×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Les collectivités locales veulent être plus efficaces

Par L'Economiste | Edition N°:2660 Le 27/11/2007 | Partager

. Un plan pour assurer une meilleure gestion des villes en préparation. Il devrait être opérationnel en 2009 RENFORCER l’efficacité des collectivités locales est, aujourd’hui, le défi majeur que doit relever le ministère de l’Intérieur à l’horizon des prochaines échéances électorales (2009). C’est dans cette vision que plusieurs chantiers de réformes ont été lancés. L’objectif est de permettre la mobilisation des ressources des communes afin d’assurer une meilleure gestion de la ville et une amélioration des services publics. Dans ce cadre, le ministre de tutelle a réuni à Rabat, les 26 et 27 novembre, les chefs de divisions des collectivités locales relevant des préfectures et des provinces du Royaume sur le thème de «Collectivités locales et qualités des services publics aux citoyens: acquis et défis à relever». Cette troisième rencontre a pour but de faire le point et d’approfondir la réflexion déjà initiée au sein des ateliers régionaux durant toute cette année. Cette fois, trois ateliers ont été prévus. Le premier concerne la problématique du transport urbain. La propreté de la ville et le cadre de vie des citoyens font l’objet du deuxième atelier. Par contre, le troisième sera consacré à l’accès aux services publics et le rôle des nouvelles technologies de l’information. «Notre objectif dans le cadre du renforcement de la décentralisation est que chaque ville doit avoir, à partir de 2009, son plan de développement communal», précise Nour-eddine Boutayeb, directeur général des Collectivités locales. Cela nécessite de la part des élus d’avoir une vision sur le développement de leur commune. Il s’agit aussi d’abandonner les vieilles pratiques basées sur des actions isolées et non planifiées. Pour ce faire, la formation des élus s’impose pour développer leurs connaissances sur tout ce qui touche aux collectivités locales comme la planification et les finances communales. Sur ce point, il faut souligner le projet de la Maison de l’élu qui vise à initier la formation des concernés dans ces domaines. Toujours dans le cadre du renforcement de l’efficacité des collectivités locales, d’autres chantiers de réformes ont été lancés sur le plan de l’organisation. A l’avenir, chaque commune sera dotée d’un organigramme avec un renforcement des pouvoirs du secrétaire général pour lui permettre de jouer le rôle de manager de l’administration. Des réflexions sont également initiées pour recenser les points de dysfonctionnement au niveau de la Charte communale de 2002 concernant la gestion de la ville. Des amendements seront déposés par le département de Boutayeb en 2008. Ces réformes toucheront aussi les textes concernant les volets des marchés publics et celui de la gestion des ressources humaines. Profitant de l’occasion, le responsable du ministère de l’Intérieur a rappelé l’importance du rôle de l’Etat pour permettre aux collectivités locales de remplir leurs missions dans de bonnes conditions. Sur ce point, il a évoqué les efforts déployés par les pouvoirs publics sur les plans financiers et celui de l’expertise pour accompagner la réalisation d’un certains nombres de grands projets structurants. A titre d’exemple, il faut retenir le programme national d’assainissement et ceux de la gestion des déchets et des transports urbains.


Rabat, en avant-première

LA première Maison des élus sera ouverte début 2008 dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Il s’agit d’un espace dédié à la formation des élus. Ces derniers pourront également échanger leurs expériences en matière de gestion locale. Son conseil d’administration sera composé des élus (2/3) et des ONG.Nour Eddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc