre de l'Entreprise du Maroc : Le diagnostic financier

    Par L'Economiste | Edition N°:181 Le 25/05/1995 | Partager

    Le succès en matière financière est celui de l'entreprise rentable, qui dispose d'une situation de trésorerie saine, d'un bilan solide et dégage un revenu suffisant pour le dirigeant. Comment obtenir des performances satisfaisantes à tous ces niveaux? comment se mettre en situation favorable à l'amélioration de ce qui existe? D'abord en appréhendant avec précision la réalité. En d'autres termes, en évaluant la santé financière de votre entreprise.

    Les prémisses de l'audit financière

    Les niveaux de l'analyse
    Les finances de l'entreprise peuvent être appréhendées à un double niveau:
    - à court terme il s'agit surtout de trésorerie; c'est en termes de pilotage, de gestion quotidienne que le décideur raisonne;
    - à plus longue échéance c'est l'équilibre économique et financier qui est recherché.
    Cette distinction s'avère parfois quelque peu artificielle dans la mesure où un déséquilibre durable de la trésorerie est porteur d'incidences au niveau global et vice-versa.

    Analyse globale et cycle de vie
    Cependant, l'analyse financière a pour préalable un diagnostic global de l'ensemble de l'organisation. L'étude de la position de l'entreprise dans son environnement, de ses forces et faiblesses permet d'identifier les points que l'action sur la variable financière est appelée à renforcer ou à redresser.
    Ce diagnostic global situe l'entreprise dans son cycle de vie. Est-elle en phase de lancement, de forte croissance, de maturité ou de déclin? En fonction de l'étape traversée, les besoins en matière financière seront différents. La stratégie financière devra en tenir compte. Les difficultés de plusieurs PME proviennent du fait qu'elles n'évaluent pas à leur juste mesure les besoins importants de la phase de croissance. Si c'est le cas, l'asphyxie financière n'est pas loin, surtout que la PME a déjà épuisé toutes ses cartouches (en termes de garanties) lors du démarrage.
    Rappelons brièvement les principales étapes de la vie d'une entreprise et les besoins correspondants en matière financière.
    La lecture de ce tableau appelle deux remarques:
    - Les besoins sont d'ordre financier, mais ce sont également des besoins de conseil, d'assistance. Durant les phases de maturité et de déclin, l'entreprise est confrontée à des choix stratégiques délicats: faut-il préparer, investir pour une diversification? Faut-il prévoir une cession de l'entreprise, une fusion ou une absorption? Le responsable financier devra donc travailler en étroite collaboration avec la direction générale et les conseillers extérieurs pour identifier et prévoir les besoins.
    - Les cycles de vie diffèrent d'une activité à l'autre. En conséquence, les étapes sont de durées différentes et l'observation attentive de la concurrence doit être soutenue par des analyses prospectives qui aideront le financier à envisager les scénarios possibles.

    Les principaux indicateurs du diagnostic financier

    Analyse et diagnostic
    Une fois que l'auditeur a identifié la phase que traverse l'entreprise, il observe les différents paramètres de sa santé financière. Les différentes étapes de ce check-up sont développées de la façon suivante:
    · L'analyse recouvre:
    - la confection du tableau des états financiers;
    - le calcul des ratios;
    - l'étude des tendances.
    · Le diagnostic consiste pour sa part en:
    - identification des problèmes;
    - calcul de leur impact financier;
    - détermination des causes et effets des ratios anormaux et propositions des solutions de redressement.

    Comptes prévisionnels et planification
    Le travail de l'auditeur ne se termine pas pour autant; il prévoit et planifie les tendances futures en fonction des besoins et capacités de remboursement à long terme (par année) et à court terme (mensuels). Il dresse des tableaux prévisionnels, le compte de résultats, le bilan et détermine également les ratios et le cash-flow à venir.
    Mesurer la santé financière d'une entreprise est plus simple si elle dispose d'un système comptable qui offre la matière première indispensable à l'auditeur, des informations fiables. Les conseils du CEM développeront ultérieurement les différentes étapes de l'audit. Ils rappellent toutefois les interrogations essentielles à ne pas perdre de vue: l'équilibre financier est-il respecté, la capacité d'endettement est-elle suffisante eu égard aux besoins, quel est le niveau de la capacité de remboursement, le fonds de roulement couvre-t-il les besoins d'exploitation?

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc